Ivana Spagna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spagna
Nom de naissance Ivana Spagna
Naissance (60 ans)
Valeggio sul Mincio, Vérone, Italie
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicienne, productrice, écrivain
Genre musical Variété italienne, pop rock, Italo disco, dance-pop
Instruments Voix, keyboard
Années actives 1971-Présent
Labels Groove Srl (2009-présent)
Edel Music (2009)
Nar International (2005-2008)
B&G (2002-2004)
CBS/Sony Music (1986-2001)
Site officiel Site officiel de Spagna

Spagna, née Ivana Spagna le à Valeggio sul Mincio dans la province de Vérone en Italie, est une auteur-compositeur-interprète, productrice et écrivain italienne. Avec plus de dix millions de disques vendus partout en Europe, mais aussi aux États-Unis, au Japon, au Canada et en Australie, celle qui a fait carrière sous de multiples identités demeure une valeur sûre de la musique italienne, récompensée en 2006 pour l’ensemble de sa carrière par un disque d'or. La proximité avec le public de cette artiste tour à tour italo disco, pop rock et de variété, ne s’est jamais démentie.

De Ivana Spagna à Spagna[modifier | modifier le code]

Des débuts[modifier | modifier le code]

Dès son plus jeune âge, Spagna suit des cours de piano avec son frère, Giorgio Theo Spagna. Elle participe également à de nombreux concours de chant. C’est dans l’un de ces concours qu’elle est remarquée par un producteur qui, séduit par sa voix, lui propose d’enregistrer un premier disque à l’âge de quinze ans. Ce sera la reprise en italien de Mamy Blue, chanson créée au début des années soixante en France par Nicoletta. Le 45 tours connaît un petit succès d’estime l’année de sa sortie en 1971 et sera suivi par un deuxième 45 tours Ari Ari en 1972. La même année, la chanson sera présentée au Festivalbar ce qui donnera lieu à un nouveau pressage comprenant en face A, l’enregistrement de la prestation en public au festival et, en face B, une reprise en anglais de Rocket man, chanson créée par Elton John. Mais le succès même limité effraye l’artiste qui s’estime trop jeune et inexpérimentée pour donner suite à ce début de carrière. Néanmoins, accompagnée de son frère et de Larry Pignagnoli, elle créera le groupe Opera Madre au milieu des années soixante dix qui, jusqu’au début des années quatre-vingt, se forgera une petite notoriété dans les discothèques et dans les bals italiens.

1982-1986 : les premiers succès[modifier | modifier le code]

En 1982, l’italo disco pointe le bout de son nez dans toute l’Europe. Des artistes tels que Den Harrow, Valerie Dore, Stargo ou encore Baltimora vont connaître un succès aussi fulgurant qu’éphémère, souvent juste le temps d’un ou deux 45 tours. De cette période, seuls deux artistes majeurs émergeront et connaîtront par la suite une longue et belle carrière : Raf (ou Raff) et Ivana Spagna.

En 1983, Ivana Spagna collabore à l’écriture du titre Take me to the top de Betty Miranda. C’est un succès en Europe, sa réputation de créatrice de tubes est lancée. Jusqu’en 1986, elle collaborera avec Baby’s Gang, Hot cold, Silver Pozzoli et même Boney M, pour le titre Happy song. Ivana Spagna est également créditée pour les titres Voice of the dark de Mike Cannon et Hallucination de Theo S. Ces deux interprètes ne font en réalité qu’un seul, il s’agit des pseudonymes derrière lesquels se cache Giorgio Theo Spagna, le frère d’Ivana. Celui-ci ne poursuivra guère sa carrière d’interprète.

Souvent, Ivana Spagna ne se contente pas d’être l’auteure ou la compositrice de chansons à succès, elle participe également à leur enregistrement en tant que choriste. On la retrouve par exemple aux côtés de Brando sur le titre Rainy day et sur les disques de son frère. Elle aurait été en outre choriste de Paul Young. Cette expérience de choriste l’incite à devenir l’interprète principale des chansons qu’elle contribue à créer. Ainsi, à cette période, Ivana Spagna va connaître plusieurs identités artistiques.

Elle sera d’abord connue sous le pseudonyme de Carol Kane (à ne pas confondre avec l'actrice du même nom), le temps d’un 45 tours intitulé I don’t believe, sorti en 1983, pas vraiment resté dans les mémoires. Puis Ivana Spagna deviendra Mirage, le temps de Woman, un autre 45 tours présenté la même année.

Ivana Spagna connaîtra en revanche en 1984 un vrai succès sous le nom d’Yvonne Kay : les deux 45 tours Rise up (for my love) et I’ve got the music in me seront tous les deux disque d'or en Italie (50 000 exemplaires vendus). Mais la notoriété naîtra surtout du duo Fun Fun, qui connaîtra deux succès européen en 1984, Color my love et Happy station. Le duo est composé de deux jeunes femmes italiennes… qui ne chantent pas : les voix sont celles d’Angela Parisi, d’Antonella Pepe et d’Ivana Spagna. La pratique qui consiste à différencier les artistes présentés au public de leur voix est courante dans le monde de l’Italo disco :

Cette pratique a d’ailleurs perduré jusqu’à la grande époque de l’Eurodance italienne : ainsi la voix de Corona (The rhythm of the night) n’était pas celle de la jolie brésilienne Olga de Zouza Faria mais celles de Giovanna Bersola et de Sandra Chambers. De même, il n’est pas certain que la voix féminine de Cappella (U got to let the music, Move on baby, U & me) fut celle de Kelly Overett, c’est du moins ce qu’a laissé entendre son producteur. Sur l’album de Fun Fun, Spagna place cinq titres qu’elle écrit et / ou compose. Durant cette période, elle compose également des jingles pour la télévision anglaise.

Spagna[modifier | modifier le code]

Easy lady[modifier | modifier le code]

En 1986, l’italo disco est à bout de souffle. Cette musique au rythme soutenu (120 à 150 bpm) habillée par des refrains simples et faciles à mémoriser (en anglais) est sur le déclin. C’est dans ce contexte qu’Ivana Spagna propose un 45 tours autoproduit qu’elle commercialise sous le nom de Spagna. Le problème est que le marché est saturé d’artistes italiens chantant en anglais, alors pourquoi miser sur une nouvelle artiste qui veut en plus se faire connaître sous le nom de Spagna (littéralement : Espagne) ? Le 45 tours sort tant bien que mal et passe plutôt inaperçu. Sans que l’on sache vraiment pourquoi et comment, la chanson passe la frontière alpine et arrive en France : c’est là que commence véritablement la carrière d’Ivana Spagna.

Tout de suite, la chanson plaît : elle est diffusée par les radios et jouée en discothèque. Le public français est séduit et veut pouvoir l’acheter. Le phénomène se propage en Allemagne et en Angleterre, le succès semble assuré. CBS s’en aperçoit, prend officiellement Ivana Spagna sous contrat et commercialise le 45 tours en Europe. Le succès est colossal : plus de deux millions d’exemplaires seront vendus. N° 1 en Italie et troisième plus grosse vente de single de l’année 1986, n°2 en Suisse, n°2 en Angleterre, n°3 en Allemagne, n° 4 en France (426 000 exemplaires vendus, certifié disque d’or dans l'ouvrage du Snep 40 ans de Tubes), n° 24 aux Pays-Bas, Easy lady sera même classé dans le hit-parade australien. Premier succès important, et première récompense : Ivana Spagna remporte en 1986 le Festivalbar dans la catégorie jeune artiste.

Dedicated to the moon[modifier | modifier le code]

En 1987 sort le premier album d’Ivana Spagna, Dedicated to the moon. Ce disque est écrit, composé et produit par la chanteuse, son frère et Larry Pignagnoli. Il contient dix chansons toutes interprétées en anglais dans un style plutôt pop et dance. Le premier titre qui en est extrait est Call me, suivront ensuite Dance Dance Dance, Dedicated to the moon et Sarah.

Call me devient rapidement un gros succès, commercialisé partout en Europe ainsi qu’au Japon et aux États-Unis. Le single atteindra la première place du top européen, performance inédite pour un artiste italien. Il sera aussi n°2 en Italie et au Royaume-Uni, n°3 en Irlande, n°4 en Norvège et en France (350 000 exemplaires vendus, certifié disque d’or par le Snep), n° 6 en Suède, et même n°12 en Australie et n°13 aux États-Unis. Au total, il s’en vendra plus de deux millions d’exemplaires.

Dance Dance Dance remporte le Festivalbar de l’année 1987, un important festival itinérant organisé à chaque fin d’été en Italie. Il connaîtra en revanche un succès plus limité en Europe, pourtant bien soutenu par les radios et les discothèques. À noter qu’Ivana Spagna est à ce jour la dernière femme à avoir été désignée vainqueur de ce festival.

L’album Dedicated to the moon sera, quant à lui, vendu à plus de cinq cent mille exemplaires. Cet album est l’un des premiers à n’avoir été commercialisé que sur le format CD. Il remportera d’ailleurs le prix de l’album CD le plus vendu en 1987.

You are my energy[modifier | modifier le code]

En 1988, Ivana Spagna présente son deuxième album, You are my energy, pour lequel a collaboré la même équipe que pour le précédent. Composé de onze titres en anglais aux accents plus pop rock, il est dédié à son père décédé lors de l'écriture de l'album.

Deux singles sont extraits de cet album : Every girl and boy et I wanna be your wife. Pour l’Italie, un troisième single sera lancé sur le marché, This generation, et le titre Let me (say i love you) sera ensuite envoyé aux radios pour achever la promotion de l’album. Le succès est une nouvelle fois au rendez-vous : l’album franchit le cap du million d’exemplaires vendus et les singles fonctionnent bien, sans toutefois atteindre les records de vente réalisés par Easy lady et Call me.

I wanna be your wife est illustré par un clip tourné en noir et blanc, enfin une véritable vidéo pour Ivana Spagna. L’album contient en outre le titre March, 10, 1959 évoquant la prise du Tibet par la Chine et les difficultés que rencontrent les adeptes du bouddhisme. Pour son enregistrement, les chœurs sont assurés par des moines tibétains. Quelques années plus tard, le dalaï-lama dédiera à Ivana Spagna un poème qu’elle mettra en musique : Words of truth. La même année, Ivana Spagna est invitée à participer comme vedette internationale au festival de San Remo, le plus important festival italien.

No way out[modifier | modifier le code]

En 1990, forte des premiers succès rencontrés aux États-Unis, Ivana Spagna s’installe à Santa Monica, à l’ouest de Los Angeles pour préparer son troisième album, dans le but avoué d’asseoir sa carrière internationale. Elle collabore alors avec deux des producteurs les plus en vue du moment : Diane Warren (Michael Bolton, Tina Turner…) et Stephen Bray (Madonna).

Madonna, le nom est lâché : Ivana Spagna est aux États-Unis pour voler la vedette à la Madone alors au sommet de son art (période Vogue, Justifiy my love). L’album No way out sort en 1991. Pour les besoins de la promotion, Ivana Spagna que l’on présente comme la nouvelle Madonna change de look (exit la coiffure ébouriffante, le look punkette assagie) et s’affirme plus sexy. Elle passe à la télévision, fait la une de la presse. Elle donne également quelques concerts.

Mais la greffe ne prend pas réellement, faute d’avoir pu mettre en avant une véritable personnalité artistique avec l’album. Et puis, l’Italie lui manque, à moins que ce ne soit un italien cher à son cœur... Elle met alors un terme à l’aventure et revient à Vérone, où elle se sent chez elle. Les chiffres de vente de l’album en pâtiront : il ne connaîtra pas de succès ailleurs qu’en Italie (plus de 100 000 exemplaires vendus), simplement soutenu par les deux singles envoyés en radio : une ballade un peu poussive Only words et l’excellent Love at first sight, dont le clip n’est pas sans évoquer celui de Vogue de Madonna.

