Georges Fouet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fouet.
Georges Fouet
Archéologue
Naissance 1922
Toulouse
Décès 1993
Toulouse
Nationalité Drapeau de la France France

Georges Fouet, né en 1922 à Toulouse (Haute-Garonne), mort en 1993 dans la même ville, est un archéologue français, inventeur[1] entre autres des villas gallo-romaines de Montmaurin, Valentine, Villerouge et Saint-Loup, situées dans la région du Comminges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur de Saint-Plancard, très impliqué dans les sociétés savantes régionales, Georges Fouet fut nommé en 1954 attaché de recherches au CNRS[2].

Il découvrit le sanctuaire du Mont Sacon ainsi que les fresques pré-romanes de Saint-Plancard, fut responsable des fouilles de Valentine et de Montmaurin.

Entre 1969 et 1993, il a présidé aux destinées de la Société des Études du Comminges et a dirigé la Revue de Comminges.Il a été aussi président de l'Académie Julien Sacaze[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En archéologie, on appelle "inventeur" celui qui découvre un site et effectue les fouilles.
  2. Robert Sablayrolles et Argitxu Beyrie, Le Comminges (Haute-Garonne) - 31/2, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, coll. « Carte archéologique de la Gaule »,‎ (ISBN 2-87754-101-0), p. 50
  3. « Éloge prononcé par Henri Pradalier, président de la Société Archéologique du Midi de la France lors de la séance publique du 16 avril 1994 », Mémoire de la Société archéologique du Midi de la France, t. LIV,‎ , p. 177-178 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]