Girl Friends

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Girlfriend.
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Girl Friends
Image illustrative de l'article Girl Friends
Logo du manga
ガールフレンズ
(Gāru Furenzu)
Type Seinen
Genre Romance, Yuri
Manga
Auteur Milk Morinaga
Éditeur (ja) Futabasha
(fr) Taifu Comics
Prépublication Drapeau du Japon Comic High!
Sortie initiale
Volumes 5

Girl Friends (ガールフレンズ, Gāru Furenzu?) est une série de yuri mangas créée par Milk Morinaga. Elle a été prépubliée par l'éditeur Futabasha dans le magazine seinen Comic High! d'octobre 2006 à août 2010, avant d'être publiée sous la forme de cinq volumes. Le manga est licencié en France par Taifu Comics.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le manga raconte l'histoire de la lycéenne Mariko Kumakura, une élève studieuse mais asociale. Un jour sa camarade de classe Akiko Ōhashi l'aborde abruptement et déclare vouloir devenir son amie. Akiko introduit Mariko a son cercle d'amies ainsi qu'à la « vie de lycéenne » : sorties entre copines, shopping, mode, régime… Mariko d'abord bousculée par sa nouvelle amie extrêmement énergique se lie rapidement d'amitié avec elle, mais peu à peu ses sentiments pour Akiko changent de forme ; est-ce de l'amour ?

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Mariko Kumakura (熊倉 真理子, Kumakura Mariko?)
Voix japonaise : Mikoi Sasaki
Aussi connue sous le diminutif de « Mari », elle est la protagoniste principale de l'histoire. Jeune fille calme, studieuse, mais aussi asociale : elle passe son temps libre à lire et ne possède aucun ami. Sa rencontre avec Akiko va profondément changer sa personnalité comme elle s'ouvre au monde et à la vie sociale. Mari développe rapidement des sentiments pour Akiko qui dépassent largement le cadre de la simple amitié. À la fois effrayée par ses propres sentiments et persuadée que son amour est impossible elle va tenter de s'éloigner d'Akiko.
Akiko Ōhashi (大橋 亜希子, Ōhashi Akiko?)
Voix japonaise : Aya Endō
Aussi connue sous le diminutif de « Akko », elle est la seconde protagoniste de l'histoire. Jeune fille mignonne et énergique, sa vie gravite autour de son cercle d'amies et de la mode. Sans trop savoir pourquoi, elle est fascinée par Mari qui est toujours par elle-même le nez dans ses livres. Elle décide finalement de l'aborder pour devenir son amie et l'introduire à la « vie de lycéenne ». Si au départ Mari se révèle être enthousiaste, elle devient de plus en plus mal à l'aise auprès d'Akko. Ne comprenant pas pourquoi, Akko va tenter de comprendre ce qui ne va pas, alors que Mari s'éloigne de plus en plus d'elle. Après un temps de réflexion et d'interrogation, Akiko finit par comprendre qu'elle aussi est amoureuse de son amie.
Satoko Sugiyama (杉山 里子, Sugiyama Satoko?)
Voix japonaise : Yū Kobayashi
Aussi connue sous le diminutif de « Sugi » elle est considérée comme la plus mature du groupe, indéniablement sexy, elle collectionne les petits amis. Très au fait des choses de l'amour elle va se rendre compte de la situation dans laquelle se trouvent Mari et Akko et servir d'intermédiaire entre les deux jeunes filles. Elle va notamment devenir la confidente d'Akko.
Tamami Sekine (関根 珠実, Sekine Tamami?)
Voix japonaise : Mika Kanai
Tamami, surnommée « Tamamin », est la meilleure amie de Sugi et aussi l'otaku du groupe. D'un naturel jovial et gaffeuse elle est totalement ignorante de ce qui se passe entre Mari et Akko.

Manga[modifier | modifier le code]

Girl Friends a été prépublié par l'éditeur Futabasha dans le magazine seinen Comic High! d'octobre 2006 à août 2010, avant d'être publié sous la forme de cinq volumes. À l'international le manga est d'abord publié à Taiwan par Sharp Point Press en 2008[1], en Russie par Palma Press en 2010[2], en France par Taifu Comics en 2011, en Allemagne par Carlsen en 2012[3], et finalement en Amérique du Nord par Seven Seas Entertainment en 2012[4].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français[5]
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 978-4-575-83437-6[ja 1] 978-2351804650
2 [ja 2] 978-4-575-83547-2[ja 2] 978-2351804803
3 [ja 3] 978-4-575-83673-8[ja 3] 978-2351805008
4 [ja 4] 978-4-575-83780-3[ja 4] 978-2351805282
5 [ja 5] 978-4-575-83836-7[ja 5] 978-2351805442

Dramatique CD[modifier | modifier le code]

Une adaptation du manga sous la forme d'un dramatique CD est réalisé par Midori Shimazawa, il est publié le [6].

Réception[modifier | modifier le code]

Le site Anime News Network donne une critique globalement positive de Girl Friends dans son article Right Turn Only!! ; le manga est comparé aux classiques du genre que sont Fleurs Bleues et Sasameki Koto par le fait qu'il présente « de façon réaliste » une romance lesbienne, mais sa fin jugée « relativement abrupte » lui est reproché[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) « Girl Friend (01) », sur Sharp Point Press (consulté le 25 septembre 2015)
  2. (ru) « Подружки, том 1 », sur Palma Press (consulté le 25 septembre 2015)
  3. (de) « Wir beide! », sur Carlsen (consulté le 25 septembre 2015)
  4. (en) « Seven Seas Adds Oniichan no Koto Nanka…, Girl Friends Manga », sur Anime News Network (consulté le 25 septembre 2015)
  5. « GIRL FRIENDS », sur Taifu Comics (consulté le 29 septembre 2016).
  6. (ja) « ドラマCD「GIRL FRIENDS -ガールフレンズ-」 » [« Dramatique CD "Girl Friends" »], sur PB2 (consulté le 25 septembre 2015)
  7. (en) « RIGHT TURN ONLY!! Perfect TenTen », sur Anime News Network (consulté le 25 septembre 2015)

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « GIRL FRIENDS 1 », sur Futabasha (consulté le 29 septembre 2016).
  2. a et b (ja) « GIRL FRIENDS 2 », sur Futabasha (consulté le 29 septembre 2016).
  3. a et b (ja) « GIRL FRIENDS 3 », sur Futabasha (consulté le 29 septembre 2016).
  4. a et b (ja) « GIRL FRIENDS 4 », sur Futabasha (consulté le 29 septembre 2016).
  5. a et b (ja) « GIRL FRIENDS 5 完 », sur Futabasha (consulté le 29 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]