Gilbert (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert.
image illustrant le sport image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant le sport et une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet sport.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Gilbert est un équipementier sportif, une marque britannique, produisant des ballons, des vêtements sportifs ainsi que des accessoires pour le rugby à XV et le netball.

Histoire de la marque[modifier | modifier le code]

Paul Grant et en second plan, Johan Aliouat, à l’entraînement (MHR) à Lunel, février 2014.

Sur le terrain du principal collège de la ville de Rugby[1] (Angleterre), la légende veut qu'au cours d'une partie de football en 1823[2], William Webb Ellis, élève de ce collège (la Rugby School[1]) et futur pasteur, porte dans ses bras le ballon derrière la ligne de but adverse alors que la tradition est de le pousser au pied. En réalité, les origines du rugby sont bien plus complexes.

Les collèges britanniques de l'époque pratiquent chacun un jeu de ballon dérivé de la soule. Chaque collège a ses propres règles et le jeu au pied et à la main sont fréquents. Le geste de William Webb Ellis, de garder à la main le ballon, dans une phase de jeu qui ne le permet pas, a fait progressivement évoluer la règle du collège de Rugbyfirst.

Les ballons sont alors fournis aux étudiants par William Gilbert (1799-1877), le cordonnier de Rugby[3] dont l'échoppe jouxte l’école. Il les confectionne à partir d'une vessie de porc, achetée aux paysans, entourée de quatre panneaux en cuir cousus à la main[4].

Les premiers ballons ovales apparaissent en 1835. En 1851, William Gilbert expose à l'Exposition universelle de Londres son « Rugby School Football », un ballon ovale fabriqué à partir d'une vessie de porc[4]. A l'Exposition Universelle de Londres de 1862, les ballons de rugby de la marque Gilbert remportent une médaille d'argent... À partir de 1892, le ballon mis au point par William Gilbert devient la norme réglementaire du rugby[5].

Le ballon évolue au fil du temps : le cuir est remplacé par des matières synthétiques... Avec l’arrivée sur le marché de nouvelles marques concurrentes, l'entreprise Gilbert connaît des moments difficiles et la famille Gilbert vend la société en 1978.

La société Gilbert change ensuite trois fois de propriétaire dans les années 80 et 90. Durant cette période, la marque perfectionne ses ballons grâce à l’évolution des technologies de synthèse et elle lance son nouveau ballon appelé Barbarian. Le rugby se professionnalise et la première édition de la Coupe du monde de rugby à XV se déroule en 1987. Gilbert crée, à cette époque le ballon officiel de la Coupe du monde[4].

Gilbert se lance également dans la fourniture d'équipements de netball, sport assez populaire en Australasie, où Gilbert est bien implanté commercialement.

À la suite de difficultés financières, un autre équipementier britannique, Grays International, rachète en 2002 la société Gilbert[6].

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Sponsoring ballons[modifier | modifier le code]

Équipes nationales de rugby à XV[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Voir aussi Rugby School
  2. Gilbert, sur le site e-rugby.eu (consulté le 21 avril 2016).
  3. Gilbert, un ballon au-dessus de la mélée - L'idée géniale du ballon ovale, sur journaldunet.com (consulté le 21 avril 2016).
  4. a, b et c Petite histoire du ballon de rugby, article du 7 octobre 2003 de J-S Prolon sur rwc2003.irb.com, site officiel de la coupe du monde de rugby à XV 2003 (consulté le 20 août 2008).
  5. histoire, sur le site gilbertrugby.fr (consulté le 29 janvier 2014).
  6. (en) History, sur gilbert-netball.co.uk (consulté le 20 août 2008).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :