Jérôme Bellanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jérôme Bellanca
Image illustrative de l’article Jérôme Bellanca
Jérome Bellanca lors du marathon de Toulouse métropole 2014
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (42 ans)
Lieu Toulouse
Taille 1,71 m
Poids 62 kg
Surnom MAJI
Club Blagnac
Entraîneur Jérôme Bellanca
Records
100 km : h 43 min 41 s à Winschoten ()

Marathon : h 23 min 58 s à Paris (2012)

Semi-marathon : h 8 min 32 s à Auch ()
Palmarès
Champion de France des 100 km sur route 4

Jérôme Bellanca est un athlète français né le , spécialiste de l’ultrafond.
Il a notamment gagné les championnats de France du 100 km en , , et , et terminé 8e aux championnats du monde du 100 km en à Winschoten.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Toulouse, Jérôme Bellanca débute tardivement l’athlétisme, à l’âge de 23 ans, après avoir pratiqué le handball étant adolescent. En , sans entraîneur, il découvre le semi-marathon puis le marathon (h 41 min 6 s à Albi), avant de se blesser et disparaître de la scène athlétique pendant 4 ans[1]. Une reprise en solo l’encourage à intégrer un club. Il prend sa première licence FFA au Blagnac Sporting Club en (31 ans) et s’entraîne sous la houlette d’Ali Belkacem (h 18 min 56 s au marathon)[2]. Dès , il effectue son retour sur marathon avec d'entrée un chrono probant de h 26 min 22 s à Toulouse. En , il confirme et améliore son record personnel en réalisant h 23 min 58 s à Paris soit le 22e temps du bilan français cette année-là. Mais son objectif est le 100 km.

« Il faut aimer l’effort d’endurance en lui-même. Au bout d’un certain temps, on est bien dans sa foulée, les kilomètres défilent et on ne s’en rend même plus compte », confie-t-il au journal Le Monde en novembre 2014[3].

Pour son premier, il choisit le 100 km à Belvès, lieu des championnats de France 2013 et des championnats d’Europe de la discipline. Il termine premier Français (champion de France en h 53 min 35 s)[4] et deuxième de la course, mais n’est pas classé dans le championnat européen faute de temps d’engagement [5]. Jérôme Bellanca confirme ses prédispositions sur la distance en s’imposant cinq mois et demi plus tard à Amiens en h 47 min 41 s, abaissant son chrono de 5 min. À la suite de ces débuts fracassants, il obtient une sélection internationale pour les mondiaux organisés à Doha en 2014[6]. La course ne se passe pas aussi bien que sa préparation et il finit douloureusement à la 29e position en h 23 min 5 s[7].

Il remporte les championnats de France en 2015 à Chavannes-en-Paillers[8],[9], puis termine 8e des championnats du monde de 100 km en battant son propre record personnel et midi-pyrénéen en h 43 min 41 s, et obtient la médaille de bronze par équipe[10].

L'année 2016 est un peu plus délicate pour le double champion de France du 100 km. Désireux de retrouver de la vitesse sur des distances inférieures, il participe au marathon de Paris qu'il boucle en h 30 min 57 s, gêné par des problèmes gastriques récurrents. Il remporte deux mois plus tard son premier Maraisthon de Coulon en h 35 min 1 s[11]. Sélectionné pour les Mondiaux de 100 km[12] organisés à Los Alcazares en Espagne, il est contraint à l'abandon en raison d'une blessure au genou[13].

2017 signe le retour au premier plan de Jérôme Bellanca qui remporte son troisième titre de champion de France de 100 km à Cléder en Bretagne en h 13 min 28 s[14]. Il clôture d'ailleurs 2017 en beauté en accrochant le prestigieux 100 km de Millau à son palmarès en signant un chrono de h 4 min 1 s soit la huitième performance de tous les temps sur ce parcours exigeant[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de France du 100 km 2019 en h 48 min 51 s à Amiens[16],[17]
  • Champion de France du 100 km 2017 en h 13 min 28 s à Cléder[14]
  • Champion de France du 100 km 2015 en h 43 min 45 s à Chavagnes-en-Paillers[8],[9]
  • Champion de France du 100 km 2013 en h 53 min 35 s à Belvès[4]
  • 29e des Championnats du monde du 100 km 2014 en h 23 min 5 s à Doha[7]
  • 8e des Championnats du monde du 100 km 2015 en h 43 min 41 s à Winschoten[10]
  • Vainqueur du 100 km d’Amiens 2013 en h 47 min 41 s[18]
  • Vainqueur du 100 km de Millau 2017 en h 0 min 1 s[19],[15]
  • Marathon de Coulon, le "Maraisthon" 2016 en h 35 min 1 s[20] et en 2017 en h 37 min 55 s[21]
  • Marathon des Oussailles (Saint-Girons) 2014 en h 27 min 47 s et 2017 en h 38 min 24 s[22]
  • Marathon de Montauban 2013 en h 40 min 26 s[23]
  • Marathon de Tarbes 2012 en h 33 min 44 s[24]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Statistiques de Jérôme Bellanca d'après la Fédération française d'athlétisme (FFA)[25] :