Matter of time[modifier | modifier le code]

En 1992, Spagna enregistre le titre No more words pour la bande originale du film Scoop réalisé par Michele Placido. Elle revient en 1993 avec Matter of time, son quatrième album, considéré par beaucoup comme son meilleur album anglais. Pour la réalisation de ce nouvel opus, elle s'en remet à son entourage habituel Giorgio "Theo" Spagna et Larry Pignagnoli) et collabore également avec Marco Marati (qui travaillera ensuite pour Laura Pausini) et Jeffery CJ Vanston. L’album regorge de sonorités Eurodance très en vogue à cette époque.

Le premier extrait I always dream about you, un gros succès en Italie (n°5 en Italie) et un petit succès partout ailleurs (n°43 en France), en est la plus belle illustration. Sortiront également en single Why me et le très latino Lady Madonna. Le succès réel de l’album ne doit pas masquer le fait que la carrière de la chanteuse semble inexorablement se circonscrire à l’Italie, l’Espagne et la Suisse. La même année, Ivana Spagna propose sa première compilation Spagna & Spagna répertoriant l’ensemble de ses succès sur la période 1986-1993 et proposant en sus une nouvelle version d’Easy lady (band of gypsies 12’’ remix). Sort également une video de tous les clips de la chanteuse.

De l'anglais à l'italien[modifier | modifier le code]

Les premiers pas en italien[modifier | modifier le code]

Début 1994, Ivana Spagna revient en tant qu’auteure et compositeur pour Corona. Elle proposera à la jolie brésilienne qui ne chante pas (cf. supra) l’un de ses plus gros succès I don’t wanna be a star.

Mais la carrière d’Ivana Spagna prend une autre dimension la même année. Au cinéma, le film Le roi lion est un énorme succès, la bande originale signée d’Elton John et de Tim Rice également. Dans plusieurs pays une version locale avec des artistes du cru est enregistrée. Pour l’Italie, Elton John choisit Spagna pour l’interprétation de la chanson phare de la bande originale, Circle of life (en France, la chanson sera enregistrée sous le titre L’histoire de la vie par Debbie Davis, surtout connue pour J’aime l’amour avec toi, succès de l’année 1984, une création de François Valéry). Cela deviendra Il cerchio della vita. Le single est présenté au public et devient disque de platine en quelques semaines seulement. Cette chanson donnera le coup d’envoi de la carrière italienne de la chanteuse qui dominera la scène italienne pendant dix ans. Ivana Spagna proposera également Circle of life en version remixée pour les clubs.

Siamo in due[modifier | modifier le code]

Le premier album italien de Spagna est proposé en 1995. Il est produit par Angelo Valsiglio et Marco Marati. Avec cet album, la chanteuse propose neuf nouvelles chansons qui s’inscrivent dans un style tantôt pop rock, tantôt variété italienne. Le succès est au rendez-vous : plus de 350 000 exemplaires seront vendus (l’album est certifié triple disque de platine), c’est la plus grosse vente d’album de l’année 1995 réalisée par une artiste féminine en Italie. Quatre singles en seront extraits :

  • Gente come noi (classé n°5 en Italie) ;
  • Come il cielo (classé n°10 en Italie) ;
  • Davanti agli occhi miei ;
  • Siamo in due.

Gente come noi sera présenté au festival de San Remo.

Lupi solitari[modifier | modifier le code]

Un nouvel album sort en 1996. Pour la conception de Lupi solitari, Ivana Spagna multiplie les casquettes : auteure, compositrice, interprète, musicienne et productrice exécutive et artistique. C’est l’album du triomphe : Lupi solitari est double disque de platine en une semaine et dépassera le seuil des 400 000 exemplaires. Grâce à cette performance, elle est sacrée artiste de l’année 1996. Cinq singles en seront extraits :

  • Eo io penso a te (n°12 en Italie) ;
  • Ci sarò ;
  • Lupi solitari ;
  • Colpa del sole ;
  • Ti amo.

La chanson E io penso a te est présentée au festival de San Remo. Le pressage du single Ci sarò est complété pour le marché hollandais des versions anglaises de Lupi solitari (Solitary angels), Colpa del sole (The heat of the sun) et Ti amo (I love you).

