Gérard Gaudron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gerard Gaudron)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gérard Gaudron
Illustration.
Fonctions
Député de la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis
Élection
Prédécesseur Jean-Claude Abrioux (UMP)
Successeur circonscription supprimée
Maire d'Aulnay-sous-Bois
Prédécesseur Jean-Claude Abrioux (UMP)
Successeur Gérard Ségura (PS)
Conseiller général du Canton d'Aulnay-sous-Bois-Nord
Prédécesseur Janine Dalleret (PCF)
Successeur Gérard Ségura (PS)
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Évans (Jura)
Parti politique UMP
Profession Géologue

Gérard Gaudron (né le à Évans dans le département du Jura), est un homme politique français, député UMP de 2007 à 2012 et maire d'Aulnay-sous-Bois de 2003 à 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Géologue de formation et de profession jusqu'en 2005, il s'installe à Aulnay-sous-Bois en 1980. Marié à une institutrice, il est père de deux enfants et trois fois grand-père.

Carrière en Politique[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il s'installe à Aulnay-sous-Bois, son premier réflexe est de trouver la permanence du RPR. Une semaine plus tard, il fait connaissance avec Jean-Claude Abrioux.

Ensemble, ils arrivent à faire basculer la ville à droite en 1983. Adjoint au maire, il devient premier adjoint au maire en 1995 chargé entre autres des questions d'urbanisme et d'aménagement. Il est élu maire d'Aulnay-sous-Bois par le conseil municipal en avril 2003 en remplacement de Jean-Claude Abrioux, démissionnaire.

En 1985, il est élu conseiller général du canton nord d'Aulnay-sous-Bois. Il est réélu en 1992. En 1998, il est battu par le socialiste Gérard Ségura. En 2004, il souhaite donner une légitimité par le suffrage universel à son mandat de maire et se représente dans ce canton et est une nouvelle fois battu par son adversaire socialiste.

Députation et défaite à Aulnay-sous-Bois[modifier | modifier le code]

Fin 2006, il est investi par l'UMP pour être candidat dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis aux élections législatives de 2007, mais affronte le dissident UMP Philippe Dallier, qui a reçu le soutien du député sortant, et prédécesseur de Gérard Gaudron, Jean-Claude Abrioux, lui-même dissident de l'UMP[1],[2].

Il sort vainqueur de la primaire à droite face au sénateur-maire des Pavillons-sous-Bois Philippe Dallier, 27,51 % des voix contre 24,29 %. Ce dernier se retire en faveur du maire d'Aulnay qui affrontera en face-à-face pour la troisième fois, au second tour, le socialiste Gérard Ségura. Il est élu député avec près de 51 % des suffrages contre 49 % à son adversaire. Le , il est battu aux municipales par Gérard Ségura au deuxième tour de cette élection[3].

En 2012, dans une circonscription élargie au canton de Bondy-Sud-Est, il est de nouveau candidat[4] face à un autre député sortant, le socialiste Daniel Goldberg[5], qui le distance de 8 points au premier tour[6]. Il est battu au second tour, où il ne recueille que 44 % des voix[7].

Mandats[modifier | modifier le code]

  • Adjoint au maire d'Aulnay-sous-Bois (1983-2003).
  • Conseiller général de la Seine-Saint-Denis de 1985 à 1998, battu par Gérard Ségura[8].
  • Maire d'Aulnay-sous-Bois de 2003 à 2008, à la suite de la démission de Jean-Claude Abrioux
  • Député de la Xe circonscription de Seine-Saint-Denis du au .
  • Conseiller municipal d'Aulnay-sous-Bois de 2008 à 2014.

Notes sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Tract de campagne de Gérard Gaudron en copie sur le site monaulnay.com
  2. Tract de campagne de Philippe Dallier (pour comprendre la dissidence) en copie sur le site monaulnay.com
  3. « Nouveau conseil municipal », ministère de l'Intérieur, (consulté le 24 mars 2008)
  4. « En route vers 2012 (21) : Gérard Gaudron lance sa campagne de terrain pour les législatives dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis », Aulnay libre, (consulté le 28 mars 2012)
  5. « 16 février : succès pour le lancement de la campagne dans la 10ème circonscription », Blog de Daniel Goldberg, (consulté le 27 mars 2012)
  6. « 10ème circonscription », Ministère de l'Intérieur (consulté le 13 juin 2012)
  7. « 10e circonscription », Ministère de l'Intérieur (consulté le 19 juin 2012)
  8. Résultats des cantonales de Aulnay-sous-Bois (Nord) de 2004 sur le site du Ministère de l'Intérieur

Liens externes[modifier | modifier le code]