Hermann Lenz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lenz.
Hermann Lenz
Naissance
Stuttgart
Décès (à 85 ans)
Munich
Activité principale
écrivain, poète, romancier
Distinctions
ordre bavarois du Mérite, prix Georg-Büchner, commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, ordre du mérite de Bade-Wurtemberg, Ordre bavarois de Maximilien pour la science et l'art, officier des Arts et des Lettres‎, Jean-Paul-Preis, Literaturpreis der Stadt München, prix Franz-Nabl, prix Gottfried Keller
Auteur
Genres
roman

Compléments

Académie allemande pour la langue et la littérature, Académie bavaroise des beaux-arts

Hermann Lenz, né le à Stuttgart et mort le à Munich[1], est un écrivain allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient le prix Georg-Büchner en 1978[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Un volume de sa correspondance avec Peter Handke est publié en 2006 en Allemagne.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Les Yeux d'un serviteur [« Die Augen eines Dieners »], trad. de Michel-François Demet, Paris, éditions Rivages, coll. « Littérature étrangère », 1987, 187 p. (ISBN 2-86930-052-2)
  • Le Promeneur [« Der Wanderer »], trad. de Michel-François Demet, Paris, éditions Rivages, coll. « Littérature étrangère », 1988, 252 p. (ISBN 2-86930-148-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b BnF, « Hermann Lenz (1913-1998) », sur data.bnf.fr (consulté le 18 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]