Hôtel Gouthière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Gouthière
Hôtel Gouthière 01.jpg
Vue de la cour, de jour.
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Style
Architecte
Construction
fin XVIIIe - début XIXe siècle
Commanditaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

L'hôtel Gouthière est un hôtel particulier du 10e arrondissement de Paris.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel Gouthière est situé 6 rue Pierre-Bullet, à Paris dans le 10e arrondissement, à l'arrière de la mairie d'arrondissement.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel Gouthière a été construit en 1780[3] sous la maîtrise d'œuvre de Joseph Métivier[2] ou François-Victor Perrard de Montreuil[3] pour le ciseleur Pierre Gouthière[4]. Après la ruine de Gouthière en 1788, l'hôtel fut vendu au notaire Hercule Arnoult[3].

La façade sur cour a sans douté été transformée sous le Premier Empire (perron encadré par des sphynx « retour d'Égypte »)[3]. Le décor intérieur a été réalisé après 1788, Arnoult étant propriétaire[3].

Par arrêté du , les parties du Premier Empire, comprenant les façades sur cour, la décoration de l'antichambre et du salon à rez-de-chaussée et la décoration du petit salon au premier étage font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques[2].

Depuis 1981, l'hôtel Gouthière abrite le conservatoire municipal de musique Hector-Berlioz[3] (actuellement conservatoire à rayonnement communal du 10e arrondissement de Paris).

Description[modifier | modifier le code]

L'hôtel Gouthière est un hôtel particulier entre cour et jardin de style néo-classique. Le portail d'entrée est en haut d'un large perron encadré de deux sphynx. Il est composé d'un avant-corps saillant à bossage en tables percé d'une unique porte en plein-cintre avec dans le tympan un groupe sculpté de deux muses assises couronnant de laurier un buste d'Apollon.

Les décors intérieurs présentent des panneaux de bas-reliefs en stuc ainsi que des candélabres néo-pompéiens[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail, OpenStreetMap et Google Maps
  2. a b et c « Hôtel Gouthière », notice no PA00086497, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. a b c d e f et g Aude Henry-Gobet, Le 10e Arrondissement : Itinéraires d'histoire et d'architecture, Paris, Action artistique de la ville de Paris, coll. « Paris en 80 quartiers », , 142 p. (ISBN 2-913246-10-9 et 978-2-913246-10-2, OCLC 716817937, notice BnF no FRBNF37201014), p. 118
    Publié à l'occasion de l'exposition Paris en 80 quartiers, Paris, Mairie du 10e arrondissement, 7-29 novembre 2000.
  4. Ariane Duclert (photogr. Jacques Lebar), 10e arrondissement, Paris, Parigramme, coll. « le guide du promeneur », , 190 p. (ISBN 2-84096-056-7 et 978-2-84096-056-0, OCLC 45366740, notice BnF no FRBNF35848435)

Articles connexes[modifier | modifier le code]