Indivisibili[modifier | modifier le code]

Ivana Spagna propose un autre album en 1997, le troisième en trois ans. Comme pour le précédent, elle est seule aux commandes. Indivisibili contient dix titres en italien et un titre fantôme en anglais, il s’agit de la reprise de Mercedes Benz créé par Janis Joplin. Le travail de l’artiste s’ancre de plus en plus dans la variété italienne, privilégiant les ballades mélodieuses aux musiques plus rythmées qui avaient fait son succès. Cette direction artistique s’explique par le récent décès de sa mère. Le succès de l’album est plus limité : 150 00 exemplaires vendus. Il sera surtout porté par les deux singles Indivisibili et Dov’eri. La même année, Ivana Spagna propose deux nouvelles compilations destinées au marché européen et ne contenant que des chansons en anglais : Best of the best ballads et Best of the best dance collection, ce dernier complété de plusieurs versions remixées de ses succès passés. Elle sera en outre l'auteure de Come te, une chanson interprétée par Stefano Bozzetti.

E che mai Sarà – le mie più belle canzoni[modifier | modifier le code]

En 1998 sort E che mai Sarà – le mie più belle canzoni, une compilation destinée au seul marché italien, composée de onze des plus grands succès d’Ivana Spagna et de cinq nouvelles chansons, parmi lesquelles on peut noter :

  • Il bello della vita : cette chanson coécrite avec Emilio Estefan (époux de Gloria Estefan) deviendra la chanson officielle de l’équipe italienne de football lors de la coupe du monde 1998 ;
  • So volare, tirée de la bande originale du film d’animation italien La Gabbianella e il gatto.

Ce disque mi nouvel album mi compilation se vendra à plus de 150 000 exemplaires (disque de platine). Elle est de nouveau sacrée artiste féminine de l’année en 1998. Ivana Spagna est en tournée de mai à septembre 1998, elle passera d’ailleurs au festival de San Remo où elle présentera E che mai Sarà. Une chanson inédite au sonorités plus pop, Lay da da, sera également éditée en single. L’année 1999 sera plus calme pour Ivana Spagna. Pas de nouvel album, mais quelques collaborations avec Mario Lavezzi (Senza catene), Annalisa Minetti (One more time) et S-Sence (Gonna get your love).

Domani[modifier | modifier le code]

En 2000, Spagna propose Domani, son neuvième album studio, qu’elle produit avec son frère. L’album contient douze nouvelles chansons écrites en italien, et une treizième écrite en français sur une composition de Claude Debussy Claire de lune. L’album est un demi échec, seulement vendu à 50 000 exemplaires. Néanmoins le single Mi amor sera classé n°1 des ventes au cours de l’année 2000. Ivana Spagna part en tournée pendant plusieurs mois en Italie (et notamment le festival de San Remo), au Canada et en Australie. La chanteuse signe une nouvelle collaboration, cette fois-ci avec Jan Plestenjak pour la chanson Dobro Jutro.

La nostra canzone[modifier | modifier le code]

Sur une idée du président de Sony Italie, sa maison de disques, Ivana Spagna enregistre un concert spécialement donné pour la télévision et la radio italienne le 6 mai 2000. Pour ce concert, la chanteuse est accompagnée d’un orchestre de quarante musiciens, dirigé par Peppe Vessichio, et d’un groupe de gospel. Aucune chanson du répertoire d’Ivana Spagna n’est retenue pour ce concert, toutes les interprétations de l’artiste sont des reprises en italien de chansons qu’elle ne choisit pas, entre autres créées par Sonny & Cher (Bang bang), Paul Ryan (Eloïse) ou Richard Cocciante (De jour en jour). L’album La nostra canzone est la captation de ce concert. Il en sera vendu à peine plus de 50 000 exemplaires, ce qui n’est pas si mal compte tenu de la nature du projet qui surprend dans le parcours de l’artiste. D’ailleurs, sa version d’Eloise est une vraie réussite. C’est le relatif échec de ce beau projet qui marque l’arrêt de la relation entre Ivana Spagna et sa maison de disques Sony.

