Gloster F.9/37

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gloster F.9/37
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Gloster Aircraft Company
Rôle Chasseur
Statut prototype
Premier vol
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Moteur Radial Bristol Taurus T-S(a) 14 cylindres
Nombre 2
Puissance unitaire 1 060 ch
Dimensions
Envergure 15 26 m
Longueur 11 29 m
Hauteur 3 53 m
Surface alaire 35 9 m2
Masses
À vide 4 013 kg
Maximale 5 280 kg
Performances
Vitesse maximale 580 km/h
Plafond 9 150 m
Vitesse ascensionnelle 750 m/min
Charge alaire 147 kg/m2
Armement
Interne 4 Mitrailleuses Browning de 7,7 mm
2 canons Hispano-Suiza de 20 mm

Le Gloster F.9/37 était un chasseur bimoteur armé de canon conçu à la suite d'un appel d'offres de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale. Bien qu'il soit au départ favorisé, le Gloster F.9/37, qui devait recevoir la désignation Gloster G.39, ne put rivaliser avec ses concurrents aux conceptions plus travaillés.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le F.9/37 fut dessiné par Georges Carter (en) pour répondre aux Spécifications F.9/37 (d'où son nom) de la RAF, c'est-à-dire un chasseur monoplace pouvant recevoir un armement de quatre mitrailleuses M1919 Browning de calibre 0.303 (7,7 mm) et deux canons Hispano-Suiza HS.404 (en) de 20 mm.

Tests[modifier | modifier le code]

Un prototype (N° de serie : L7999) motorisé par deux moteurs en étoile Taurus (en) T-S(a) de 1 060 ch vola pour la première fois le 3 avril 1939[1]. Le F.9/37 démontra d'excellentes performances dont une vitesse de pointe de 580 km/h qui en faisait le chasseur britannique le plus rapide de la période[1]. Les tests en vol révélèrent que le prototype était très manœuvrable et était un « plaisir à faire voler[2] ».

Cependant, à la suite d'un accident à l'atterrissage qui l'endommagea grièvement en juillet 1939, il fut re-motorisé, en 1940, avec des moteurs moins performants Taurus T-S(a)-III de 900 ch. Le second prototype (L8002), équipé de moteurs Rolls-Royce Peregrine I à refroidissement liquide, vola le 22 février 1940[1], sans présenter d'amélioration de performance significative.

La Gloster Company présenta un projet basé sur le F.9/37, avec une tourelle dorsale à quatre mitrailleuses (similaire à celle du Boulton Paul Defiant) et un radar d'interception, pour répondre à une second spécification de la RAF pour un chasseur de nuit. Ce projet fut bien accueilli par le Air Staff, qui voyait en lui un modèle bien supérieur au Bristol Beaufighter et le Air Ministry ordonna qu'un F.9/37 soit convertit suivant ces nouvelles spécifications.

Officieusement connu sous le nom de « Gloster Reaper », le projet fut stoppé à l'étape de maquette en raison de la nécessité de la compagnie de se concentrer sur des projets d'avions à réaction dont la date de mise en service prévue était 1942, ce qui rendait le F.9/37 obsolète. Dans ce cadre, le Reaper et le F.9/37 furent écartés pour laisser la place au de Havilland DH.98 Mosquito[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Gloster F.9/37 : (devait recevoir la désignation Gloster G.39) Prototype de chasseur lourd monoplace bimoteur.
  • Gloster F.9/37 The Reaper : Prototype de chasseur de nuit bimoteur biplace.

Avions Comparables[modifier | modifier le code]

Drapeau : Royaume-Uni de Havilland DH.98 Mosquito
Drapeau : Allemagne Focke-Wulf Fw 187
Drapeau : Royaume-Uni Westland Whirlwind

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Mason fighter p. 279
  2. Green 1961, p. 51.
  3. Buttler 2004

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael J F Bowyer, Interceptor fighters for the Royal Air Force, 1935-45, Wellingborough, P. Stephens,‎ , 192 p. (ISBN 978-0-850-59726-4, OCLC 12313744).
  • (en) Tony Buttler, British secret projects : British Fighters and Bombers 1935 -1950, Leicester, Midland,‎ , 192 p. (ISBN 978-1-857-80179-8, OCLC 56449710).
  • Green, William. Fighters: Volume Two (War Planes of the Second World War). London: MacDonald, 1961.
  • (en) William Green et Gordon Swanborough, The Complete book of fighters : an illustrated encyclopedia of every fighter aircraft built and flown, New York, Smithmark,‎ , 608 p. (ISBN 978-0-831-73939-3, OCLC 31750559)
  • (en) Derek N. James, Gloster aircraft since 1917, London, Putnam Aeronautical,‎ , 398 p. (ISBN 978-0-851-77807-5, OCLC 51779642).
  • (en) Francis K Mason, The British fighter since 1912, Annapolis, Md, Naval Institute Press,‎ , 448 p. (ISBN 978-1-557-50082-3, OCLC 27796762).
  • (en) David Monday, The Hamlyn concise guide to British aircraft of World War II, Londres, Chancellor Press,‎ , 239 p. (ISBN 1-851-52668-4 et 978-1-851-52668-0, OCLC 59907297180).
  • Morgan, Eric B. "The Gloster F.9/37" Twentyfirst Profile Volume 1,No.12, March 1992. 21st Profile Ltd., 1992. New Milton, Hants, UK: (ISBN 0961-8120-04[à vérifier : ISBN invalide]).