Jakobstad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jakobstad
Pietarsaari (fi)
Blason de Jakobstad Pietarsaari (fi)
Armoiries
Jakobstad
Vue du château d'eau.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie
Langue(s) parlée(s) suédois (56 %) - finnois (40 %)
Démographie
Population 19 078 hab.[1] (30.6.2021)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 40′ 00″ nord, 22° 42′ 00″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 20 m
Superficie 39 625 ha = 396,25 km2 [2]
· dont terre 88,31 km2 (22,29 %)
· dont eau 307,94 km2 (77,71 %)
Rang superficie (252e / 336)
Rang population (61e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1652
Droits de Cité depuis 1652
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Jakobstad
Pietarsaari (fi)
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Jakobstad
Pietarsaari (fi)
Géolocalisation sur la carte : Ostrobotnie
Voir sur la carte administrative d'Ostrobotnie
City locator 14.svg
Jakobstad
Pietarsaari (fi)
Liens
Site web http://www.jakobstad.fi
Carte interactive de Jakobstad/Pietarsaari

Jakobstad (/ˈjɑː.kɔp.stɑːd/, en finnois : Pietarsaari /ˈpie.tɑr.sɑː.ri/) est une ville de l’ouest de la Finlande, sur la côte du Golfe de Botnie. Avec environ 20 000 habitants, c'est la 53e ville du pays, mais la plus importante à avoir une majorité suédophone, 56 %.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région est colonisée par les Suédois dès le XIIIe siècle. La ville fut ensuite fondée par la reine Christine de Suède en 1652, à la suite d'un important lobbying de l’influente courtisane Ebba Brahe, veuve du maréchal Jacob De La Gardie qui donna son nom à la ville. Jakobstad signifie ainsi la ville de Jacob en suédois. Le nom finnois vient du fait que la ville fut fondée en tant que port de la paroisse de Pedersöre, déformé en Pietarsaari en finnois[3].

Le débuts de la nouvelle ville sont particulièrement modestes, notamment en raison de la très grande concurrence des nombreuses autres villes de la côte. En 1680, le gouverneur suédois ordonne aux habitants de déménager dans les villes de Nykarleby, Kokkola ou Oulu. Elle parvient néanmoins à se développer au cours du XVIIIe siècle autour d’un chantier naval et d’une usine royale de tabac. Elle franchit le seuil des 1 000 habitants peu après 1800, et des 2 000 habitants dans les années 1850. La ville voit naître Johan Ludvig Runeberg, poète national finlandais, en 1804.

La ville brûle en totalité en 1835. Elle est reconstruite en bois dans les années 1840 et n’a pas brûlé depuis. Son quartier ancien Skata est l’un des plus beaux ensembles de maisons en bois de Finlande après les incontournables Rauma et Porvoo.

Le véritable décollage de la ville n’a lieu qu'à la fin du XIXe siècle, avec l’essor de l’industrie et de l’activité portuaire. L’industrie la plus importante est celle de la pâte à papier (une énorme usine appartenant aujourd’hui à UPM est située juste à la sortie de la ville), mais on y trouve aussi une fabrique de tubes d’acier inoxydable et une usine agro-alimentaire. C’est en tout cas l’afflux d'ouvriers finnois qui modifie le rapport linguistique, la ville était initialement presque totalement suédophone.

Aujourd’hui, même touchée par le chômage, la population est stable, les ouvriers licenciés par les usines étant remplacés par des habitants des communes rurales voisines désireux de s’installer en ville. Par exemple, en 2005, 859 habitants ont quitté la ville et 854 sont venus s’y installer.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville borde la côte basse du Golfe de Botnie, avec notamment la plage de Fäboda (ou plutôt la série de plages). Elle est entourée au sud-ouest par Nykarleby, au sud-est par Pedersöre et au nord par Larsmo via un pont. Elle reliée à Kokkola par la route des 7 ponts (36 km) ainsi que par la nationale 8 (même distance). La superficie totale de la ville est de 396,35 km2, dont 88,45 km2 de terres[4].

