Gochtial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gochtial, appelé également gotchial, goatchial, gostial, cochetial, est une spécialité bretonne de type pain-brioche[1],[2].

Origine[modifier | modifier le code]

En breton gochtial ou gwestall signifie «pain-gâteau».

Son origine géographique se situe dans le golfe du Morbihan et plus précisément sur la presqu'île de Rhuys dans la commune de Saint Armel. Le gochtial est une spécialité de la région il devient donc très difficile d'en trouver en dehors de cette zone. Cette spécialité de forme ronde et galbée à la mie dense existe depuis le XIXe siècle et serait originaire d'une boulangerie de la commune du Hézo. Le gochtial était réalisé à l'occasion de la Saint Vincent le 22 janvier[1],[3]. Lors de cette fête tous les habitants de la presqu'île de Rhuys apportaient leur gochtial dans le four à pain du boulanger. Cette tradition a été perpétuée en l'honneur de Saint-Vincent qui est le patron des vignerons[4].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Sa recette exacte demeure secrète[5], mais les ingrédients doivent comprendre farine de blé, pâte à pain fermentée, lait frais, beurre, sucre, œufs, levure de boulanger et sel[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Made in Rhuys : le gochtial de Saint-Armel », sur Ouest-France, (consulté le 11 août 2014).
  2. Mathieu Pélicart, « Le gochtial, pain top secret », (consulté le 11 août 2014).
  3. a et b « gochtial », sur bottingourmand.com (consulté le 11 août 2014).
  4. Eric Le Joubioux, « la tradition du gotchial de la Saint-Vincent - », bretagne-passion.forumbreizh.com,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  5. «Le gochtial garde sa part de mystère» sur Ouest-France