Women's Prize for Fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Women's Prize for Fiction
Prix remis Women's Prize for Fiction
Organisateur Meilleur roman écrit en anglais par une femme
Pays Royaume-Uni
Date de création 1996

Le Women's Prize for Fiction, connu auparavant sous les noms Orange Prize for Fiction (1996–2006 et 2009–2012), Orange Broadband Prize for Fiction (2007–2008) et Baileys Women's Prize for Fiction (2014–2017), est l'un des plus prestigieux prix littéraires du Royaume-Uni.

Il est décerné chaque année à la meilleure œuvre de fiction publiée au Royaume-Uni au cours de l'année précédant la remise du prix. Cette œuvre doit avoir été écrite par une écrivaine de langue anglaise, quelle que soit sa nationalité.

La lauréate reçoit une récompense de 30 000 livres, ainsi qu'une sculpture de bronze appelée « Bessie  », créée par l'artiste Grizel Niven (en), sœur de l'acteur David Niven.

Le jury du prix est exclusivement féminin.

Lauréates[modifier | modifier le code]

Année Lauréate Nominées (Liste écourtée)
1996 Helen Dunmore, A Spell in Winter
1997 Anne Michaels, La Mémoire en fuite (Fugitive Pieces)
1998 Carol Shields, Larry's Party
1999 Suzanne Berne, A Crime in the Neighborhood
2000 Linda Grant, When I Lived in Modern Times
2001 Kate Grenville, The Idea of Perfection
2002 Ann Patchett, Bel Canto
2003 Valerie Martin, Property
2004 Andrea Levy, Small Island
2005 Lionel Shriver, Il faut qu'on parle de Kevin
2006 Zadie Smith, De la beauté
2007 Chimamanda Ngozi Adichie, L'Autre Moitié du soleil
2008 Rose Tremain, The Road Home
2009 Marilynne Robinson, Home
2010 Barbara Kingsolver, The Lacuna
2011 Téa Obreht, The Tiger's Wife
2012 Madeline Miller, The Song of Achilles
2013 A. M. Homes, May We Be Forgiven
2014 Eimear McBride, A Girl is a Half-formed Thing
2015 Ali Smith, How to be Both
2016 Lisa McInerney, The Glorious Heresies
2017 Naomi Alderman, Le Pouvoir
2018 Kamila Shamsie, Home Fire
2019 Tayari Jones, An American Marriage
2020 Maggie O'Farrell, Hamnet
2021 Susanna Clarke, Piranesi
2022 Ruth Ozeki, The Book of Form and Emptiness

Liens externes[modifier | modifier le code]