Gilberto Agustoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agustoni.
Gilberto Agustoni
Image illustrative de l'article Gilberto Agustoni
Gilberto Agustoni en 2013.
Biographie
Naissance
à Schaffhouse (Suisse)
Ordination sacerdotale
Décès (à 94 ans)
Rome (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-diacre (1994-2005) puis cardinal-prêtre pro hac vice
de Ss. Urbano e Lorenzo a Prima Porta
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
pape Jean-Paul II
Préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique
Secrétaire de la Congrégation pour le clergé
Évêque titulaire de Caprulae

Blason
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Gilberto Agustoni, né le à Schaffhouse en Suisse et mort le à Rome (Italie)[1], est un cardinal de la Curie romaine, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique de 1992 à 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi ses études de philosophie à l'université pontificale Saint-Thomas-d'Aquin à Rome, puis ses études de théologie à l'université de Fribourg, il a été ordonné prêtre le pour le diocèse de Bâle en Suisse.

Il est alors devenu aumônier de mouvements d'action catholique, tout particulièrement auprès des jeunes et des étudiants.

En 1950, il est appelé par le cardinal Alfredo Ottaviani à la Curie romaine pour servir au sein de la Congrégation du Saint-Office tout en poursuivant des études en droit canon à l'université pontificale du Latran.

En 1970, il devient auditeur au tribunal de la Rote romaine[2]

Évêque[modifier | modifier le code]

Le pape Jean-Paul II le nomme secrétaire de la Congrégation pour le clergé le en l'élevant à la dignité archépiscopale avec le siège titulaire de Caorle[3], il est consacré le par le pape Jean-Paul II. Il travaille alors dans la commission de rédaction du Catéchisme de l’Église catholique dirigée par le cardinal Joseph Ratzinger[4]. Il est ensuite nommé pro-préfet le 2 avril 1992, puis préfet le 26 novembre 1994 du Tribunal suprême de la Signature apostolique. Il s'est retiré de cette charge le 5 octobre 1998[2].

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de Ss. Urbano e Lorenzo a Prima Porta. Il est élevé à la dignité de cardinal-prêtre le 24 février 2005 jusqu'à sa mort le 13 janvier 2017.

Il perd sa qualité d'électeur le jour de ses 80 ans le 26 juillet 2002, ce qui l'empêche de participer aux votes des conclaves de 2005 (élection de Benoît XVI) et de 2013 (élection de François).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « È morto il cardinale Gilberto Agustoni », sur ticinonews.ch
  2. a et b Radio Vatican, « Décès du cardinal suisse Gilberto Agustoni », sur News.va, (consulté le 16 janvier 2017)
  3. Saint-Siège 1987, p. 128
  4. (it) Vatican Insider, « È morto il cardinale svizzero Agustoni, una vita in Curia », sur lastampa.it, (consulté le 17 janvier 2017)