Hadjer-Lamis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Région du Hadjer-Lamis
Minṭaqâtu Ḥaǧǧar Lamīs (ar)
منطقة حجر لميس (ar)
Administration
Pays Drapeau du Tchad Tchad
Chef-lieu Massakory
Départements 4
Communes 9
Députés 8
Gouverneur ALI HAROUN
2018
Démographie
Population 562 957 hab. (2009, RGPH)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 13° 00′ nord, 15° 44′ est
Superficie 3 142 600 ha = 31 426 km2
Localisation
Localisation de Région du Hadjer-Lamis
La région du Hadjer-Lamis au Tchad.

La Province du Hadjer-Lamis (ou Hadjer Lamis) est une des 23 provinces du Tchad. Son chef-lieu est Massakory.

Situation[modifier | modifier le code]

La région est située à l'ouest du pays, elle est frontalière du Cameroun.

Régions limitrophes du Hadjer-Lamis
Lac Kanem Bahr El Ghazel
Drapeau du Cameroun Extrême-Nord Hadjer-Lamis Batha
Ndjamena Chari-Baguirmi Guéra

Histoire[modifier | modifier le code]

La région a été créée par le décret 404/PR/MAT/02[1] du 3 octobre 2002 sous le nom de Goz-Attor. Le décret 419/PR/MAT/02[2] du 17 octobre 2002, qui abroge le précédent, la reprend sous l'appellation Hadjer-Lamis.

Elle correspond à une partie de l'ancienne préfecture du Chari-Baguirmi (1960-1999) : sous-préfectures de Bokoro et de Massakory, partie nord de la sous-préfecture rurale de N'Djamena.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La région du Hadjer-Lamis est divisée en 3 départements :

Province Chef-lieu Département Chef-lieu Communes
HADJER LAMIS Massakory Dababa Bokoro Bokoro, Gama, Maîgana, Arboutchatak
Dagana Massakory Karal, Massakory, Tourba
Haraze Al Biar Massaguet Mani, Massaguet, N'Djamena Fara, Boutalfil, Djermaya
Ngoura Ngoura Moïto, Ngoura, Karme

Démographie[modifier | modifier le code]

Les groupes ethnico-linguistiques principaux sont les Medego (10,34 %), les Boulala plus (40,11 %), les Kouka (25,71 %)

Économie[modifier | modifier le code]

L’économie de la région est basée essentiellement sur les productions agricoles et pastorales.

Administration[modifier | modifier le code]

Représentation déconcentrée de l'État : gouvernorat du Hadjer-Lamis[modifier | modifier le code]

L'État est représenté par un Gouverneur de région qui est un fonctionnaire. Il est secondé par un Secrétaire général.

Liste des administrateurs :

Préfets:

2003: Adoum Mannany Kharachi

Gouverneurs du Hadjer-Lamis (depuis 2002 à 2005 Oumarou Yerima djibrila
Haroun Saleh Al-edjini (en poste en Septembre 2005 a Aujourd'hui)

Collectivité territoriale décentralisée : région du Hadjer-Lamis[modifier | modifier le code]

Les collectivités locales décentralisées, dont la région du Hadjer-Lamis, ont été créées par l'ordonnance 01/PR/2003[3] du 8 septembre 2003. Elles n'ont pas encore été mises en place.

Liste des Présidents du Conseil régional du Hadjer-Lamis :

  • en attente de la mise en place effective des régions

Politique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 404/PR/MAT/02 portant création des Régions du 3 octobre 2002
  2. Décret n° 419/PR/MAT/02 portant création des Régions du 17 octobre 2002
  3. Ordonnance n° 01/PR/2003 portant création des Collectivités territoriales décentralisés du 8 septembre 2003