Gil Parrondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parrondo.
Gil Parrondo
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Manuel Gil Parrondo y Rico-Villademoros
Naissance
Ḷḷuarca (Asturies)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnol
Décès (à 95 ans)
Madrid
Profession Directeur artistique
Chef décorateur
Films notables Patton
Nicolas et Alexandra

Gil Parrondo, né Manuel Gil Parrondo y Rico-Villademoros, est un directeur artistique et un chef décorateur espagnol né le à Ḷḷuarca (Asturies) et mort le à Madrid[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gil Parrondo étudie la peinture et l'architecture à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando à Madrid[2]. Il commence à travailler pour le cinéma en 1940 en tant qu'assistant décorateur, puis en 1951 assure pour la première fois la direction artistique d'un film[3].

Dans les années qui suivent, il travaille notamment pour Orson Welles, Juan Antonio Bardem, Robert Rossen, Stanley Kramer, Nicholas Ray ou Anthony Mann. Puis au début des années 1960, arrivent les coproductions américano-espagnoles et l'utilisation de décors naturels espagnols comme pour Lawrence d'Arabie ou Le Docteur Jivago, puis la rencontre avec Franklin J. Schaffner[3].

Les années 1980 le voient revenir au cinéma espagnol, principalement avec le cinéaste José Luis Garci[2],[3].

En 1983, il reçoit la médaille d'or du mérite des beaux-arts[4].

Citation[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (décembre 2016).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

« Sí, yo prefiero que me llamen decorador en lugar de director artístico. La palabra decorador define muy bien lo que hago. Parece que llamarse director le pone a uno a una cierta altura, pero como nunca me ha gustado dirigir a nadie, no me gusta que me llamen así.
Oui, je préfère que l'on m'appelle décorateur plutôt que directeur artistique. Il me semble que s'appeler directeur vous place à une certaine hauteur, mais comme il ne m'a jamais plu de diriger quelqu'un, je n'aime pas que l'on m'appelle ainsi. »

— Gil Parrondo, interviewé par Guzmán Urrero pour le site The Cult[5]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fallece a los 95 años el director artístico Gil Parrondo, ganador de dos Óscar
  2. a et b « Gil Parrondo », Artistes et créateurs / Art contemporain, España es cultura / Spain is Culture (consulté le 19 février 2016).
  3. a, b et c (es) « Gil Parrondo, 90 abriles de cine », El Commercio, (consulté le 19 février 2016).
  4. (es) « Real Decreto 1727/1983, de 22 de junio, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoría de oro, a don Ernesto Halffter Escriche », Boletin Oficial del Estado, Madrid, no 150,‎ , p. 17773 (lire en ligne).
  5. (es) Guzmán Urrero, « Gil Parrondo: "Prefiero que me llamen decorador en lugar de director artístico" », conCiencia Cultural (consulté le 19 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]