Grand voyer (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand voyer.

Au Québec, le grand voyer est un haut fonctionnaire chargé de la construction et de l'entretien des routes.

Fonction issue des grands offices de la couronne de France, elle perdure au Québec après la chute de la Nouvelle-France jusqu'en 1840.

Régime français[modifier | modifier le code]

Grand voyer de la Nouvelle-France[modifier | modifier le code]

Implantée dans la colonie vers 1660, la fonction de grand voyer est d'abord une sinécure. D'abord accordé aux barons de Portneuf, la fonction devient effective avec la construction du chemin du Roy.

Régime britannique[modifier | modifier le code]

Réactivée quelques années après la Guerre de la Conquête, la fonction de grand voyer est abolie en 1840.

Grand voyer de la province de Québec puis du Bas-Canada[modifier | modifier le code]

Grands voyers des districts[modifier | modifier le code]

District de Québec[modifier | modifier le code]

District de Montréal[modifier | modifier le code]

District des Trois-Rivières[modifier | modifier le code]

District de Gaspé[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Magnan est son député
  2. Paul Lacroix est son député
  3. Paul Lacroix et Denis-Benjamin Viger sont ses députés
  4. Pierre Bibaud, Denis-Benjamin Viger, Charles Witcher et Ovide Leblanc sont ses députés
  5. Charles Whitcher est son député