Harold Robbins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Harold Robbins
Harold Robbins (1979).jpg
Harold Robbins (1979)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière Forest Lawn de Cathedral City (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Harold Robbins (New York, - Palm Springs (Californie), ) est un écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à New York, il a passé son enfance dans un orphelinat. Éduqué à l'école secondaire George-Washington, il occupa plusieurs emplois après la fin de ses études.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il perd sa fortune et déménage à Hollywood, où il travaille à Universal Studios, d'abord comme expéditionnaire, puis comme cadre de studio.

Il s'est fait une réputation comme écrivain en publiant son autobiographie, puis en dépeignant le côté le plus sombre de Hollywood. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma. À une époque, ses livres étaient parmi les plus vendus au monde.

Parmi ses succès les mieux connus figurent Les Ambitieux (en)[1], un livre librement inspiré par la vie de Howard Hughes qui fait voyager le lecteur de la prospérité de l'industrie aéronautique jusqu'au glamour hollywoodien. La suite, intitulée The Raiders, a paru en 1995.

Il passa beaucoup de temps sur la côte d'Azur et à Monte-Carlo jusqu'à sa mort d'une insuffisance cardio-respiratoire le , à l'âge de 81 ans. Il est enterré au cimetière de Forest Lawn à Cathedral City en Californie.

Au total il a vendu plus de 750 millions de livres à travers le monde, traduits en 32 langues. A ce titre, il est souvent cité dans les listes des romanciers ayant vendu le plus d'ouvrages de tous les temps. Il est cependant l'un des seuls de cette catégorie à être pratiquement inconnu en France et dans le monde francophone.

Depuis sa mort, plusieurs de ses romans ont été achevés sous son nom de plume par des « nègres littéraires ». Il a une étoile sur l'allée des célébrités de Hollywood.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dans le titre original du livre : The Carpetbaggers, le vocable de carpetbagger, qui signifie au sens premier « tapissier » (littéralement « enveloppeur de tapis » ou « enrouleur de tapis », avec parfois la même nuance péjorative qu'en français le « marchand de tapis »), revêt un sens particulier idiomatique aux États-Unis : il désigne « les Nordistes qui se sont rendus dans le Sud après la Guerre de Sécession et se sont engagés dans la politique républicaine [soit celle du récent Parti républicain de l'époque], surtout pour profiter des conditions sociales et politiques instables (ainsi que des subsides) de la région pendant la reconstruction » (notre traduction de "Carpetbagger" sur le site Dictionary.com). Quoique le titre du roman et du film éponyme ait été traduit par « les Ambitieux », l'équivalent en français de carpetbaggers serait plutôt « les opportunistes » ou « les profiteurs », voire « les parachutés ».

Liens externes[modifier | modifier le code]