Hyperlexie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La leçon difficile, de William-Adolphe Bouguereau (1884).

L'hyperlexie est l'extrême facilité d'apprentissage textuel d'enfants.

Découverte[modifier | modifier le code]

Selon N. Silberberg et M. Silberberg[1], cette notion désigne la capacité d'enfants de moins de cinq ans à lire les mots sans les avoir appris ou connus, ces enfants ayant une capacité significative à déchiffrer les mots[2].

Effets[modifier | modifier le code]

Les enfants hyperlexiques sont souvent fascinés par les lettres ou les chiffres, certains sachant épeler de longs mots (comme éléphant) avant l'âge de deux ans et apprenant à lire des phrases avant d'atteindre l'âge de trois ans.

Les enfants affectés par l'hyperlexie se distinguent par un QI relativement plus élevé et par une capacité à comprendre les mots plus affinée que le reste de la classe d'âge[3]. Nommée et scientifiquement décrite en 1967[4], l'hyperlexie peut être considérée comme une capacité hors du commun à reconnaître les mots[5]. Certains hyperlexiques, cependant, ont des difficultés de compréhension orale[5].

Neurologie[modifier | modifier le code]

Une étude par IRMf sur un seul enfant démontre que l'hyperlexie pourrait être l'opposé neurologique de la dyslexie[6]. Tandis que les enfants dyslexiques possèdent une faible faculté à décoder les mots, mais également une capacité moyenne de compréhension orale, les enfants hyperlexiques possèdent une forte faculté à décoder les mots, mais une faible capacité de compréhension orale[6].

Trouble du spectre autistique[modifier | modifier le code]

Certains experts pensent que la majorité de ces enfants, voire tous, sont affectés par une hyperlexie qui repose sur le spectre autistique[5]. Cependant, d'autres experts pensent que l'implication de l'autisme dans l'hyperlexie dépend complètement du type d'hyperlexie[7]. Entre 5 et 10 % des enfants autistes seraient hyperlexiques[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hyperlexia. Specific word recognition skills in young children », Exceptional Children 1967, 34, p. 41-42.
  2. (en) Richman Lynn, C., Wood, K.M., Learning disability subtypes: classification of high functioning hyperlexia, vol. 82, , 10–21 p. (PMID 12174811, DOI 10.1016/S0093-934X(02)00007-X)
  3. (en) Tina M. Newman, Donna Macomber, Adam J. Naples, Tammy Babitz, Fred Volkmar & Elena L. Grigorenko, « Hyperlexia in Children with Autism Spectrum Disorders », J Autism Dev Disord, 2007, 37, p. 760-774 DOI 10.1007/s10803-006-0206-y.
  4. (en) Hyperlexia--specific word recognition skills in young children, vol. 34, , 41–2 p. (PMID 6066378)
  5. a, b et c (en) Grigorenko EL, Klin A, Volkmar F, Annotation: Hyperlexia: disability or superability?, vol. 44, 1079–91 p. (PMID 14626452, DOI 10.1111/1469-7610.00193)
  6. a et b (en) Turkeltaub PE, Flowers DL, Verbalis A, Miranda M, Gareau L, Eden GF, The neural basis of hyperlexic reading: an FMRI case study, vol. 41, , 11–25 p. (PMID 14715131, DOI 10.1016/S0896-6273(03)00803-1)
  7. (en) Hyperlexia: Reading Precociousness or Savant Skill? Distinguishing autistic-like behaviors from Autistic Disorder by Darold A Treffert, MD (lire en ligne)
  8. (en) Burd, L., & Kerbeshian, J. (1985). Hyperlexia and a variant of hypergraphia. Perceptual and Motor Skills 60:940-942.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jensen, Audra (2005) When Babies Read: A Practical Guide to Helping Young Children with Hyperlexia, Asperger Syndrome and High-Functioning Autism.
  • (en) Miller, Susan (1993) Reading Too Soon: How to Understand and Help the Hyperlexic Child.
  • Kate Nation, Paula Clarke, Barry Wright, Christine Williams, « Patterns of reading ability in children with autism spectrum disorder », Journal of autism and developmental disorders, 2006, vol. 36, no 7, p. 911-919.