Hendrik Hondius I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hondius.
Hendrik Hondius I
Hendrick Hondius.png

Portrait de Hendrick Hondius gravé en 1662 par Frederik Bouttats pour Het Gulden Cabinet de Cornelis de Bie.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
La HayeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfants
Willem Hondius
Hendrik Hondius (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Henrik Hondius I ou Hendrik Hondius l'Ancien ou Henricus Hondius I (1573 - 1650) est un éditeur et un graveur de l'âge d'or hollandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Duffel, Hondius s'établit à La Haye en 1597[1]. D'après le poète Cornelis de Bie (1627-1715), auteur du Het Gulden Cabinet vande Edel Vry Schilder-Const (le cabinet d'or du noble art pictural), son père est un lettré du nom de Guillaume Hondius, qui émigre à Malines, à l'époque où son fils apprend à écrire[2]. Hondius étudie auprès d'orfèvres de Bruxelles avant de prendre des leçons de peinture auprès de Jan Wierix. En 1604, il va à Leyde, où il apprend les mathématiques et l'architecture sous la direction d'Hans Vredeman de Vries[2],[1].

Il a un fils, également graveur, Willem Hondius.

Le cartographe Jodocus Hondius, qui travaille à cette époque à Amsterdam, et son fils, Hendrik Hondius II sont semble-t-il d'une autre famille.

Œuvre[modifier | modifier le code]

En 1610, Hondius publie Pictorum aliquot celebrium praecipue Germaniae inferioris Effigies, qui comprend 69 portraits d'artistes, dont une gravure d'Hans Holbein[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hendrik Hondius I sur le site RKD.
  2. a et b Le cabinet d'or, p. 486.
  3. Hans Holbein par Simon Frisius.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :