Institut libre d'étude des relations internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut libre d'études des relations internationales (ILERI)
Logo de l'ILERI
Logo de l'ILERI
Nom original Institut international d'études et de recherches diplomatiques
Informations
Fondation 1948
Fondateur René Cassin
Type Etablissement d'enseignement supérieur privé
Régime linguistique Français, anglais
Localisation
Ville Paris
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Campus 7-11 avenue des Chasseurs, Paris 17e
Direction
Directrice Claire Bourgeois
Chiffres clés
Niveau Bac à bac+5 (master)
Divers
Affiliation IGS
Site web www.ileri.fr

L’Institut libre d'étude des relations internationales (ILERI) est un établissement d'enseignement supérieur privé français fondé en 1948 par René Cassin et présidé par Antoine Sfeir[1].

Les étudiants y suivent un enseignement pluridisciplinaire en relations internationales, sciences sociales, droit, économie et langues étrangères.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est Albert de Geouffre de la Pradelle qui a eu l’idée de la création de l’ILERI lors de la tenue à Paris de l’Assemblée Générale des Nations unies en 1948.

L’Institut, qui s'appelait alors Institut international d'études et de recherches diplomatiques[2], accueille ses premiers étudiants avec l'appui de personnalités telles que Benjamin Cohen, alors secrétaire général adjoint de l’ONU ou encore Alejandro Álvarez, juge à la Cour internationale de justice. L’Institut reste présidé par Albert de Geouffre de la Pradelle, jusqu’à la disparition de celui-ci en 1954.

René Cassin succède à la présidence de l’Institut pendant 20 ans : sous son influence l’institut va beaucoup évoluer et s’épanouir tant sur le plan structurel que pédagogique. L'Institut prendra temporairement le nom d'Institut d'Etudes des Relations Internationales Contemporaines et de Recherches Diplomatiques (IERIC)[3] avant de prendre son nom actuel. À cette époque, l'ILERI est reconnu pour offrir "à des étudiants et à des responsables des secteurs publics et privés français à l'étranger une préparation aux carrières de la vie internationale"[4].

En 1976, c’est Edgar Faure qui accepte d'exercer la présidence, sous laquelle l’institut va se réorganiser afin de suivre le rythme universitaire et introduire des nouveaux enseignements et une nouvelle section dédiée à l'économie et au commerce international.

À la disparition d’Edgar Faure en 1988, Raymond Barre prend la présidence de l’institut, qui continue à s’adapter aux nouveaux défis contemporains.

Roger Burnel, ancien président de l’Union nationale des associations familiales, ancien membre du Comité économique et social européen, président de l'IGS (Institut de gestion sociale) prend sa suite jusqu'en 2012.

Antoine Sfeir en prend la présidence en septembre 2014 et insiste sur la volonté des étudiants de "comprendre le monde pour s'engager et le changer"[5].

Henry Buzy-Cazaux en est l'administrateur délégué général. L'institut est dirigé par Claire Bourgeois.

Formations[modifier | modifier le code]

L'ILERI propose un bachelor en relations internationales ainsi que deux masters en relations internationales, l'un spécialisé en sécurité internationale et défense en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes, l'autre en Intelligence Economique en partenariat avec l'IAE de Poitiers[6].

Admissions[modifier | modifier le code]

L'entrée à l'ILERI se fait après un examen de sélection. Afin de s'ouvrir aux candidats étrangers ne résidant pas en France, l'ILERI a mis en place une procédure d'examen en ligne[7].

Premier cycle[modifier | modifier le code]

Le premier cycle d'étude à l'ILERI se déroule sur trois ans, correspondant aux trois années de licence, et conduit à l'obtention du Bachelor en Relations Internationales. Ces trois années de formation visent l'obtention de connaissance pluridisciplinaire liées aux grandes disciplines des relations internationales. L'enseignement est ainsi divisé en quatre pôles : sciences politiques, droit, économie et langues étrangères[8]. Chaque année, les étudiants doivent effectuer un stage et un semestre à l'étranger est proposé aux étudiants en troisième année[9].

Second cycle[modifier | modifier le code]

Le second cycle d'étude à l'ILERI se déroule sur deux ans et vise l'obtention du diplôme de second cycle en relations internationales de l'ILERI ainsi que d'un diplôme de master[6]. Deux spécialisations sont proposées aux étudiants :

Ces deux spécialisations disposent d'un tronc commun ainsi qu'un enseignement de spécialité selon la filière choisie. La cinquième année de l'ILERI peut être effectuée en alternance.

