Henri II de Rodez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henri II de Rodez
Titres de noblesse
Comte de Rodez
-
Prédécesseur
Successeur
Vicomte de Carlat
-
Prédécesseur
Successeur
Vicomte de Creyssel
-
Prédécesseur
Isabelle de Roquefeuil (d) et Hugues IV de Rodez
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Château des Gages (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Enric II de RodésVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Maison de Millau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Isabelle de Roquefeuil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Valpurge de Rodez (d)
Algayette de Rodez (d)
Alix de Rodez (d)
Delphine de Rodez (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Marquise des Baux (d) (depuis )
Mascarose de Comminges (d) (depuis )
Anne de Poitiers (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Blason Rouergue.svg
de gueules à un léopard lionné d’or

Henri II de Rodez, né vers 1236, mort en 1304, fut comte de Rodez et vicomte de Carlat et vicomte de Creyssel de 1274 à 1304. Il était fils d'Hugues IV, comte de Rodez et vicomte de Carlat et de Creyssel, et d'Isabeau de Roquefeuil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , il met fin à un long contentieux en rendant foi et hommage pour Carlat et le Carladez à l'abbé d'Aurillac.

Selon l'Abbé Expilly, qui dit connaître quelqu'un (M. de Sistrières) qui a vu l'acte, « Henri II, comte de Rodez et vicomte de Carlat, établit, le Vendredi devant la fête de la Chaire de Saint-Pierre, de l'an 1296, deux juges et gardes de son sceau authentique, l'un pour le comté de Rodez, & l'autre pour la vicomté de Carlat »[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Il épousa en 1256 Marquise des Baux, fille de Barral, seigneur de Baux et vicomte de Marseille, et de Sibylle d'Anduze, et eut :

Il se remaria en 1270 avec Mascarose de Comminges (morte en 1292), fille de Bernard VI, comte de Comminges, et de Thérèse, et eut :

Veuf, il se remarie en 1302 avec Anne de Poitiers (morte en 1351), fille d'Aymar IV de Poitiers, comte de Valentinois, et de Marguerite de Genève. Ils n'eurent pas d'enfants. Veuve, Anne se remariera avec Jean Ier (mort en 1352), dauphin d'Auvergne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Joseph Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules, p. 400.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]