Henri Delteil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Delteil.

Henri Delteil (né le , mort le )[1] est un général français. Il sera le signataire pour la France des accords de Genève en 1954 mettant fin à la guerre d'Indochine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un médecin du Cantal, il nait au sein d'une nombreuse fratrie[1]. Il sort en 1924 de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr, promotion « Metz et Strasbourg » (la même que celle du futur maréchal Leclerc)[2], il sert dans l'infanterie coloniale. Il est en poste en Indochine pendant l'entre-deux-guerres[3]. Il participe à la Seconde Guerre mondiale, la terminant avec le grade de colonel[3]. En 1953, il est nommé adjoint aux forces terrestres françaises au Vietnam du Sud[3]. Il est membre de la délégation française à la conférence de Genève à l'issue de laquelle, représentant le gouvernement français de Pierre Mendes-France, il signe le le cessez-le-feu au Vietnam et au Laos[3],[Note 1]. Il termine sa carrière avec le grade de général de corps d'armée[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'article 47 des accords indique en signataire : « Pour le commandant en Chef des Forces de l'Union Française en Indochine Général de Brigade DELTEIL ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Arbre généalogique sur geneanet.org.
  2. a b et c Historique de la promotion « Metz et Strasbourg ». sur le site saint-cyr.org.
  3. a b c et d Jacques Dalloz, Dictionnaire de la Guerre d'Indochine : 1945-1954, Paris, Armand Colin, (lire en ligne), p. 77.

Lien externe[modifier | modifier le code]