Georges Fouet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Fouet, né en 1922 à Toulouse (Haute-Garonne), mort en 1993, est un archéologue français, inventeur[1] entre autres des villas gallo-romaines de Montmaurin, Valentine, Villerouge et Saint-Loup, situées dans la région du Comminges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur de Saint-Plancard, très impliqué dans les sociétés savantes régionales, Georges Fouet fut nommé en 1954 attaché de recherches au CNRS[2].

Il découvrit le sanctuaire du Mont Sacon ainsi que les fresques pré-romanes de Saint-Plancard, fut responsable des fouilles de Valentine et de Montmaurin.

Entre 1969 et 1993, il a présidé aux destinées de la Société des Études du Comminges et a dirigé la Revue de Comminges. Il a été aussi président de l'Académie Julien Sacaze[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En archéologie, on appelle "inventeur" celui qui découvre un site et effectue les fouilles.
  2. Robert Sablayrolles et Argitxu Beyrie, Le Comminges (Haute-Garonne) - 31/2, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, coll. « Carte archéologique de la Gaule »,‎ 2006 (ISBN 2-87754-101-0), p. 50

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]