Inwi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Inwi (Maroc))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wana.

Inwi
logo de Inwi
Logo d'Inwi

Création 1999
Dates clés 2011
Fondateurs Karim Zaz et la holding royale d'investissement SNI Briceño S.A
Forme juridique Société anonyme
Slogan exprimez-vous comme vous voulez
Siège social Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Direction Nadia Fassi-Fehri (PDG)
Actionnaires Drapeau : Maroc SNI
Drapeau : Koweït Zain
Drapeau : Koweït Al Ajial Holding
Activité opérateur global et alternatif de télécommunications
Société mère SNI
Effectif 1 200
Site web Site officiel de Inwi

Fonds propres en augmentation 2,95 milliards de MAD (2008)
Chiffre d’affaires en augmentation 6,02 milliard de MAD (2014)
-0,18 %
Bilan comptable 2,8 Millard de dhs

Inwi (en arabe : إنوي), anciennement connu sous le Wana, est une entreprise de télécommunication marocaine. C'est une filiale du groupe SNI et du groupe Koweïtien Zain.

Avec plus de 50 000 agences, Inwi est la troisième société de télécommunications au Maroc[1] après Maroc Telecom et Meditelecom[2]. Inwi est un réseau qui couvre plus de 92 % du territoire du pays[3].

L'histoire[modifier | modifier le code]

Basée à Casablanca[4], Wanadoo Maroc a été créé en 1999 par Karim Zaz[5]. En 2004, et à la suite du retrait de France Télécom, Wanadoo Maroc a vendu sa filiale Marocaine « Connect » à des investisseurs locaux[6] : Attijariwafa bank et la Caisse de dépôt nationale par l'intermédiaire de sa filiale, Fipar holding[7].

En 2005, l'ONA est devenu l'actionnaire de référence de Maroc Connect[8]. En 2006, Maroc Connect a remporté la troisième licence 3G au Maroc[9].

En 2007, Maroc Connect est devenu Wana[10], le troisième opérateur de la maison de téléphones et internet 3G. En 2009, Wana remporte la troisième licence GSM au Maroc dans le cadre de sa marque Inwi[11]. En février, le consortium Koweïtien Zain/Alajial prend le contrôle de 31 % de Inwi du capital[12].

Un an après son lancement, Inwi a déclaré cinq millions de clients en février 2010, et 13,5 % de parts de marché en décembre 2010[13].

En mars 2015, Wana a obtenu sa licence 4G pour la marque Inwi. La Marque a eu la meilleure note selon les critères définis par l'ARNT (couverture de l'engagement, de la qualité de service et le plan d'entreprise pour le déploiement du haut et très haut débit au Maroc)[14].

La décision de l'ARNT de bloquer la VoiP a provoqué une campagne en ligne, incluant les protestations de divers opérateurs Marocains, y compris Inwi, en 2016. L'entreprise a réagi en se retirant du parrainage des Maroc Web Awards et a commencé le développement d'une application pour utiliser les services VoiP[15].

En septembre 2016, Inwi a été le premier opérateur à offrir la technologie VoLTE (Voice Over LTE) à ses abonnés 4G[16]. Aussi en 2016, Inwi a reçu le Marocain Digital Awards, qui récompense les meilleures entreprises qui se démarquent dans le monde numérique, pour son initiative sociale "Dir Iddik", une plate-forme reliant le monde associatif avec des bénévoles. Plus de 50 000 personnes se sont inscrites depuis[17].

Activités[modifier | modifier le code]

Les téléphones mobiles[modifier | modifier le code]

L'opérateur conserve 24,2 % de l'ensemble du marché de la téléphonie mobile en 2016[18]. À la suite de l'ouverture des numéros à 7 chiffres par l'ARNT, les clients Inwi ont eu la possibilité de personnaliser leur numéro de téléphone[19].

Téléphones de maison[modifier | modifier le code]

Avec la marque Bayn, Inwi offre une offre de mobilité avec des restrictions sur son réseau CDMA.

Internet[modifier | modifier le code]

Inwi offre l'accès à Internet pour les professionnels via une connexion haut débit ADSL et fibre optique ainsi que la 3G et la 4G couverture pour les particuliers. En juin 2016, la marque détient 25,15 % des parts de marché, en deuxième position derrière Maroc Telecom[20]. Il détient plus de 17 millions d'abonnés à Internet[21].

Le service de VoiP[modifier | modifier le code]

Né de l'alliance entre Wana et la société française "Phone Systems & Network" en 2007, Bladiphone offre un service de communication entre la France et le Maroc par le biais de la technologie VoiP[22].

Offre de Double Jeu[modifier | modifier le code]

En 2017, et en partenariat avec la marque WanaOne, l'opérateur a développé une boîte permettant une amélioration de l'accès à Internet et de la téléphonie pour les entreprises[23].

