Henry Shrapnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henry Shrapnel
Henry Shrapnel
Portrait d'Henry Schrapnel

Naissance
Bradford-on-Avon, Angleterre (Grande-Bretagne)
Décès (à 80 ans)
Southampton, Angleterre (Royaume-Uni)
Allégeance Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni
Arme Artillerie royale britannique
Grade Lieutenant-general
Hommages Inventeur du shrapnel

Henry Shrapnel (-) est un officier de l'armée britannique des XVIIIe et XIXe siècles. Il est l'inventeur du shrapnel, aussi appelé « obus à balles », largement utilisé pendant la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Bradford-on-Avon dans le Wiltshire, en Angleterre. En 1784, alors qu'il était lieutenant dans l'artillerie royale britannique (Royal Artillery), il perfectionna, sur ses deniers, une munition qu'il nomma « boîte (à mitraille) sphérique » (spherical case). Il s'agissait d'un boulet de canon creux, rempli d'une charge qui explosait en l'air, à usage anti-personnel. Lorsque l'armée britannique l'adopta finalement en 1803, il prit immédiatement le nom de son inventeur. Le nom de shrapnel est parfois donné à tort à l'obus à fragmentation qui est d'un principe différent.

Shrapnel sert en Flandres où il est blessé en 1793 et, après être resté huit ans capitaine, Shrapnel est promu au rang de commandant (Major) le . Face au succès de son invention lors de la bataille du , Shrapnel passe lieutenant-colonel le , moins de neuf semaines plus tard.

En reconnaissance de son rôle, le gouvernement britannique lui accorda une rente à vie de 1 200 livres par an. Shrapnel fut promu colonel du corps d'artillerie royal le et accéda au grade de général de corps d'armée (lieutenant-general) le .

Postérité[modifier | modifier le code]

Les obus à balles furent fabriqués selon ses principes originels jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale.

L’hymne national des États-Unis d'Amérique, The Star-Spangled Banner fait référence aux obus à balles schrapnel, attachés aux roquettes conçues par William Congreve :

« And the rockets' red glare, the bombs bursting in air,
Gave proof through the night, that our flag was still there.
 »

— The Star-Spangled Banner

« Et l'éclat rouge des fusées, les bombes éclatant dans l'air,
Prouva dans la nuit, que notre drapeau était toujours là. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Henry Shrapnel » (voir la liste des auteurs).
  • Les informations proviennent très vraisemblablement d'un article de WL Ruffell, 2001 sur le site du Royal New Zealand Artillery Old Comrades Association [1]