Gyroskate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un gyroskate.

Un gyroskate, aussi appelé planche gyroscopique au Québec[1] au Canada et en France, est un type de skateboard électrique rechargeable. Il est généralement constitué de deux roues disposées côte-à-côte, avec deux petites plates-formes entre les roues sur lesquelles se tient l'utilisateur. L'appareil est contrôlé par les pieds du pilote, debout sur le pavé doté de capteurs gyroscopiques.

En 2014, plusieurs de ces dispositifs sont apparus en Chine, et depuis 2015, ils sont devenus très populaires aux États-Unis et rapidement dans le reste du monde, suite aux nombreuses apparitions de célébrités avec l'appareil.

Il n'y a pas de nom universellement accepté pour cet appareil, les divers dénominations de produits étant attribuables aux entreprises qui les distribuent et non pas à leurs fabricants, ce qui rend sa traçabilité difficile pour les autorités européennes dans le cadre de la vérification de conformité de ces véhicules avec les directives applicables (notamment quant aux batteries au lithium-ion utilisées dans ces appareils[2]).

Voici les différentes terminologies utilisées par les distributeurs[3] pour dénommer les différents types de gyroskates qu'ils commercialisent :

Un gyroskate (comprenez un hoverboard) peut être utilisé avec un hoverkart en complément[4] : il sert alors de propulseur pour le kart. Il est également conseillé de s'équiper d'une coque en silicone, qui va permettre de protéger des chocs la coque du véhicule.

Comme pour les gyropodes, un gyroskate a également une version tout terrain. Ce type de véhicule dispose alors de pneus crantés, souvent supérieurs à 21,6 centimètres (exemple du Kiwane, une référence sur le marché).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de la planche gyroscopique sur le site de l'Office québécois de la langue française
  2. Gyropodus, « Pourquoi le lithium-ion est-il dangereux au point de ne pas être accepté par les compagnies aériennes ? », Gyropodus.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Gyropodus, « Les différents types de gyroskates existant », Gyropodus.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Après le "hovercart" puis le "hoverseat", voici le "hoverbike" », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]