  • 3 000 m : min 37 s 21 en 2018
  • 5 000 m : 16 min 1 s 02 en 2011
  • 10 000 m : 33 min 27 s 39 en 2009
  • 10 km route : 32 min 20 s en 2011
  • Semi-marathon h 8 min 32 s en 2012
  • Marathon : h 23 min 58 s en 2012
  • 50 km route : h 15 min 28 s aux championnats du monde IAU des 100 km de Winschoten en 2015 (50 km split)[26]
  • 100 km route : h 43 min 41 s aux championnats du monde IAU des 100 km de Winschoten en 2015[26]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://jeromebellanca.over-blog.com/pages/Biographie-7873044.html
  2. https://www.ladepeche.fr/article/2012/08/16/1419715-blagnac-il-prepare-les-marathoniens.html
  3. Yann Bouchez, « Athlétisme : une passion cent bornes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 3 juin 2015)
  4. a et b « Résultat 100 kms de Belvès en Périgord Noir Belvès20170712 », sur www.runningmag-aquitaine.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  5. http://bases.athle.com/asp.net/athletes.aspx?base=resultats&seq=4950514844554455495044554455
  6. « Jérôme BELLANCA prépare les mondiaux de 100km – U Run », sur www.u-run.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  7. a et b « Championnat du Monde 2014 des 100 km », sur running79.e-monsite.com (consulté le 12 juillet 2017)
  8. a et b « ITW de J. Bellanca, Champion de France 2015 des 100 km - VO2 », sur www.vo2.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  9. a et b « 100 km de Vendée. Jérôme Bellanca et Caroline Dubois en leaders naturels », Ouest France,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juillet 2017)
  10. a et b Sabine Dechaume, « Les résultats des championnats d’Europe et du monde du 100 km (Winschoten, Pays-Bas) », sur lepape-info.com, (consulté le 13 juillet 2017)
  11. P.J., « Bellanca abaisse le record », lanouvellerepublique.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  12. Charles-Henri Oriol, « Objectif podium pour Bellanca », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2016)
  13. Jérome Bellanca, « Petit retour sur le mondial en Espagne - Le blog de jerome bellanca », Le blog de jerome bellanca,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  14. a et b « les Résultats des Compétitions », sur bases.athle.com (consulté le 12 juillet 2017)
  15. a et b Victor Guilloteau, « 100 km de Millau : la course royale de Jérôme Bellanca », MidiLibre.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  16. Mathieu Dubrulle, « Course à pied, Jérôme Bellanca vainqueur des 100 km de la Somme », sur France Bleu, (consulté le 14 octobre 2019)
  17. « 100 Kilomètres Chpt France - 12 Octobre 2019 », sur 100kmdelasomme.com, (consulté le 14 septembre 2019)
  18. « 100Kilomètres de la Somme », sur 100kmdelasomme.com (consulté le 13 juillet 2017)
  19. « Jérôme Bellanca en patron sur les 100 km de Millau | Journal de Millau », sur www.journaldemillau.fr (consulté le 10 octobre 2017)
  20. « Le Maraisthon : Victoires pour Jérôme Bellanca et Gwenaëlle Chardon - MARATHONS.FR », sur www.marathons.fr (consulté le 13 juillet 2017)
  21. Nicolas Millet, « Il fait si bon au Maraisthon ! », lanouvellerepublique.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  22. « Les meilleurs athlètes de la discipline étaient au rendez-vous », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2018)
  23. « Les résultats du marathon de Montauban (82) », sur lepape-info.com, (consulté le 13 juillet 2017)
  24. « Planète Marathon - Tous les résultats des marathons de France et de la Planète. », sur www.planete-marathon.fr (consulté le 13 juillet 2017)
  25. « Les Records », sur bases.athle.com (consulté le 23 août 2018)
  26. a et b Jürgen Schoch, « DUV - Stats de Jérome Bellanca », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 23 août 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]