Gochtial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gochtial
image illustrative de l’article Gochtial
Gochtial de Rhuys.

Lieu d’origine Presqu'île de Rhuys (Bretagne)
Date XIXe siècle
Place dans le service pain brioché
Ingrédients farine de blé, pâte à pain fermentée, lait frais, beurre, sucre, œufs, levure de boulanger et sel

Le gochtial, appelé également gotchial, goatchial, gostial, cochetial, est une spécialité bretonne de type pain-brioche[1],[2].

Origine[modifier | modifier le code]

En breton gochtial ou gwestall signifie «pain-gâteau».

Son origine géographique se situe dans le golfe du Morbihan et plus précisément sur la presqu'île de Rhuys dans la commune de Saint-Armel. Cette spécialité de forme ronde et galbée à la mie dense existe depuis le XIXe siècle et serait originaire d'une boulangerie de la commune du Hézo. Le gochtial était réalisé à l'occasion de la Saint Vincent le 22 janvier[1],[3]. Lors de cette fête tous les habitants de la presqu'île de Rhuys apportaient leur gochtial dans le four à pain du boulanger. Cette tradition a été perpétuée en l'honneur de saint Vincent qui est le patron des vignerons[4].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Sa recette exacte demeure secrète[5], mais les ingrédients doivent comprendre farine de blé, pâte à pain fermentée, lait frais, beurre, sucre, œufs, levure de boulanger et sel[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Made in Rhuys : le gochtial de Saint-Armel », sur Ouest-France, (consulté le 11 août 2014).
  2. Mathieu Pélicart, « Le gochtial, pain top secret », (consulté le 11 août 2014).
  3. a et b « gochtial », sur bottingourmand.com (consulté le 11 août 2014).
  4. Eric Le Joubioux, « la tradition du gotchial de la Saint-Vincent - », bretagne-passion.forumbreizh.com,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  5. «Le gochtial garde sa part de mystère» sur Ouest-France