Georges Acker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Acker
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Georges Acker, sculpteur, né à Laon le 26 août 1905, décédé en 1968.

Biographie[modifier | modifier le code]

Installé à Thiaucourt, Meurthe-et-Moselle avant la Seconde Guerre mondiale, Georges Acker réalise le monument aux morts de Jouy-aux-Arches, Moselle. Après 1945, il sculpte de nombreuses statues de la Vierge dans les environs de Thiaucourt, utilisant surtout la pierre de Savonnières.

Quelques-unes de ses réalisations[modifier | modifier le code]

  • Notre-Dame de Bonsecours (Église de Thiaucourt)
  • Notre-Dame du Rupt-de-Mad (Onville)
  • Notre-Dame de Briey
  • Sainte-Agathe (Briey)
  • Toutes les statues de la nouvelle église de Jarny
  • Église de Gravelotte
  • Statue de la Vierge (Villers-sous-Prény) (1946)
  • Buste du Général Leclerc apposé en médaillon sur le monument de Baccarat (54)
  • Monument du capitaine Astier à Jaulny, 1946
  • Vierge à l'Enfant, Regina Pacis, à Euvezin, 1945
  • Chemin de croix de l'église de Rettel (Moselle), 1952
  • Oratoire Notre-Dame de Bon-Secours à Pagny-sur-Moselle, 1947

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Acker, Georges Acker, le sculpteur du sacré, in Nos 20 clochers, Paroisse Notre-dame du Rupt de Mad, mars 2007, p. 2-3