Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
IMCCEVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Pays
Organisation
Organisations mères
Site web

L'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), situé au sein de l'Observatoire de Paris, a été créé en 1998 pour remplacer l'ancien Service des calculs et de mécanique céleste du Bureau des longitudes, avec lequel il reste toutefois lié. C'est une unité mixte de recherche du CNRS, associé à Sorbonne Université et à l’Université de Lille[1].

Cet institut a à la fois une mission de service pour la réalisation des éphémérides officielles nationales et une mission de recherche dans les domaines de la mécanique céleste.

De plus, l'institut a développé des activités d'information du public (y compris des informations d'ordre astronomique), d'enseignement et de formation. Il est à l'origine de nombreuses publications sur le fruit de ses recherches mais aussi de nombreux documents d'information. Ces publications incluent la Connaissance des temps et le Guide de données astronomiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'IMCCE est fortement liée à l'histoire de ses organisations mères et à l'histoire des éphémérides en France[2].

En 1679, les premier éphémérides français, nommée Connaissance des temps, sont publiés. On remarque ainsi que le calcul des éphémérides remonte à bien avant la création de l'IMCCE, ce qui montre une forte importance de ces calculs.

Le 2 juin 1998, l'IMCCE est créé pour remplacer le Service des calculs et de mécanique céleste du Bureau des longitudes. Cet institut est rattaché à l'observatoire de Paris et au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Recherche[modifier | modifier le code]

Depuis 1961, le Service des calculs et de mécanique céleste du Bureau des longitudes qui deviendra l'IMCCE est un laboratoire de recherche CNRS.

Actuellement l'IMCCE est constitué de trois équipe de recherche[3] :

  • Astéroïdes, comètes, météores et éphémérides (ACMÉ)
  • Astronomie et systèmes dynamiques (ASD)
  • Planetology and Environments from Ground Astrometry and Space Exploration (PEGASE)

De nombreux projet de recherche sont porté par l'IMCCE. C'est notamment le cas du projet FRIPON pour la surveillance du ciel ou encore le centre de numérisation NAROO.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « IMCCE - Observatoire de Paris - PSL Centre de recherche en astronomie et astrophysique », sur www.observatoiredeparis.psl.eu (consulté le )
  2. « IMCCE - Institut - Histoire et patrimoine », sur www.imcce.fr (consulté le )
  3. « IMCCE - Recherche - Équipes », sur www.imcce.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]