Hans Kmoch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Kmoch
ChessGroningen1946-4.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Titre aux échecs

Johann Joseph Kmoch, plus connu sous le nom Hans Kmoch, est un joueur d'échecs, un auteur et un théoricien des échecs autrichien né le 25 juillet 1894 à Vienne et mort le 14 février 1973 à New York. Il remporta le tournoi de Debrecen en 1925 et ceux d'Ebensee et de Vienne en 1930. Dans les années 1930, il émigra aux Pays-Bas puis se fixa aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Il obtint le titre de maître international en 1950 et d'arbitre international en 1951. Il est l'auteur de L'Art de jouer les pions ((de) Die Kunst der Bauernführung, Berlin, 1956) et de nombreux livres sur les échecs.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Les résultats de Hans Kmoch comprennent une première place au tournoi d'échecs de Debrecen en 1925 (9 victoires, 2 défaites, 2 parties nulles), devant Xavier Tartakover et Ernst Grünfeld, des troisièmes places à Budapest en 1926 (derrière Grünfeld et Mario Monticelli et devant Akiba Rubinstein), à Brno en 1928 (derrière Richard Réti et Friedrich Sämisch et devant Frank Marshall) et à Budapest en 1928 (ex æquo avec Rudolf Spielmann, derrière José Raúl Capablanca et Marshall). En 1926, il finit 14e-15e du très fort tournoi de Semmering. Par la suite il remporta des victoires à Vienne en 1929-1930 (ex æquo avec Spielmann) et à Ebensee en 1930 (6 parties remportées sur 7, devant Erich Eliskases). En 1934, il finit troisième à Tbilissi et septième ex æquo au tournoi international de Léningrad[1].

Kmoch représenta l'Autriche lors des olympiades d'échecs de 1927, 1930 et 1931.

Il fut le secondant d'Alekhine lors des matchs pour le championnat du monde contre Efim Bogoljubov (1929 et 1934) et Max Euwe (1935).

Hans Kmoch était marié à une juive avec laquelle il vécut aux Pays-Bas de 1932 à 1947, avant d'émigrer aux États-Unis. À New York, il fut le secrétaire du club d'échecs de Manhattan (le Manhattan Chess Club) et reçut le titre de maître international en 1950. Il fut l'arbitre principal lors de l'olympiade d'échecs de 1950 à Dubrovnik[2].

Publications[modifier | modifier le code]

En 1927, Kmoch publia :

  • (de)Die Kunst der Verteidigung (L'Art de la défense), Berlin-Leipzig, 1927.

En 1930, Kmoch publia un supplément à la huitième édition du Handbuch des Schachspiels de Bilguer[3].

  • (de)Nachtrag zum Handbuch des Schachspiels von Bilguer für die Jahre 1916-1929, Berlin-Leipzig, 1930

Il écrivit plusieurs livres de tournois dont ceux de Carlsbad 1929 et de Groningue 1946 et :

  • (de)Tagebuch vom Wettkampf Aljechin-Euwe, Vienne, 1936

À partir des années 1930, Kmoch se consacra à l'écriture de livres. Il publia à Vienne :

  • (de)Rubinstein gewinnt, Vienne, 1933
Livre traduit 1941 aux États-Unis sous le titre Rubinstein's Chess masterpieces, 100 selected games, 1941

Installé aux États-Unis, Kmoch écrivit d'innombrables articles sur les échecs, notamment pour la revue américaine Chess Review. En 1956, parut son livre

  • (de)Die Kunst der Bauernführung. Ein Beitrag zur Schachstrategie, Siegfried Engelhardt, Berlin, 1956 ((en)Pawn Power in Chess). Il a été traduit en français sous le titre :
  • L'Art de jouer les pions, une contribution à la stratégie, Payot, 1978 (introduction notamment du terme de levier)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981
  • (en) David Hooper, Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, (ISBN 0-19-866164-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Sunnucks, The Encyclopaedia of Chess, second edition, 1976.
  2. Edward Brace, An illustrated dictionnary of chess, Hamlyn, 1977.
  3. François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs, éd. PUF, 1967.

Liens externes[modifier | modifier le code]