Une nouvelle ère[modifier | modifier le code]

Woman[modifier | modifier le code]

Pour rester sur le devant de la scène, Spagna souhaite revenir à la chanson anglaise avec laquelle elle a connu ses premiers succès. Sony au vu des chiffres de vente de La nostra canzone ne souhaite pas investir dans un tel projet. C’est officiellement la raison du divorce entre Spagna et la Sony. La chanteuse signe alors chez B & G, un label indépendant, qui l’accueille comme une véritable star et lui concocte un ambitieux projet de relance sur le marché international.

C’est dans ce contexte que nait en 2002 l’album Woman, un opus de 12 chansons dont neuf en anglais, deux en espagnol et une en français, aux sonorités pop et dance. 12 chansons comme douze mois dans une année : le livret est sous la forme d’un calendrier orné de photo sexy de l’artiste. Au lancement du disque, Spagna présente un nouveau look, plus proche de celui de ses débuts, avec des cheveux courts et une longue tresse.

Le premier extrait de l’album est Never say you love me, une efficace chanson qui réussit le pari d’être autant pop que dance. Pour l’occasion, un clip est tourné dans une caserne militaire avec danseurs et chorégraphie. La chanson connaît un joli succès en Italie (n°27). Suivront ensuite les singles Do it with style et Rain and Tears, une reprise chantée en duo avec son créateur, Demis Roussos. L’album est également distribué en Espagne au cours de l’année 2003, complété de No digas te quiero, la version espagnole de Never say you love me.

Le retour sur le devant de la scène est gagnant : l’album est vendu à 150 000 exemplaires, mais il déçoit les espérances de l’artiste qui souhaitait atteindre un plus large public européen. Il est probable que le projet ambitieux de B & G s’est heurté à l’insuffisante surface financière de cette structure ce qui a sans doute limité l'investissement sur l’album de la chanteuse. Après l’album, Spagna propose une nouvelle tournée en 2003. Cinquante dates sont prévues : le Woman tour sera vu par plus de 500 000 spectateurs.

Briciola, storia di un abbandono[modifier | modifier le code]

En 2002, Ivana Spagna publie son premier livre Briciola, storia di un abbandono. Ce livre raconte le parcours semé d’embûches d’un chien abandonné par son maître, l’animal mettant tout en œuvre pour le retrouver. Cette fable, dédiée aux plus jeunes comme aux plus âgés, est commercialisé dans un coffret contenant, outre le livre lui-même, un CD avec la chanson Restiamo insieme inspirée de la fable. Les bénéfices de cette aventure ont été intégralement reversés à la ligue nationale de protection des animaux.

L’arte di arrangiarsi[modifier | modifier le code]

Toujours chez B & G, Ivana Spagna publie en 2004 un album dans lequel elle propose une nouvelle version de la plupart de ses plus grands succès. Le disque est agrémenté de deux inédits, Dupotutto ti amo et Dove nasce il sole, en duo avec Nomadi. Ce disque sorti sans promotion est passé quasiment inaperçu. La même année, B & G, confrontée à des difficultés financières est rachetée par Sony. Ivana Spagna passe alors sous contrat avec Nar International.

Diario di bordo[modifier | modifier le code]

Avec sa nouvelle maison de disques, Spagna propose en 2005 un nouvel album Diario di bordo, comprenant huit nouvelles chansons en italien écrites et composées en famille, dont les deux singles A chi dice no et Day by day. Le livret est composé de reproduction d’œuvres d’artistes peintres tels que Stefano Coletti, la peinture étant l’une des grandes passions d’Ivana Spagna. L’album ne sera pas un grand succès. Il sera présenté en réédition en 2006, complétée de trois chansons inédites, dont un nouveau single, "Vorrei fossi tu".

Toujours en 2006, la chanteuse fête ses vingt de carrière avec une tournée triomphale dans toute l’Italie. De passage à San Remo, elle présente Noi non possiamo cambiare. La chanson sera classée parmi les meilleures ventes de singles au cours du deuxième semestre 2006. Elle participera également au reality show Music Farm sur Rai Due et gagne la troisième place.

Aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Depuis, Spagna s'est fait plus discrète. Elle enregistre néanmoins You raise me up (reprise de Savage Garden), chanson qui ne sera distribuée que pour iTunes Store, et collabore au single Gli occhi verdi dell’amore de Zeta Clan. En outre, elle écrit Sciamo noi pour Tristan B, un artiste maltais.

