Hugues Meunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meunier.
Hugues Meunier
Image illustrative de l'article Hugues Meunier

Naissance
Paris
Décès (à 70 ans)
Les Vans (Ardèche)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1737-1792
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Famille Père du général Hugues Alexandre Joseph Meunier

Hugues Meunier, né le à Paris, mort le à Les Vans (Ardèche), est un général de brigade de la Révolution française[1],[2].

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service en 1737, comme soldat au régiment de Nice, il devient grenadier en 1743, sergent en 1744, sous-lieutenant en 1747, et lieutenant en 1750. Il est enterré sous une mine à l’attaque du fort Saint-Philippe lors de la bataille de Minorque le 20 mai 1756, et il est fait chevalier de Saint-Louis la même année.

En 1759, il est nommé aide major. Il reçoit son brevet de capitaine en 1761, et celui de capitaine aide major en 1765. En 1771, il passe major au régiment de La Fère. Il y prend rang de lieutenant-colonel en 1773 puis est confirmé dans ce grade le 5 juin 1781. Le 25 juillet 1791, il est nommé colonel commandant le 70e régiment d’infanterie.

Alors qu'à la tête de son régiment, il rejoint le fort de Tournoux depuis Perpignan, il devient adjudant-général le 14 juillet 1792, à l'état-major stationné à Tournoux[3].

Il est promu maréchal de camp[1],[2] le 22 juillet suivant, à l’armée du Midi.

Il meurt en cours de route le 24 juillet 1792 aux Vans, alors qu'il vient de faire intervenir son régiment dans la répression du soulèvement royaliste fomenté par le comte de Saillans[4].

Familles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mazas 1860, p. 512
  2. a et b Côte S.H.A.T.: 4 YD 3901
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5752385t/f343.image.r=%22meunier%20%20à%20tournoux%22.langEN
  4. Voir à ce sujet le Chapitre III de l'ouvrage Un général de l'armée d'Italie, Sérurier, 1742-1819: d'après les archives de France et d'Italie, par Louis Tuetey, 1899. https://archive.org/stream/ungnraldelarmed00tuetgoog/ungnraldelarmed00tuetgoog_djvu.txt

Sources[modifier | modifier le code]