Grande Loge unie de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grande Loge unie de France
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Obédience maçonnique
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 4 septembre 1994
Origine Drapeau de la France France
Identité
Siège 11 rue Marbeuf, 75008 Paris
Structure Mixte
Site web GLUF.org

La Grande Loge unie de France (GLUF, G∴L∴U∴F en typographie maçonnique) est une obédience maçonnique créée à Paris le 4 septembre 1994, par des francs-maçons dissidents du Grand Orient de France (GODF) et de la Grande Loge nationale française (GLNF).

Présentation[modifier | modifier le code]

En 1994 des franc-maçons issues du Grand Orient de France[1] et de la Grande Loge nationale de France[2] crée la Grande Loge unie de France. Celle-ci affirme être une franc-maçonnerie d’inspiration traditionnelle[3]. L’obédience devient mixte en 1997 et autorise l’initiation des femmes. Toutefois, celles-ci ne peuvent toujours pas adhérer aux loges qui pratiquent le Rite écossais rectifié (RER) en raison des constitutions et des particularités chrétiennes et chevaleresques de ce régime pensé et voulu par Jean-Baptiste Willermoz à Lyon en 1778[4]. La Grande Loge unie de France est présente en France, en Europe, en Afrique, dans l’océan indien et dans la Caraïbe[5]. Elle est référencée par plusieurs obédiences françaises, européennes et internationales comme obédience maçonnique traditionnelle[6]. Par ailleurs, ses membres sont autorisés à participer aux travaux de l’« alliance fraternelle » (forum inter-obédientiel de référence ouvert aux obédiences francophones reconnues de par l'authenticité de leurs filiations traditionnelles et leur notoriété)[7]. L’obédience ne communique pas sur ses effectifs qui seraient en 2007 de l’ordre de 150 membres selon les sources maçonniques et encyclopédiques[8]. Il semblerait qu’elle avoisine aujourd’hui les 2000 membres du fait de sa politique d’extension extra-territoriale en Afrique[9] et dans la Caraïbe (ce chiffre est non confirmé). L’obédience adhère à la Confédération des puissances maçonniques internationales[10] et entretient de fortes relations d’amitié avec la Grande Loge mixte française de Memphis-Misraim[11].

La Grande Loge unie de France ne saurait être comparée à la Grande Loge unie d’Angleterre (United Grand Lodge of England, UGLE) qui elle joue un rôle fondamental dans la reconnaissance des obédiences régulières de par le monde. Il n'existe aucun lien entre ces deux organisations maçonniques.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La Grande Loge unie de France est par définition une obédience discrète et relativement absente des grands débats publics de société[12]. Contrairement aux obédiences maçonniques libérales, on trouve très peu de communications et de prises de position sociales la concernant. Il n’empêche qu’elle entretient des relations d’amitiés avec la plupart des obédiences francophones [13]dont la Grande Loge écossaise reformée et rectifiée d’Occitanie[14] structure représentative des loges dites de "Saint-Jean" du grand prieuré écossais réformé et rectifié d’Occitanie (GPERRO).

Les rites pratiqués[modifier | modifier le code]

La Grande Loge unie de France administre en son sein des loges exclusivement masculines, féminines et des loges mixtes. Elle propose à ses membres la pratique de cinq rites de tradition hérités de la maçonnerie spéculative du XVIIIe siècle.

  • Le Rit Ancien (de la Grande Loge Unie de France)

Et un chapitre de l’Arche Royale.

Le Grand Architecte de l’Univers[modifier | modifier le code]

La Grande Loge unie de France se réfère au Grand Architecte de l’Univers dans la pratique de ses rituels. De même, elle expose sur l'autel des serments de ses loges les trois grandes lumières de la franc-maçonnerie : le Volume de la Loi sacré, l’équerre et le compas. Ses membres, desquels elle attend une certaine forme de croyance en Dieu, sont tenus de respecter une règle morale et traditionnelle qui emprunte très largement aux constitutions d’Anderson que la Grande Loge unie de France considère comme étant le point focal de la tradition maçonnique moderne[15]. L’obédience se réclame d’une spiritualité laïque. Autrement dit d'une philosophie non religieuse laissant chacun exprimer sa liberté absolue de conscience.

Controverses[modifier | modifier le code]