Le 22 mars 2007, Ivana Spagna annonce qu’elle décline la proposition qui lui a été faite de figurer en bonne place sur la liste conduite par Alfredo Meocci, ancien directeur général de la Rai, pour l’élection municipale de Vérone. Pourtant intéressée, elle estime alors ne pas être en mesure de concilier sa vie d’artiste avec une fonction élective si elle devait accepter cette proposition. Fin 2007 elle participe au festival de San Remo où elle présente Musica e parole en duo avec Loredana Berté.

Un nouvel album, le treizième, est annoncé pour 2008.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année de parution Titre de l'album Chiffres de vente Observations
1987 Dedicated to the moon 500 000 copies Album en anglais
1988 You are my energy 1 000 000 copies Album en anglais
1991 No way out 100 000 copies Album en anglais
1993 Matter of time Album en anglais
1995 Siamo in due 350 000 copies Album en italien
1996 Lupi solitari 400 000 copies Album en italien
1997 Indivisibili 150 000 copies Album en italien
1998 E che mai sarà - le mie più belle canzoni 150 000 copies Album en italien
2000 Domani 50 000 copies Album en italien
2001 La nostra canzone 50 000 copies Album en italien et en français
2002 Woman 150 000 copies Album en anglais, en espagnol et en français
2005 Diario di bordo Album en italien
2006 Diario di bordo - Voglio sdraiarmi al sole (réédition) Album en italien
2009 Lola&Angiolina project - I love you Album en italien
2009 Il cerchio della vita Album en italien
2010 Buon Natale Album en italien
2012 Four Album en anglais

Compilations[modifier | modifier le code]

Année de parution Titre de l'album
1993 Spagna & Spagna : greatest hits
1997 Best of the best : ballads
1997 Best of the best : dance collection
2004 L'arte di arrangiarsi
2009 Easy lady (2009 remake)
2011 Greatest Hits (sous le nom de Ivana Spagna)
2011 Semplicemente veneta
2014 Remember Easy Hits

45 tours et singles[modifier | modifier le code]

IVANA SPAGNA :

  • 1971 : Mamy blue
  • 1972 : Ari ari
  • 1972 : Ari ari (juke box Festivalbar)

CAROL KANE :

  • 1983 : I don't believe

MIRAGE :

  • 1983 : Woman

FUN FUN :

  • 1983 : Happy station
  • 1984 : Color my love

YVONNE KAY :

  • 1984 : Rise up (for my love)
  • 1985 : I've got the music in me

SPAGNA :

  • 1986 : Easy lady
  • 1987 : Call me
  • 1987 : Dance dance dance
  • 1987 : Dedicated to the moon
  • 1987 : Sarah
  • 1988 : Every girl and boy
  • 1988 : I wanna be your wife
  • 1989 : This generation
  • 1991 : Only words
  • 1991 : Love at first sight
  • 1992 : No more words
  • 1993 : I always dream about you
  • 1993 : Why me
  • 1994 : Lady Madonna
  • 1994 : Circle of life
  • 1994 : Il cerchio della vita
  • 1995 : Gente come noi
  • 1995 : Come il cielo
  • 1995 : Davanti agli occhi miei
  • 1995 : Siamo in due
  • 1996 : E io penso a te
  • 1996 : Ci sarò
  • 1996 : Lupi solitari
  • 1996 : Colpa del sole
  • 1996 : Ti amo
  • 1997 : Indivisibili
  • 1997 : Dov'eri
  • 1998 : E che mai sarà
  • 1998 : Il bello della vita
  • 1998 : So volare
  • 1998 : Lay da da
  • 1999 : Senza catene (feat. Mario Lavezzi)
  • 2000 : Con il tuo nome
  • 2000 : Mi amor
  • 2001 : Quella carezza della
  • 2001 : Chievoverona, un mondo in giallo e blu
  • 2001 : Eloise
  • 2002 : Never say your love me
  • 2002 : Woman
  • 2002 : Rain and tears
  • 2003 : Do it with style
  • 2003 : No digas te quiero
  • 2004 : Dupotto ti amo
  • 2004 : Dove nasce il sole (feat. Nomadi)
  • 2005 : A chi dice no
  • 2005 : Day by day
  • 2006 : Voglio sdraiarmi al sole
  • 2006 : Noi non possiamo cambiare
  • 2006 : Vorrei fossi tu
  • 2007 : Gli occhi verdi dell' amore (feat. Zeta Clan)
  • 2008 : Dancing on the beach (feat. Robb Cole)
  • 2008 : Musica e parole (feat. Loredana Berté)
  • 2009 : Comunque vada (feat. Loredana Berté)