Cloud[modifier | modifier le code]

À compter de 2016, l'exploitant a proposé des services Cloud professionnels, appelés "Entreprises Numériques de Travail"[24]. Ce service comprend[25] :

  • L'Infrastructure en tant que Service IaaS
  • Desktop as a Service, DaaS
  • Software as a Service, SaaS
  • La voix comme un Service, VaaS

D'autres activités[modifier | modifier le code]

À partir de octobre 2016, Inwi a développé une activité de conseil pour les entreprises numériques (en particulier les technologies Vertes et des smart cities), via un partenariat avec le Numa Casablanca incubateur. Un dédié incubation de la zone (Laboratoire Ouvert Inwi) et d'autres programmes de formation et de sensibilisation (Datacity) a été lancé à cette occasion[26],[27]. À l'occasion de la COP22 qui a eu lieu au Maroc d'ici la fin de 2016, Inwi, en partenariat avec Marocaine Développeurs de jeux (MGD) pour planifier un concours qui promeut la création de la Marocaine des jeux vidéo[28].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Inwi Launches ‘Special’ Student Package », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Site designed and built by Hydrant (http://www.hydrant.co.uk), « Morocco consolidates voice services and expands data offers in ICT sector », Oxford Business Group,‎ (lire en ligne)
  3. « Inwi couvre désormais 92 % du territoire national », sur Medias24 - Site d'information (consulté le 24 novembre 2017)
  4. « Wana Corporate, SA: Private Company Information - Bloomberg », sur www.bloomberg.com (consulté le 24 novembre 2017)
  5. « Ils font bouger le Maroc – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  6. « Wanadoo vend sa filiale au Maroc », lesechos.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  7. « L’ONA en force dans Maroc Connect », Aujourd'hui le Maroc, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  8. « L'ONA mise sur les télécoms et l’environnement », L'Economiste,‎ (lire en ligne)
  9. (en-US) TeleGeography, « Morocco awards three 3G licences to domestic operators », telegeography.com, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  10. « "Wana", nouvel opérateur télécom au Maroc », Bladi.net, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  11. (en-US) TeleGeography, « Wana awarded third 2G licence », sur www.telegeography.com (consulté le 24 novembre 2017)
  12. « L’offre de vente de Zain Group menacée », L'Economiste,‎ (lire en ligne)
  13. Administrator, « Intratel - L'expert des installations telecoms et du broadcasting | Moroccan operator Inwi (Wana) had 5 million mobile customers in February, one year after launch. », sur www.intratel.ma (consulté le 24 novembre 2017)
  14. L'Usine Nouvelle, « 4G au Maroc : les opérateurs Maroc Telecom, Inwi et Méditel obtiennent chacun une licence pour un coût global de 188 millions d'euros - L'Usine Maroc », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)
  15. Yabiladi.com, « Face à la mobilisation des internautes Inwi retire son sponsoring des Maroc Web Awards », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  16. sebastien@nextinpact.com, « 4G : la VoLTE se répand chez les opérateurs, on fait le point », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  17. « #ADSGAM : Premiers lauréats pour les Moroccan Digital Awards - La Nouvelle Tribune », La Nouvelle Tribune,‎ (lire en ligne)
  18. « TELEPHONIE MOBILE AU MAROC » [PDF],
  19. « Inwi : la personnalisation du numéro de téléphone est possible », Aujourd'hui le Maroc, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  20. « Le Marché d'ADSL dominé par Maroc Telecom malgré le lancement des offres de méditel et inwi », L'actualité des TIC au Maroc et ailleurs, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  21. « Le réseau inwi accompagne les Marocains: Près de 17 millions d’abonnés à Internet », Aujourd'hui le Maroc, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  22. « Une solution télécoms pour les Marocains de France », L'Economiste,‎ (lire en ligne)
  23. « Télécommunications : Wana lance WanaOne », Aujourd'hui le Maroc, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  24. « Inwi dévoile son service Cloud: La transformation numérique au service des entreprises », Aujourd'hui le Maroc, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  25. « Business Digital Workplace : Le Cloud au service de la transformation numérique des entreprises | The Rolling Notes », sur www.therollingnotes.com (consulté le 24 novembre 2017)
  26. « inwi et Numa Casablanca : les 3 programmes du partenariat | The Rolling Notes », sur www.therollingnotes.com (consulté le 24 novembre 2017)
  27. « Inwi et Numa Casablanca s'associent pour booster les start-up », Telquel.ma,‎ (lire en ligne)
  28. Sanae Taleb, « Inwi sponsorise Z7am, un jeu 100 % marocain », sur www.leseco.ma (consulté le 24 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]