Vie associative[modifier | modifier le code]

La vie étudiante de l'ILERI est animée par de nombreuses associations :

  • Le bureau des élèves (BDE) de l’ILERI est l’association la plus ancienne de l'école. Le BDE s'occupe des soirées, du week-end d'intégration et d’autres voyages (ski, voyages en Europe). Il est actuellement dirigé par la liste Chill Erians[10].
  • ILERI Model United Nations (MUN) participe aux simulations des Nations unies dont la prestigieuse simulation de New York. Les étudiants de l'association sont aussi impliqués dans l'organisation du Paris Model United Nations[11].
  • ILERI ExCHANGE a pour objectif de permettre aux étudiants intéressés par l’humanitaire d'en faire l'expérience à travers l’organisation de chantiers humanitaires à l’étranger[12], de conférences et de formations[13].
  • ILERI Défense organise des conférences sur le thème de la défense et invite ses membres à publier des analyses sur le site de l'association[14]. L'assocation dispose notamment d'un partenariat avec le Centre d'Etudes Stratégiques de la Marine[15].
  • ILERI FDA permet aux étudiants de participer aux joutes oratoires en anglais de la French Debating Association, aux côtés de 20 grandes écoles et universités parmi les plus prestigieuses de France[16].
  • TRUST AFRICA souhaite promouvoir une nouvelle vision du continent africain par l'intermédiaire de tables-rondes, journées culturelles et rédaction d'articles[17].
  • ILERI UNICEF : l’ILERI s’associe avec le fond des Nations unies pour l’enfance, l’UNICEF, pour créer une nouvelle association et défendre les droits des enfants.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

L'association des anciens élèves de l'ILERI a vu le jour en 1953 avec pour objectif de "conserver entre les anciens des relations amicales"[18]. Elle dispose aujourd'hui d'une plateforme internet à destination des alumni de l'Institut[19].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouveau président pour l’ILERI » (consulté le 29 juin 2016)
  2. « Institut International d'Etudes et de Recherches Diplomatiques, 54, Rue de Varenne-Paris-7e. 1ère année, 2ème et 3ème années., Musée National de l'Éducation, Les collections du Musée national de l'Éducation », sur Les collections du Musée national de l'Éducation (consulté le 29 juin 2016)
  3. « Institut d'Etudes des Relations Internationales Contemporaines et de Recherches Diplomatiques I.E.R.I.C., Musée National de l'Éducation, Les collections du Musée national de l'Éducation », sur Les collections du Musée national de l'Éducation (consulté le 29 juin 2016)
  4. « Les aspects humains de la politique de développement de nos exportations », J.O. RF, Avis et Rapports du Conseil Economique et Social, no 10,‎
  5. Olivier Rollot, « « Nos étudiants veulent comprendre le monde pour s’engager et le changer » : Antoine Sfeir (Ileri) », sur Il y a une vie après le bac ! (consulté le 29 juin 2016)
  6. a et b « Panorama des études en Relations Internationales | ILERI », sur www.ileri.fr (consulté le 30 juin 2016)
  7. « L’Ecole des Relations Internationales ILERI en route vers l’e-recrutement avec Facebook » (consulté le 29 juin 2016)
  8. « Etudier les langues étrangères | ILERI », sur www.ileri.fr (consulté le 30 juin 2016)
  9. « Universités partenaires à l'international | ILERI », sur www.ileri.fr (consulté le 30 juin 2016)
  10. « Chill Erians | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 30 juin 2016)
  11. « Paris International Model United Nations (PIMUN) 2016 », sur www.pimun.fr (consulté le 30 juin 2016)
  12. « Haïti : 6 ans après, la route n'est pas terminée », sur Le Huffington Post (consulté le 30 juin 2016)
  13. « ILERI Exchange », sur ileriexchange.blogspot.fr (consulté le 30 juin 2016)
  14. « L'Association - Ileri-Defense.com », sur www.ileri-defense.com (consulté le 30 juin 2016)
  15. Super User, « ILERI », sur www.cesm.fr (consulté le 30 juin 2016)
  16. « Members », sur FDA (consulté le 30 juin 2016)
  17. « TRUST AFRICA », sur TRUST AFRICA (consulté le 30 juin 2016)
  18. J.O. RF du 19 avril 1953
  19. « ILERI Alumni | Le réseau des anciens de l'ILERI », sur ileri-alumni.com (consulté le 30 juin 2016)
  20. (es) « Representante Permanente », sur mision.sre.gob.mx (consulté le 20 juillet 2017)

Alfred Gerteiny