La confusion avait été faite entre la Grande Loge unie de France (GLUF) et la « Grande Loge universelle de France » qui n’a pourtant rien à voir avec son organisation, ses filiations traditionnelles et son fonctionnement. Il semblerait que cette dernière très largement controversée au sein de la franc-maçonnerie française aurait des liens avec l’Église de scientologie[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. blog des loges maçonniques reconnues de la Martinique (972) http://loges-martinique.over-blog.com/article-grande-loge-unie-de-france-103525969.html, circulaire BB/CA/068 du Grand Orient de France du 30 octobre 2003, signée par le Bernard BRANDMEYER (grand-maître du GODF) et adressée à Raymond GILLET (grand-maître de la GLUF), annonçant que le Conseil de l’Ordre du GODF autorise dorénavant les inter-visites entre la GLUF et le GODF sur invitation expresse du Vénérable Maître de la loge considérée.
  2. ouvrage paru en février 2014 «La franc-maçonnerie d’inspiration traditionnelle, que reste-t-il des anciens usages du métier des bâtisseurs d’autrefois ? », aux éditions Bourrache, collection Société & Philosophie, 300 pages, dépôt légal à la Bibliothèque Nationale de France
  3. Site internet de la GLUF (http://www.gluf.org), la GLUF est présentée et reconnue comme étant une obédience maçonnique d'inspiration traditionnelle dans l'ouvrage "Le labyrinthe des obédiences maçonniques, Jean KEMLER-UCCIANI (préface de Pierre Lambicchi, ancien grand-maître du GODF), éditions Dervy, 2012, Bibliothèque de la franc-maçonnerie, pages 171, 279, 280, ISBN 978-284454-932-7, un autre ouvrage le détaille très amplement cette voie d'inspiration traditionnelle de la GLUF «La franc-maçonnerie d’inspiration traditionnelle, que reste-t-il des anciens usages du métier des bâtisseurs d’autrefois ? », GA Rufin-Duhamel, éditions Bourrache, 2014 collection société & philosophie, ISBN 978-2-9547928-0-4. définition des obédiences traditionnelles donnée sur le site de référence de la franc-maçonnerie française en citant en exemple la Grande Loge écossaise réformée et rectifiée d’Occitanie (GLERRO) avec laquelle la GLUF entretient des relations d'amitié http://www.fm-fr.org/les-obediences/les-obediences-traditionnelles
  4. ouvrage “La franc-maçonnerie à la lumière du verbe, le régime écossais rectifié, JF Var, Dervy, mai 2013,274 p. - ISBN 978-2844549686, règlements  généraux de la GLUF
  5. blog des loges maçonniques reconnues à la Martinique (972) http://loges-martinique.over-blog.com/article-grande-loge-unie-de-france-103525969.html, article paru au Journal France Antilles du 27/05/2010 présentant la GLUF via une interview de deux de ses représentants nationaux Raymond GILLET et Tania SINDER en visite officielle. La GLUF est présentée comme « une franc-maçonnerie traditionnelle, face à l’évolution, au modernisme et aux nouveaux défis humains : tradition, mixité, laïcité et citoyenneté ». http://www.martinique.franceantilles.fr
  6. La GLUF est bien référencée dans les liens traitant de la franc-maçonnerie française sur de nombreux sites maçonniques européens, africains, canadiens. http://www.seneweb.com/news/Societe/franc-ma-onnerie-une-association-secr-te-au-s-n-gal-depuis-1781_n_21194.html (Sénégal), http://www.masonic.ch/pages/links.htm - http://www.apollonius-de-tyane.ch/sites%20maconniques.htm (Suisse), http://www.franc-maconnerie-montreal.com/?page_id=19 (Canada)
  7. site de l'alliance fraternelle http://www.alliance-fraternelle.org/, http://www.alliance-fraternelle.org/index.php/obediences,  ce site effectue une sélection très stricte des obédiences en fonction de leur notoriété http://www.hiram.be/Reouverture-de-l-Alliance-fraternelle_a3749.html 1.
  8. La GLUF a été référencée au Quid 2007 (encyclopédie) http://archive.is/9syHJ. d'autres sites de référence font état de ses effectifs http://obediences.maconniques.fr/GLUF/grande-loge-unie-de-france.php, http://www.ledifice.net/1025.html,
  9. Selon cet article de la presse du web sénégalais la GLUF compterait 2000 membres http://www.seneweb.com/news/Societe/franc-ma-onnerie-une-association-secr-te-au-s-n-gal-depuis-1781_n_21194.html
  10. La GLUF est à l'origine et membre de la CIPM http://www.cipm-pages.blogspot.com/.../post-hanc-adclinis-libanomonti_2397.html, le monde maconniUee en parle http://www.hiram.be/Conference-Internationale-de-Puissances-Maconniques_a5929.html
  11. La GLUF est fréquemment citee par la GLMFMM dans des échanges appuyés  d'amitié (Khalam page 5)  http://www.ledifice.net/K033-0.pdf  (Khalam pages 20 et 22) .http://sd-5.archive-host.com/membres/up/54920002439664743/KHALAM-TOUS_LES_NUMEROS/KHALAM32-OCT2010.pdf
  12. Extrait de la circulaire N° PRGD-Int-LL 102-210314 adressée le 21 mars 2014 par le Grand-Maître aux loges de la GLUF"La Grande Loge Unie de France, qui vit la franc-maçonnerie d’inspiration traditionnelle, ne peut que respecter la nécessité d'éloigner de ses travaux le débat de politique politicienne et celui sur les convictions religieuses qui ne peut que diviser, au-dessus de ces dernières, elle demeure aujourd'hui l’un des piliers de la République, de la Laïcité, de la Liberté absolue de conscience et de la spiritualité. Aussi, à contrario, force est de constater qu'en Europe se répand un courant religieux qui se veut porteur d'un certain « ordre moral » qui vient jusque dans la rue manifester à l'encontre de ces valeurs."
  13. La Grande Chancellerie de la GLUF a adressée le 30 mars 2014 à chaque chancellerie territoriale (pour communication aux loges) une circulaire (N°130330COMC) concernant ses relations d’amitiés avec 34 obédiences francophones membres de l'alliance fraternelle cela sans préjudice aux accords et conventions en vigueur.
  14. La GLUF est également en relations d'amitiés avec les obédiences suivantes: http://www.glsrep.org/,  http://glerro.rite-ecossais-rectifie.org/annuaire-de-liens/18-sites-dobediences-en-amitie-avec-la-glerrola (cette obédience fait preuve d'une grande notoriété en ce qui concerne le Rite écossais rectifié également pratiqué par la GLUF)
  15. Lien vers le site de la GLUF http://www.gluf.org/smacregle.php
  16. Extrait d'un forum sur un site web maçonnique belge http://www.hiram.be/Grande-Loge-Universelle-de-France_a3164.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Franc-maçonnerie d’inspiration traditionnelle, que reste-t-il des anciens usages du métier des bâtisseurs d’autrefois ?, éditions Bourrache, 2014, collection Société & Philosophie, 300 pages, (ISBN 978-2-9547928-0-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]