Grande Loge régulière de Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Grande Loge régulière de Belgique
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association sans but lucratif
But Obédience maçonnique
Zone d’influence Belgique
Fondation
Fondation 15 juin 1979
Origine Drapeau de la Belgique Belgique
Identité
Siège 265, rue Royale 1030 Bruxelles
Structure 61 loges maçonniques
Président Daniel Bauwens
Affiliation internationale GLUA
Membres 1 888 (hommes)
Publication Acta Macionica
Site web http://www.glrb.net

La Grande Loge régulière de Belgique (GLRB) est une obédience maçonnique belge fondée en 1979. À ce jour, elle est reconnue comme « régulière » par la Grande Loge unie d’Angleterre. Elle adhère aux « Anciens Landmarks » et aux principes basiques (Basics principles) édictée par la GLUA en 1929.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Grande Loge régulière de Belgique fut fondée le par 333 frères regroupés en neuf loges, après que la Grande Loge de Belgique — elle-même issue du Grand Orient de Belgique en 1959 — ait cessé d’être reconnue comme « régulière » par la Grande Loge unie d’Angleterre, par la Grande Loge d’Écosse et par la Grande Loge d’Irlande. Ces 333 frères étaient attachés aux « Anciens Landmarks ». La GLRB fut dès lors rapidement reconnue comme la seule obédience régulière en Belgique par les trois grandes loges britanniques et ensuite par des dizaines d'autres grandes loges à travers le monde.

Principes[modifier | modifier le code]

La Grande Loge régulière de Belgique est un ordre maçonnique qui se définit par l’article 2 de sa constitution : « La franc-maçonnerie est une association initiatique qui, par son enseignement symbolique, élève l’homme spirituellement et moralement et contribue ainsi au perfectionnement de l’humanité par la pratique d’un idéal de paix, d’amour et de fraternité ».

La GLRB et ses membres adhèrent sans réserve aux « Anciens Landmarks » (c'est-à-dire les anciens principes) lesquels constituent pour eux un « cadre » intemporel garantissant la sérénité des travaux maçonniques à travers les époques. Citons notamment au sein de ces Landmarks :

  • Proclamation de l'existence de Dieu, Être suprême, désigné sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. La franc-maçonnerie ne le définit pas et laisse à chacun la liberté absolue de le concevoir. Les francs-maçons belges membres de la GLRB respectent toutes les convictions philosophiques ou religieuses.
  • Les travaux maçonniques se font en présence du « Volume de la Loi sacrée », sous l’équerre et le compas.
  • Les discussions de nature politique et religieuse sont interdites durant les réunions maçonniques (appelées tenues), ces matières étant en effet considérées comme polémiques et de nature à séparer plutôt qu’à rassembler les hommes. La GLRB n’a aucune aspiration, désir, volonté de se profiler ou de prendre des positions sur le plan politique, religieux.
  • La GLRB n’admet en son sein que des hommes, âgés de 21 ans au moins, gens probes, libres et de bonnes mœurs.
  • La GLRB ne reconnaît dans sa juridiction aucune autorité supérieure ou égale à la sienne sur les trois degrés symboliques d’apprenti, de compagnon et de maître (principe de souveraineté).

La Grande Loge régulière de Belgique (GLRB) est reconnue par la Grande Loge unie d’Angleterre ainsi que par 150 autres grandes loges de par le monde. Ses membres pratiquent une maçonnerie spiritualiste dans le respect de la tradition établie en 1717 à Londres. Privilégiant le questionnement de soi, ils considèrent que tout homme peut contribuer efficacement à l’amélioration de la société.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Effectifs[modifier | modifier le code]

  • Au , La GLRB comptait sur son territoire 59 loges en activité rassemblant 1861 membres. Ces 59 loges sont réparties dans 27 villes.
  • Au  : 22 loges travaillent en néerlandais, 32 loges travaillent en français, 2 loges travaillent en anglais, 1 loge travaille en allemand, 1 loge travaille en turc, 1 loge travaille en grec.

Rites pratiqués[modifier | modifier le code]

La Grande Loge régulière de Belgique pratique dix rites sur les trois degrés symboliques d'apprenti, de compagnon et de maître :

Loge d'étude[modifier | modifier le code]

La GLRB compte en son sein une loge d'étude : Ars Macionica, fondée en 1993. Elle a pour objet l'étude scientifique de l'histoire, des usages, des rites et des principes de la franc-maçonnerie.

Ars Macionica se réunit trois fois par an et publie ses travaux (disponibles pour le public intéressé, qu'il soit ou non franc-maçon) dans une revue annuelle : les Acta Macionica. 25 volumes ont déjà été publiés à la date du .

Relations avec les corps maçonniques dits « de hauts grades »[modifier | modifier le code]

Tandis que la GLRB pratique exclusivement les trois premiers grades de la franc-maçonnerie – apprenti, compagnon, maître, encore appelés grades fondamentaux ou « franc-maçonnerie bleue » – elle entretient des relations avec des corps maçonniques pratiquant des systèmes de hauts grades et qui recrutent leurs membres exclusivement en son sein et avec son accord explicite. Les corps maçonniques qui recrutent au sein de la GLRB sont les suivants :

  • Suprême Conseil du Rite écossais ancien et accepté pour la Belgique (Suprême Conseil régulier depuis 1817),
  • Grand Chapitre de l’Ordre de la Sainte Arche royale,
  • Grand Prieuré de Belgique,
  • District de Belgique de la Grande Loge de maîtres maçons de marque d’Angleterre et du Pays de Galles et ses districts et loges d’outre-mer,
  • Grand Imperial Conclave for England, Wales and Territoiries Overseas of the Masonic and Military Order of the Red Cross of Constantine,
  • Royal Order of Scotland,
  • Worshipful Society of Free Masons, Rough Masons, Wallers, Slaters, Paviors, Plaisterers and Bricklayers.

La GLRB est intégrée au sein de la franc-maçonnerie la plus représentée et qui compte actuellement quelque 2,5 millions de membres dans le monde. À ce titre, la GLRB entretient des relations (autrement dit, ses membres se rendent mutuellement visite et peuvent participer à des réunions rituelles conjointes) avec 151 grandes loges régulières de par le monde. Il est à noter que par pays, une seule grande loge peut être reconnue comme régulière. Une seconde grande loge peut être reconnue comme régulière sur un même territoire à condition que la grande loge régulière la plus ancienne sur ce territoire marque son accord. En outre, avec l’accord de la GLRB, deux loges dépendant de la constitution écossaise (Grand Lodge of Scotland) se réunissent sur le territoire belge :

  • La R.L. Wellington nr 1385,
  • La R.L. Allegiance nr 1465

Activités philanthropiques[modifier | modifier le code]

La GLRB soutient des associations sans but lucratif, le plus souvent ayant pour objet principal de venir en aide à l'enfance en difficulté. Les loges de la GLRB pratiquent chacune des activités philanthropiques, de leur propre initiative. En outre, tous les trois ans, une grande action philanthropique rassemblant toutes les loges est menée à l'échelle de l'obédience : les œuvres soutenues à cette occasion font l'objet d'une sélection rigoureuse sur base de dossiers et d'enquêtes préalables approfondies.

La Grande Loge régulière de Belgique participe financièrement aux activités du Musée belge de la franc-maçonnerie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]