Le Hézo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Morbihan
Cet article est une ébauche concernant une commune du Morbihan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Le Hézo
Blason de Le Hézo
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Vannes
Canton Séné
Intercommunalité Vannes agglo - Golfe du Morbihan
Maire
Mandat
Loïc Lebert
2014-2020
Code postal 56450
Code commune 56084
Démographie
Gentilé Hézotin ou Hézuvien
Population
municipale
759 hab. (2013)
Densité 155 hab./km2
Population
aire urbaine
126 266 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 10″ Nord, 2° 42′ 09″ Ouest
Altitude Min. -1 m – Max. 38 m
Superficie 4,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Le Hézo

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Le Hézo

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Hézo

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Hézo
Liens
Site web lehezo.com

Le Hézo [ləezo] est une commune française située dans le département du Morbihan, en région Bretagne.

Le nom breton de la commune est Hezoù.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le Hézo est une commune française du département du Morbihan dans la région Bretagne située à 18 km de Vannes et 8 km de Sarzeau, à l'entrée de la presqu'île de Rhuys au bord du golfe du Morbihan. C'est, du canton de Vannes-est, la plus petite commune de par sa supercifie. Les communes voisines sont : Surzur, à 6 km, Saint-Armel à 1 km, Noyalo à 5 km, et, sur l'autre rive, Séné à plus de 15 km par la route.

Climat[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune du Hézo s'étend sur sa plus grande partie sur une presqu'île entourée par le golfe du Morbihan, des marais ou étiers. L'étang du Hézo est le plus grand, mi-eau douce, mi-eau salée. Il existe aussi plusieurs étangs non loin du hameau de Lézuis et d'autres encore vers Brionel. Il existe des marais au sud et au nord.

Géologie[modifier | modifier le code]

Les relevés géologiques montrent que le sol du Hézo est composé en grande partie de roches migmatites et de granites caractéristiques d’une ancienne chaîne de montagne aujourd’hui érodée et disparue : la chaîne hercynienne.

Accès et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Pistes cyclables[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La ligne de bus périurbaine Kicéo Tim 7 gérée par Vannes agglo. relie le Hézo avec la ville de Vannes, l'arrêt est situé à l'entrée du village sur la D 780

Hameaux, lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Hameaux : Brionnel, Hayo, Kerfontaine, Lezuis, la Villeneuve.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le Hézo, en breton Hezoù, est à rapprocher de Hez provenant du vieux-breton Hed et signifiant "pacifique", "calme", "tranquille", "satisfait. est la marque du pluriel.

Histoire[modifier | modifier le code]

La découverte des ruines d'une villa romaine sur la commune du Hézo permet de supposer qu'à l'époque Gallo-romaine ces terres devaient appartenir à un riche propriétaire terrien et donc rattachées à sa domus, la présence d'une vieille route pavée aujourd'hui presque disparue pourrait confirmer cela. Le domaine romain ne se transforma pas en domaine carolingien ni plus tard en seigneurie banale, dépendant directement du Roi puis du Duc de Bretagne ces terres furent cédées à l'abbaye Saint Gildas-de-Rhuys en 1247 par le Duc Jean Ier en échange de la levée des sanctions épiscopales à la suite de son intervention dans la gestion du diocèse de Nantes. Le prieuré de Saint-Vincent créé à l'occasion est donc chargé de l'administration et de l'encadrement de la population sur les terres hézotines au Moyen-Âge. En 1689 le prieuré est rattaché à la juridiction du séminaire de Vannes et à partir du XVIIIème siècle ce sont les représentants de l'autorité royale qui s'occupent des affaires administratives et de la justice.

Les terres du Hézo sont rachetées par le comte de Salins à la Révolution en 1789, le Hézo devient une commune en 1790 lors de la réorganisation territoriale du gouvernement Révolutionnaire puis sous l'Empire. Les premières cartes précises de la commune du Hézo comme le cadastre remontent à la période Napoléonienne. En 1820 le Hézo est séparé de la paroisse de Surzur.

Seconde guerre mondiale : la Wehrmacht occupa le village en juin 1940, la kommandantur était située dans le village voisin de Saint-Armel, aucune exaction ne fut commise durant la période d'occupation, il semblerait que les soldats présents au village entre 1940 et 1944 étaient issu du XXV Armee Korp de la 7ème armée. Entre mai et août 1944 les soldats présents dans le village étaient des Géorgiens de l'Ost-Bataillon 798. En août 1944 après la libération de Vannes (le 4) le village fut libérée sans combat par les troupes américaines, les Allemands ayant évacué la zone pour se retrancher dans la poche de Lorient.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Le Hézo (Morbihan).svg

Les armoiries de Le Hézo se blasonnent ainsi :

Taillé d’argent à six mouchetures d’hermine de sable, trois, deux et un, et d’azur à une aigrette posée sur un îlot planté de jonc mouvant de la pointe, le tout d’argent ; à la barre crénelée de quatre pièces d’or brochante sur la partition.
Conc. J.C. Renaud.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Josiane Boyce UMP Gestionnaire - députée du Morbihan (2004-2007)|- style="vertical-align: top" 2014 En cours Loïc Lebert Sans étiquette Collaborateur d'architecte
Les données manquantes sont à compléter.

En 1914 , M. Guyot de Salins, propriétaire du château de la Cour, était maire du Hézo, comme en témoigne le registre des délibérations de la Mairie daté de l'an 1914 signé par le Maire Monsieur Guyot de Salins.

Tendance politique et résultats[modifier | modifier le code]

La commune du Hézo affiche une tendance plutôt socialiste dans ses votes, lors des élections présidentielles de 2012 sur 622 inscrits 525 ont voté, il n'y a eu que 16 % d'abstention et les résultats donnèrent François Hollande gagnant avec 54,55 % des suffrages au second tour et 30 % lors du premier tour.

Politique locale environnementale[modifier | modifier le code]

Démographie et population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 759 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
140 291 276 308 302 358 425 341 379
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
359 356 358 352 373 353 336 369 364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
355 331 385 294 317 300 273 263 241
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
241 250 277 332 408 550 692 759 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école de la commune du Hézo est l'école publique Vert-Marine située Rue Er Vreneguy. 4 enseignantes encadrent les 60 élèves répartis sur 3 classes pour les 3 cycles du primaire (année 2015-2016).

Enseignements scolaires[modifier | modifier le code]

L'enseignement scolaire est le programme de l’Éducation Nationale Française, la nouveauté étant les TAP (Temps d'Activité Périscolaire), organisés par la Mairie ils sont effectués le lundi et le vendredi de 15h à 16h30. Les activités proposées sont nombreuses et variées (sport, théâtre, jardinage, découverte etc...). L'amical laïque du Hézo récolte les fonds pour organiser les voyages scolaires qui ont lieu chaque année.

Langue Bretonne[modifier | modifier le code]

La Langue Bretonne ne fait pas l'objet d'un enseignement spécifique dans l'école de la commune.

Cultes[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Fête de l'école communale au mois de juin,

Depuis 2001 se tiennent des championnats du Monde de "Sabot de planche", ils ont lieu régulièrement lors de la Semaine du Golfe, cette discipline est une spécialité Hézotine

Soirées spectacles musicale et théâtrale faites par les enfants de l'école communale et organisée par l'association le Hézo Loisir à la salle de l'Estran.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenu de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

  • Zone artisanale de Kerfontaine.

Agriculture et élevage[modifier | modifier le code]

Ostréiculture[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.
  3. Site officiel

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :