Georges Albert Tresch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Albert Tresch
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
Activités
Peintre, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Georges Albert Tresch est un artiste peintre ayant fait une carrière militaire, né le à Delle dans le territoire de Belfort et mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1887, il entre au lycée à Belfort, avant de 1899 de devient bachelier. Il entre en 1900 à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr et en 1904, il devient sous-lieutenant d'infanterie, puis en 1906 il devient lieutenant[2]. Il continuera sa carrière militaire jusqu'en 1940, où il occupe plusieurs postes dans différentes villes françaises (Saint-Étienne, Orléans, Lyon, etc). Il épouse Catherine Fournel en 1914[2]. En 1919, habitant alors à Lyon, Tresch participe à plusieurs expositions, notamment avec les Ziniars, groupe fondé en 1920. En 1923, il a un fils. Puis en 1925, Tresch est l'un des fondateurs de Salon du Sud-Est[2]. Il a habité à Lyon jusqu'en 1935. Après 1940, il a consacré sa peinture à la Provence et s'installe près d'Aix-en-Provence[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Georges Albert Tresch », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  2. a b c et d Georges Albert Tresch, La randonnée cézannienne, Editions Mémoire des Arts, Alain Vollerin

Liens externes[modifier | modifier le code]