Helen Dunmore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dunmore.
Helen Dunmore
Description de cette image, également commentée ci-après

Helen Dunmore en 2008.

Naissance
Beverley (Royaume-Uni)
Décès (à 64 ans)
Distinctions
McKitterick Prize (en)
(1994 : pour Zennor in Darkness (en))
Baileys Women's Prize for Fiction
(1996 : pour A Spell of Winter)
Prix T.S. Eliot
(1997 : pour Bestiary)
Auteur
Langue d’écriture Anglais
Genres
Poèmes, romans, littérature pour les enfants

Compléments

A étudié à l'université d'York.

Helen Dunmore (née le à Beverley (Royaume-Uni) et morte le [1]) est une écrivaine britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helen Dunmore est l'auteur de romans, nouvelles, poèmes et livres pour enfants.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dans l'ombre de Zennor (av. 1995)
  • Un hiver enchanté (av. 1996)
  • Un été vénéneux (1998)
  • Ils iraient jusqu'à la mer (2000)
  • Malgré la douleur (2001)
  • La Faim (2003)
  • Mourning ruby (2004)
  • Les Petits avions de Mandelstam (2005)
  • La Maison des orphelins (2007)
  • Le Mensonge de Daniel Branwell (2015)
  • Trahir (2017)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce du décès d'Helen Dunmore, sur The Guardian, consulté le 6 juin 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]