Henri Pérus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Pérus
Image illustrative de l’article Henri Pérus
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Lieu Fontaine-Notre-Dame
Décès (à 58 ans)
Lieu Lille
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1950-1951Drapeau : France US Valenciennes-Anzin

Henri Pérus est un entraineur de football français né le à Fontaine-Notre-Dame et mort le à Lille[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Pérus est entraineur de football à Douai[2] dans le département du Nord. Après cette expérience, il s'occupe d'un café dans la petite commune voisine d'Aubigny-au-Bac[3].

Après huit journée du championnat de France de Division 2 1950-1951, le club de l'Union sportive Valenciennes-Anzin est dernier au classement. De plus, malgré le soutien financier de la ville, la situation financière du club reste tendue. Ceci amène le bureau directeur de l'US Valenciennes-Anzin a démissionner. Le nouveau bureau présidé par André Dubois décide de nommer en Henri Pérus comme nouvel entraineur[3],[2].

Henri Pérus parvient alors à redresser sportivement l'USVA, qui termine le championnat à la douzième place sur dix-huit. Les plus beaux succès du club sont acquis en Coupe de France, avec les éliminations successives de Calais, du Cercle athlétique de Paris et du Lille Olympique Sporting Club en 32e, 16e puis 8e de finale[2].

En quart-de-finale, Valenciennes-Anzin rencontre le Racing Club Paris, qui est finaliste des deux dernières Coupes de France et pensionnaire, tout comme Lille, du championnat de Division 1. Pour contrer la supériorité technique des Parisiens, Henri Pérus choisit d'axer la préparation de son équipe sur le physique. Ce choix est payant puisque l'USVA parvient à obtenir un match nul 2-2 et à remporter le match d'appui 1-0[3],[2].

Après une demi-finale remportée 3-1 face à l'AS Saint-Étienne, l'USVA est opposé en finale au Racing Club de Strasbourg entrainé par Charles Nicolas. Le capitaine de l'USVA, Rémy Equipart, revient de blessure mais Henri Pérus, fidèle à ses principes d'un jeu physique, décide de ne pas le faire jouer. Les Valenciennois s'inclinent finalement 3-0 face aux Strasbourgeois[4].

Henri Pérus quitte ensuite l'USVA à la fin de la saison 1950-1951[5].

Palmarès d'entraineur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du Nord, commune de Fontaine-Notre-Dame, acte de naissance no 4 année 1915 (vue 142/172) (avec mention marginale de décès)
  2. a b c et d « La finale de la coupe de France 1951 : des frissons, de l'émotion et la punition », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 29 avril 2014)
  3. a b et c « Episode 5 : La finale de 1951... », sur va-fc.com, (consulté le 29 avril 2014)
  4. « Des Rouge et Blanc en Coupe », sur va-fc.com, (consulté le 29 avril 2014)
  5. « Episode 6 : Et dix-huit ans plus tard... », sur va-fc.com, (consulté le 29 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]