Vaasa est à 97 km, Oulu à 234 km, Tampere à 300 km, Turku à 413 km et enfin Helsinki à 467 km.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique de Pietarsaari est la suivante[5]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005
population 20 700 20 458 19 883 19 939 19 636 19 521
Année 2010 2018 2020
population 19 656 19 278 19 212

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Les sièges des 43 conseillers municipaux sont répartis comme suit:

Parti Sièges
2021–2025
Parti social-démocrate de Finlande 8
Vrais Finlandais 2
Parti de la Coalition nationale 1
Parti du centre 1
Ligue verte 2
Alliance de gauche 3
Suomen ruotsalainen kansanpuolue 20
Chrétiens-démocrates 4
PRO Pietarsaari-Jakobstad yhteislista 2
Sources[6] :

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Les quartiers de Pietarsaari sont[7] :

  • 1. Keskusta
  • 2. Keskusta
  • 3. Keskusta
  • 4. Pohjoisnummi
  • 5. Pohjoisnummi
  • 6. Lontoo
  • 7. Kittholma
  • 8. Luutavuori
  • 9. Läntelä
  • 10. Alholma
  • 11. Ristikari
  • 12. Kaarilahti
  • 13. Itälä
  • 14. Itänummi
  • 15. Permo
  • 16. Peders
  • 17. Kivilös
  • 18. Kirkkoranta
  • 19. Länsinummi
  • 20. Majaniemi
  • 21. Skutnäs
  • 22. Vestersundinkylä
  • 23. Karhusaari
  • 24. Uusitie
  • 25. Grannabba
  • 26. Varvet-Hällan
  • 27. Lysarholma
  • 28. Lammassaari
  • 29. Ruusasholma
  • 30. Oinaansaari
  • 31. Lapinneva
  • 32. Kaskiniemi
  • 33. Siikaluoto
  • 34. Vallan
  • 35. Otsolahti
  • 36. Kuusisaari
  • 37. Fiskars
  • 38. Tapaninniemi
  • 39. Kilisaari
  • 41. Pirilö
  • 42. Kisor
  • 43. Uusipelto

Économie[modifier | modifier le code]

UPM emploie 1 200 personnes dans son usine de papier - cellulose. La ville compte un peu plus de 4 200 emplois industriels, en baisse de 100 unités depuis l’an 2000. L’industrie représente 40 % des emplois. La ville emploie 1 190 personnes et l’hôpital 964. Le taux de chômage reste raisonnable, contenu à 8,9 % ().

Chaque jour 3 500 personnes venues des communes voisines viennent travailler en ville.

Principales entreprises[modifier | modifier le code]

En 2021, les principales entreprises de Pietarsaari par chiffre d'affaires sont[8] :

Société C.A.
Snellman (fi) 218 M
Billerud Korsnäs (sv) Finland Oy 146 M
OSTP Finland Oy Ab 121 M
Nautor (fi) Oy Ab Pietarsaari 68 M
Alholmens Kraft Oy Ab 52 M
Herrfors Oy Ab 45 M
Purmo Group Finland Oy Ab 44 M
Perhonjoki Oy Ab 37 M
Herrfors Nät-Verkko Oy Ab 36 M
Baltic Yachts Oy (fi) 28 M

Employeurs[modifier | modifier le code]

En 2021, les plus importants employeurs privés de Pietarsaari sont[8]:

Employeur Employés
Snellmanin Lihanjalostus Oy 1172
Nautor Oy Ab Pietarsaari 310
Alerte Oy Ab 251
OSTP Finland Oy Ab 231
Baltic Yachts Oy Ab Ltd 214
Friends & Brgrs Pietarsaari 154
Beamex Oy Ab 139
BillerudKorsnäs Finland Oy 126
NCE Oy 97
Norlic Oy Ab 94

Transports[modifier | modifier le code]

Transports routiers[modifier | modifier le code]

Longue d'environ 11 kilomètres, la route principale 68 relie le port de Pietarsaari à la route nationale 8[9].