Collaborations[modifier | modifier le code]

Année de parution Artiste ou groupe Titre Collaboration
1982 Advance Take me to the top Auteure et compositrice
1986 Angie St Philip Physical Auteure et compositrice
1986 Angie St Philip A promise we made Auteure et compositrice
1999 Annalisa Minetti One more time Auteure, compositrice et choriste
1983 Baby's Gang Happy song Auteure, compositrice et arrangeur vocal
1985 Baby's Gang America Auteure et compositrice
1985 Baby's Gang Challenger Auteure et compositrice
1985 Baby's Gang Happy birthday Auteure et compositrice
2004 Billie Jean I need you Auteure et compositrice
1985 Boney M Happy song Auteure et compositrice
1983 Brando Rainy day Auteure, compositrice et choriste
1983 Carole Kane I don't believe Interprète et arrangeur vocal
1994 Corona Get up and boogie Auteure et compositrice
1994 Corona In te name of love Auteure et compositrice
1995 Corona I don't wanna be a star Auteure et compositrice
1998 David Rhodes Canto di Kengah
(B.O.F. la Gabbianella e il Gatto)
Interprète
1998 David Rhodes So volare
(B.O.F. la Gabbianella e il Gatto)
Interprète
1983 Diego Walk in the night Auteure, compositrice et arrangeur vocal
1986 Eugène Free your life Choriste
1983 Fun Fun Happy station Auteure, compositrice et interprète
1983 Fun Fun Give a little love again Auteure, compositrice et interprète
1983 Fun Fun Sing another song Auteure, compositrice et interprète
1984 Fun Fun Color my love Auteure, compositrice et interprète
1984 Fun Fun Give me your love Auteure, compositrice et interprète
1984 Fun Fun Tell me Auteure, compositrice et interprète
1985 Fun Fun Living in Japan Auteure, compositrice et interprète
1985 Hot Cold Love is a game Auteure, compositrice et interprète
2000 Jan Plestenjak Dubro jutro Auteure, compositrice et choriste
1985 Kasso A new life Auteure et compositrice
1994 Ken Hunter Ready for love Auteure et compositrice
1993 Lou Grant Take me up and down Auteure et compositrice
1994 Maltese I hate monday Auteure et compositrice
1999 Mario Lavezzi Senza catene Auteure, compositrice et interprète (duo)
1983 Mike Cannon Voices in the dark Auteure, compositrice et choriste
1983 Mirage Woman Interprète
1992 Morena Everyday Auteure et compositrice
1994 Next Block Give me your love Interprète
1994 Phil & Stan Perfet lover Auteure et compositrice
1984 Phil Grant Hey girl Auteure et compositrice
1987 Rankati Jane Productrice
1999 S Sense featuring Jenny B Gonna get your love Auteur et compositrice
1984 Salvy & Giuly Stop the world Auteure et compositrice
1993 Sophie Hold me Auteure et compositrice
1984 Stelee up Waiting for you Auteure et compositrice
1997 Stefano Bozzetti Come te Auteure et compositrice
1984 Theo s Hallucination Choriste
2007 Tristan B Siamo noi Auteur, compositrice et productrice
2007 Tristan B featuring Ron & Ivana Spagna You raise me up Interprète et productrice
1983 Yvonne Kay ou Yvonne K I've got the music in me Interprète
1983 Yvonne Kay ou Yvonne K Music Auteure, compositrice et interprète
1985 Yvonne Kay Rise up (for my love) Auteure, compositrice et interprète

Liens externes[modifier | modifier le code]