Guglielmo Gratarolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume Gratarole.

Guglielmo Grataroli ou Gratarolo ou Guilelmus Gratarolus et usuellement appelé en français Guillaume Gratarole[1], (né le à Bergame et mort le à Bâle) est un médecin et alchimiste italien du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grataroli in (en) Giovanni Battista Gallizioli, Della vita degli studi e degli scritti di Gulielmo Grataroli filosofo e medico, dalla Stamperia Locatelli, (lire en ligne)

Calviniste, Guglielmo Gratarolo se réfugia en 1552 à Bâle, où il enseigna la médecine et édita de nombreux ouvrages notamment d'alchimie, dont, en 1561 le recueil alchimique Verae alchemiae artisque metallicae, citra aenigmata, doctrina en collaboration avec l'imprimeur Heinrich Petri.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ian Maclean « Heterodoxy in Natural Philosophy and Medicine: Pietro Pomponazzi, Guglielmo Gratarolo, Girolamo Cardano », in John Brooke and Ian Maclean (éd.) Heterodoxy in Early Modern Science and Religion, Oxford University Press, 2005 extraits sur googlebooks

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas François Eloy, Dictionnaire historique de la Médecine, 1755 : "GRATAROLE, (Guillaume) Médecin célèbre".