Hôtel de Lestang-Parade (Arles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel de Lestang-Parade (Arles)
Hôtel de Lestang-Parade1.jpg
Façade de l'Hôtel de Lestang-Parade à Arles
Présentation
Type
Construction
Début XVIIIe siècle
Propriétaire
Privé
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte des Bouches-du-Rhône
voir sur la carte des Bouches-du-Rhône
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L’hôtel de Lestang-Parade[n 1] à Arles (Bouches-du-Rhône) est un hôtel particulier construit vers 1740 pour la famille de Lestang-Parade.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antoine-Joseph de Lestang-Parade, premier consul d’Aix, acquit en 1733 l’hôtel de Suzanne des Loges, veuve d’Étienne Montagnier de Paussan. Il le fit rebâtir dans les années 1740 et lui donna son nom[1].

Au XVIIIe siècle, l’hôtel se trouva en bordure du percement de la rue Gambetta prolongée du pont de Trinquetaille[1].

« En quelque sorte rabaissé par la rampe du pont, s’élevant à quelques mètres de sa façade, et desservi par des enseignes commerciales, en son rez-de-chaussée, l’édifice a aujourd’hui bien perdu de sa superbe »[1].

L'hôtel est inscrit au titre des monuments historiques, depuis le 6 juillet 1988[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Sa façade, en une remarquable mise en scène sur trois niveaux, marque la volonté du maître d’ouvrage d’affirmer le prestige de la famille. Le porche majestueux est surmonté d’un premier balcon en encorbellement, tandis qu’un deuxième, en fer forgé, orne le niveau supérieur.Des chaînages à refends accentuent la verticalité de l’ensemble. Au centre et aux deux extrémités de la façade, ils se terminent par des pilastres à chapiteaux corinthiens. Un imposant fronton surmonte l’édifice. La corniche à modillons du toit est régulièrement interrompue par des mascarons à usage de gouttières»[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Orthographe donnée par la Base Mérimée du ministère de la Culture

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]