La route régionale 741 va de Lappajärvi à Pietarsaari en traversant les communes suivantes : Lappajärvi - Kauhava - Pedersöre - Pietarsaari[10]. La route régionale 749 va d'Uusikaarlepyy à Pietarsaari et plus loin à travers l'archipel de Luoto jusqu'à Kokkola[11].

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

À environ 10 kilomètres au sud-est de Pietarsaari, dans la municipalité de Pedersöre, se trouve la gare de Pietarsaari-Pedersöre. Il y a une liaison en bus de la gare routière de Pietarsaari à la gare de Pietarsaari-Pedersöre[12]. La ligne de Pietarsaari (fi) qui part de la gare est un tronçon de la voie ferrée Seinäjoki–Oulu du réseau ferroviaire finlandais. La section n'a qu'un trafic de fret[13]. L'électrification du tronçon de ligne a été achevée en 2017[14].

Transports aériens[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Jakobstad se trouve à Kronoby.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le premier club de football de la ville, le FF Jaro, joue en Première division (Veikkausliiga).

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Jumelages et partenariats de Jakobstad.Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages et partenariats de Jakobstad.Voir et modifier les données sur Wikidata
VillePays
Asker komm.svgAsker[15]Flag of Norway.svgNorvège
Flagge Buende.svgBünde[15]Flag of Germany.svgAllemagne
Eslöv vapen.svgEslöv[15]Flag of Sweden.svgSuède
Garðabær Coat.svgGarðabær[15]Flag of Iceland.svgIslande
Jamestown[15]Flag of the United States.svgÉtats-Unis
Flag of Jurmala.svgJurmala[15]Flag of Latvia.svgLettonie
Rudersdal Kommune shield.jpgRudersdal[16]Flag of Denmark.svgDanemark
Söderhamn vapen.svgSöderhamn[15]Flag of Sweden.svgSuède

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jan-Ole Bäck, Guy Björklund, Ilmari Heinonen, Gerd Sunngren, Märta-Lisa Westman: Vihreä perintö - Pietarsaaren historialliset puistot. Pietarsaaren kaupunki, 2004
  • Pekka Toivanen, Fjalar Finnäs, Kai Hoffman: Pietarsaaren historia osa IV. Pietarsaaren kaupunki, 2002

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Väestötietojärjestelmä Rekisteritilanne 31.08.2012 », Centre finlandais du registre de la population (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. (fi) « Pietarsaari (Pedersöre, Jakobstad) », sur kansallisbiografia.fi (consulté le ) |
  4. (fi) « Pinta-alat kunnittain (Excel) », Maanmittauslaitos, 1.1.2021 site=maanmittauslaitos.fi (consulté le )
  5. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980–2012 », Tilastokeskus, (consulté le ) (au périmètre du 1er janvier 2013)
  6. (fi) « Kuntavaalit 2021 / », sur tulospalvelu.vaalit.fi, Oikeusministeriö, (consulté le )
  7. « Pietarsaaren kaupungin karttapalvelu » (Aluejaot > Kaupunginosat) (consulté le )
  8. a et b (fi) « Pietarsaari, Suurimmat », sur finder.fi (consulté le )
  9. (fi) « Kt 68 välillä Edsevö-Pietarsaari, vaihe 3 », sur vayla.fi, Väylä (consulté le )
  10. (fi) « Karttapaikka », sur maanmittauslaitos.fi, Maanmittauslaitos (consulté le )
  11. (fi) Ari Vihanta, « Siltatyömaa katkaisee liikenteen Pietarsaaren rantatiellä syksyyn saakka », sur yle.fi, Yle, (consulté le )
  12. (fi) « Junabussi Pietarsaari-Pännäinen », sur jakobstad.fi (consulté le )
  13. (fi) « Pietarsaari-Pännäinen –rataosalla siirrytään tänään sähköiseen liikennöintiin », sur epressi.com, (consulté le )
  14. (fi) « Pietarsaaren sähkörata vihittiin käyttöön – myös kantatielle korjaussuunnitelma? », sur kp24.fi, Keskipohjanmaa, (consulté le )
  15. a b c d e f et g « Jakobstad »
  16. « Venskabsbyer »