Henri Gaebelé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Gaebelé
Fonctions
Sénateur des établissements français de l'Inde
Prédécesseur Étienne Flandin
Successeur Paul Bluysen
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Munster
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Pondichéry

Jean Henri Frédéric Gaebelé, né le à Munster et mort le à Pondichéry, est un homme politique français de l'empire colonial français en Inde[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Succédant à Étienne Flandin, il est sénateur de l'Inde française de 1922 jusqu'à sa démission en 1924[1]. Henri Gaebelé s'acclimate mal à Paris et envoie donc une lettre expliquant son choix démissionnaire le 25 décembre 1923 au président de la chambre[1],[2] :

« Quarante années de séjour colonial avaient ébranlé sa santé au point qu'il n'avait pu supporter les brusques variations du climat parisien et qu'il avait dû passer toute l'année à Cannes. Ne pouvant remplir son mandat, il estimait de son devoir de s'en démettre[1]. »

Il est alors remplacé par le député de l'Inde Paul Bluysen[1]. Henri Gaebelé a également été maire de Pondichéry[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il était officier de la Légion d'honneur, grand officier du Nichan Iftikhar et commandeur de l'ordre du Nichan el Anouar[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Henri Gaebelé, ancien sénateur des Ets Français de l'Inde. Extrait de : Jean Jolly, Dictionnaire des parlementaires français, 1960-1977. », sur senat.fr, Sénat.
  2. Bruno Fuligni, Tour du monde des terres françaises oubliées, vol. 2014, Éditions du Trésor, coll. « Chasses aux trésors », avril, 143 p. (ISBN 979-1091534109), p. 8.

Articles connexes[modifier | modifier le code]