Habib Thameur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Habib Thameur

Habib Thameur (الحبيب ثامر), né le à Tunis et décédé le à Lahore, est un homme politique et médecin tunisien.

Né dans une famille de la petite bourgeoisie tunisoise, il effectue ses études de médecine à Toulouse et devient en 1936 président de la cellule du Néo-Destour, fondée à Paris par Hédi Nouira[1]. Avec les arrestations des dirigeants nationalistes à la suite des événements du 9 avril 1938, il est chargé de la direction secrète du Néo-Destour. Revenu à Tunis à la fin 1938, il encourage les étudiants musulmans de la capitale à se structurer et à publier des journaux[1]. Il devient président par intérim du Néo-Destour le 8 novembre 1939 et conserve ce poste jusqu'au congrès du 17 octobre 1948. Habib Bourguiba porté à la présidence du mouvement, Thameur en est désigné directeur.

Envoyé au Pakistan pour participer au premier congrès économique islamique tenu à Karachi, il y meurt dans un accident d'avion alors qu'il quittait le pays en décembre 1949.

Les cendres sont rapatriées et inhumées au cimetière du Djellaz de Tunis le 9 avril 1968. Un jardin, une avenue et un hôpital de Tunis ainsi que plusieurs avenues dans le pays portent désormais son nom.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Samya El Mechat, Le nationalisme tunisien. Scission et conflits. 1934-1944, éd. L'Harmattan, Paris, 2002, p. 209