IDRAC Business School

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
IDRAC Business School
IDRAC Business School.png
Histoire et statut
Fondation
1965
Type
Nom officiel
Institut pour le Développement et la Recherche d’Action Commerciale
Régime linguistique
Français, Anglais
Fondateur
Jean Trancart et Guy Fredet
Devise
Devenez remarquable !
Membre de
HEP Education
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
6000
Enseignants
850 professeurs et intervenants
Localisation
Ville
Pays

IDRAC Business School (Institut pour le Développement et la Recherche d'Action Commerciale) est un établissement privé d'enseignement supérieur ayant une activité d'école de commerce et disposant neuf campus en France : Amiens, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris et Toulouse.

Présentation[modifier | modifier le code]

IDRAC Business School propose des programmes d'école de commerce de bac à bac+5 (accessible aussi par la VAE) : BTS, bachelor[1],[2], programme international grande école, bac+4/bac+5, MBA[3].

Le premier directeur général du groupe IDRAC issu des fusions des structures régionales est Stéphane Boiteux dont il est à l'origine. L'IDRAC est aujourd'hui dirigé par Laurent Espine[4].

Sous la direction générale de Stéphane Boiteux, l'IDRAC Business School a été classée 7e meilleure école de commerce de France pour son bachelor par Le Figaro[5] (2014).

Alors présente sur dix campus en France et trois campus européens associés (Cork en Irlande, Santander en Espagne et Brno en République Tchèque), l’école compte plus de 6 000 étudiants et un réseau de 20 000 Alumni. Les étudiants sont répartis dans les différents programmes proposés :

  • sur son campus de Lyon - programme grande école visé bac+5 qui obtient le grade de master pour la première fois en 2013 par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche ;
  • bachelor visé bac+3 par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche « responsable du marketing et du développement commercial[6] » (campus de Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Grenoble, Toulouse) ;
  • bachelor certifié niveau II reconnu par l'État « responsable du développement Commercial » (campus d'Amiens, Bordeaux) ;
  • bachelor technico-commercial certifié niveau II reconnu par l'État, titre post-bac+2 technique ou scientifique (campus de Grenoble, Lyon et Nantes) ;
  • cycle supérieur bac+4/+5 certifié niveau I reconnu par l'État (sampus d'Amiens, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris et Toulouse). 19e au classement 2016 de meilleur master pour le bac+5 commerce international[7] ;
  • BTS, diplôme d'État bac+2 (campus d'Amiens, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice et Paris).

IDRAC détient un réseau d'échange universitaire[8].

L'IDRAC Business School est membre de l'EFMD[9] et de l'AACSB.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Nunès, « bachelor : comment et quand candidater ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. Emma Paoli, « Le bachelor, une entrée quasi assurée dans le monde du travail », Le Monde de l'éducation,‎ (lire en ligne).
  3. Erwin Canard, « Des MBA pour plonger dans l’ère du big data », Le Monde de l'éducation,‎ (lire en ligne).
  4. « Laurent Espine: biographie et actualités sur EducPros », L'Étudiant, (consulté le ).
  5. « Palmarès bachelors 2014 : les fusions profitent aux écoles », Le Figaro Etudiant (consulté le ).
  6. « Bulletin officiel de l'Education Nationale », sur enseignementsup-recherche.gouv.fr/, .
  7. « Classement meilleurs-masters.com 2016 », sur meilleurs-masters.com.
  8. (en) « International partnerships », sur idrac-business-school.com.
  9. Nick Pergoot, « List of Members », sur www.efmd.org (consulté le ).