Lithos - Confédération de loges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lithos - Confédération de loges
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association sans but lucratif
But Obédience maçonnique
Fondation
Fondation 11 novembre 2006
Origine Drapeau de la Belgique Belgique
Identité
Siège 104a, rue De Bavaylei - 1800 Vilvorde
Structure Rassemble 38 loges maçonniques
Affiliation GOB, GLB, GLFB
Affiliation internationale CLIPSAS
Membres Env. 1700 (mixte)
Site web http://www.lcl.fm

Lithos - Confédération de loges ou Confédération Lithos est une obédience maçonnique libérale belge créée le 11 novembre 2006. Elle fut fondée par cinq loges maçonniques mixtes, issues du Droit humain et du Grand Orient du Luxembourg. Le siège de l'obédience se nomme la Maison du franc-maçon. En 2018, Lithos - Confédération de loges se compose d' ateliers situés en Belgique (Anvers, Bruxelles, etc.), en Suisse (Genève) et en Allemagne (Westphalie). Ils travaillent aux trois degrés symboliques et la majorité d'entre eux sont mixtes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 28 février 2006, dix-neuf franc-maçon(ne)s belges, néerlandophones et francophones, souhaitant enrichir le paysage maçonnique belge se rassemblent à Anvers afin de signer la déclaration de principe de la future obédience[1]. Celle-ci voit le jour quelques mois plus tard - sous l'impulsion de ces signataires, le 11 novembre 2006[2]. Cinq loges maçonniques mixtes sont fondatrices de l’obédience, dont quatre issues de la Fédération belge du Droit humain (Agora[3], Panta Rhei, Aqua et Alegria) et une du Grand Orient du Luxembourg (Dionysos).

La raison de la création de cette obédience se trouve dans une volonté de franc-maçonnerie contemporaine. Toutes les obédiences établies sous une structure fédérale présentent la question, très controversée, de l'autonomie des loges, incluant la liberté de décider de manière autonome sur certains éléments, tels que l'adhésion féminine[n 1]. Aux origines de Lithos - CL est un désir d'offrir une liberté dans la pratique maçonnique. Six ans après sa fondation, Lithos - CL se compose de vingt loges, dont deux en Suisse[4].

Le 8 décembre 2012, à la suite de son entrée dans le CLIPSAS, association internationale pour l'absolue liberté de conscience, Lithos - Confédération de loges a conclu une convention avec la Grande Loge féminine de Belgique (GLFB) et la Grande Loge de Belgique (GLB, ) ainsi qu’un traité d’amitié avec le Grand Orient de Belgique (GOB)[5].

Lithos - CL a participé à la 1re Journée du livre maçonnique de Bruxelles Masonica, qui s'est déroulée rue de Laeken, le dimanche 21 avril 2013[réf. nécessaire].

Début 2014 le nombre de membres est estimé à 910, ils sont environ 1 700 dans 38 loges en 2019, dont une en Suisse et une en Allemagne. La plupart d'entre eux sont issus de diverses obédiences a-dogmatiques, dites « libérales » ; telles que le Grand Orient de Belgique, la Grande Loge de Belgique, le Droit humain[réf. nécessaire].

Valeurs de la confédération[modifier | modifier le code]

Les textes fondateurs[modifier | modifier le code]

Les principes considérés comme primordiaux par la confédération sont issus de la Déclaration universelle des droits de l'homme (Nations unies, 10 décembre 1948), la Convention européenne des droits de l'homme et des libertés fondamentales (Europe, 4 novembre 1950 et protocoles ultérieurs) et la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne (Union européenne, 7 décembre 2000)[6].

Les valeurs promues par Lithos - CL , qui constituent les axes de travail en loge, sont au nombre de sept[7] :

L'engagement sociétal[modifier | modifier le code]

La déclaration de principe de Lithos - CL évoque une « franc-maçonnerie humaniste et contemporaine, en parfaite adéquation avec le monde profane dans lequel elle évolue » et ajoute que « le travail sur soi-même et le travail dans la cité sont dès lors complémentaires et indissociables »[8]. La confédération, en revendiquant le fait que les franc-maçons sont tenus de participer au développement de l’humanité, s'inscrit dans le courant de la maçonnerie, dite « sociétale » - qui travaille sur l'évolution de la société. Cela se traduit lors des exposés en loge, nommés planches ou morceaux d'architectures, axés sur les questionnements contemporains et l'éthique et l'humanisme liés[6].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La majorité des loges au sein de Lithos - CL sont mixtes, elles peuvent également être masculines ou féminines. Toutes les loges sont dites « symboliques », ou « bleues », c'est-à-dire qu'elles pratiquent les trois premiers grades maçonniques[9].

En 2019, quinze des trente-huit loges sont néerlandophones, vingt et une autres sont francophones et deux sont germanophones. L’obédience considère que la pratique maçonnique ne doit pas être limitée par des frontières nationales, toutes loges maçonniques de Belgique ou d'Europe et de langue française, flamande ou allemande peuvent demander leur adhésion à l’obédience[réf. nécessaire].

La direction de l'obédience est confiée à une commission administrative, élue lors de l'assemblée générale constituée des représentants élus des loges affiliées[10].

Rites pratiqués[modifier | modifier le code]

Tablier de maître au Rite écossais ancien et accepté, un des deux rites de référence de Lithos - CL .

Les ateliers sont libres de choisir le rite maçonnique pratiqué. Ceux-ci sont multiples au sein de la confédération. Le Rite écossais ancien et accepté et le Rite français (Groussier) constituent néanmoins les deux rituels de référence de la confédération. Sont également pratiqués le Rite français moderne[11],[12] et le Rite d'York.

Confédération[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la structure en novembre 2006, plusieurs ateliers membres d'obédiences telles que le Droit humain, le Grand Orient de Belgique, la Grande Loge de Belgique, le Grand Orient du Luxembourg et la Fédération des loges libres et souveraines, ont souhaité se rallier à l'élan progressiste insufflé par les cinq ateliers fondateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Vers le début des années 2000, un projet de Grande Loge mixte de Belgique voit le jour, mené par la Grande Loge de Belgique et par la Grande Loge féminine de Belgique, mais il n'a pas abouti.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brief aan Céline/Lettre à Céline - 10 ans Lithos 10 Jaar, Equitas, Vilvoorde, 2016.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]