Gilbert Dupé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français image illustrant le théâtre
image illustrant un scénariste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français, le théâtre et un scénariste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Gilbert Dupé, né à Nantes le et mort à Cannes le (à 85 ans), est un écrivain, directeur de théâtre et régisseur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilbert Dupé a écrit surtout des romans régionalistes. Sept de ses livres ont été adaptés à l'écran.

De 1944 à 1973, il est directeur-adjoint puis directeur du Théâtre des Nouveautés à Paris.

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

  • 1939 : Ce qu'il faut savoir pour diriger un cinéma, avec préface de Louis Lumière (éd. Omnium ciné)
  • 1941 : La Foire aux femmes (éd. Denoël) ; « édition définitive », illustrée par Goetz, en 1945 ; traduction allemande en 1953
  • 1943 : La Figure de proue (éd. Denoël)
  • 7 mai 1943 : Les Voisins, nouvelle inédite parue dans Je suis partout[1]
  • après 1943 : Le Bateau à soupe, roman pour lequel il reçut le prix de La Nouvelle France le 12 juillet 1944 (réédition La Table ronde, 1946 ; 2003)
  • 1944 : La Ferme du pendu (éd. Denoël)
  • 1945 : Contes de ma bourrine (éd. Denoël & Maréchal)
  • 1946 : Le Village perdu (réédition Marabout en 1954)
  • 1946 : Chevauchée romantique. La duchesse de Berry (éd. de la Table ronde)
  • 1946 : Pique la baleine, roman jeunesse
  • 1946 : Les Sourciers de l'or noir, roman jeunesse
  • 1947 : La Route d'Honolulu, roman jeunesse (éd. Denoël)
  • 1948 : La Mal aimée (éd. de la Table ronde)
  • 1949 : Le Lit à deux places (éd. Wapler)
  • 1950 : Les Mauvents (éd. Denoël)
  • 1952 : La Barque de nuit (éd. de la Table ronde)
  • 1954 : Le Droit du seigneur (éd. Calmann-Lévy, nouvelle collection Labiche)
  • 1955 : Le Château aventureux (éd. Calmann-Lévy) ; traduction allemande
  • 1958 : Les mal mariés célèbres (éd. Jeheber)
  • 1958 : Don Carlos le Prince fou (éd. Brépols)
  • 1958 : Guide de l'exploitant de salle de cinéma ; avec J.-C. Dupé (éd. Contact)
  • 1970 : Les Belles Inutiles (éd. Roger Maria - le Pavillon)
  • 1970 : La Sexualité insolite
  • 1971 : Les Démons de l'aube (éd. Galliera)
  • 1978 : Plaidoyer pour les maudits (éd. Alain Lefeuvre)
  • 1979 : L'Énigme de la fusarella
  • 1980 : La Sexualité et l'érotisme dans les religions (éd. A. Lefeuvre)

Œuvres adaptées au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal collaborationniste dirigé par Robert Brasillach.

Liens externes[modifier | modifier le code]