Grotte de la Vache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grotte de la Vache
Image illustrative de l'article Grotte de la Vache
Entrée de la grotte
Coordonnées 42° 49′ 17″ nord, 1° 35′ 16″ est
Pays Drapeau de la France France
Région française Occitanie
Département Ariège
Massif des Pyrénées
Vallée haute vallée du Rau de Vicdessos
Localité voisine Alliat, Niaux
Voie d'accès D 8
Type de roche calcaire
Signe particulier occupation préhistorique
Occupation humaine Magdalénien
Protection Modèle:Inscrit[1]

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Grotte de la Vache

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Grotte de la Vache

La grotte de la Vache est une petite grotte située sur la commune d'Alliat en Ariège ayant livré des vestiges et des œuvres d'art mobilier du Magdalénien.

Historique et découvertes[modifier | modifier le code]

biche et poissons, os gravé, Magdalénien
lionnes, os gravé, Magdalénien

La grotte de la Vache fut ouverte au public en 1979 en raison de la richesse et du grand intérêt des couches archéologiques découvertes dans l'entrée et dans la Salle Monique. Elle a livré l'une des plus riches collections d'objets préhistoriques d'époque magdalénienne (12 000 à 14 000 ans), dont de très nombreux harpons et pointes de sagaies mais aussi plus de deux cents œuvres d'art mobilier : ossements, bois de rennes et bois de cerfs décorés par gravure ou même sculpture de représentations d'animaux, parfois d'humains, dont des espèces rarement figurées à cette époque : panthères, ours, loups, saumons, antilopes saïgas, oiseaux...

Les vestiges osseux, essentiellement des témoins de l'alimentation des magdaléniens, appartiennent à près d'une cinquantaine d'espèces animales. Ils sont dominés par le bouquetin et les lagopèdes.

Elle fut l'une des premières grottes fouillées en Ariège par Félix Garrigou, avant 1867. Un deuxième gisement fut découvert en 1952 et fut fouillé par son inventeur Romain Robert jusqu'en 1964.

Le matériel exhumé fait l'objet d'une monographie collective parue en 2003[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine probable de l'appellation de cette grotte vient de l'utilisation qui en a été faite durant les siècles passés. En effet les grottes se trouvant autour du village d'Alliat portaient autrefois le nom de "Caougnos de los baccos" ou bien encore Grottes des vaches que les fermiers et autres paysans avaient su mettre à profit. Toutefois, il faut aussi souligner la forme étrange du rocher faisant face à l'entrée de la grotte, qui évoque sans contestations possibles les contours d'une vache.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00093766, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. La Grotte de La Vache, Ariège, sous l'égide du Musée national des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye et du Comité des travaux historiques et scientifiques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]