Geneviève Morel (psychanalyste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Geneviève Morel et Morel.
Geneviève Morel
Biographie
Naissance
" pour désactiver les données de wikidata-->
Nationalité
Activité

Geneviève Morel est une psychanalyste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Geneviève Morel suit sa scolarité à Marseille puis au lycée Janson de Sailly à Paris avant d’intégrer l’École normale supérieure, (section sciences) où elle poursuit des études de mathématiques (DEA, agrégation) et une licence de philosophie. Elle soutient une thèse de doctorat en psychologie clinique et psychopathologie (Anthropologie psychanalytique à Paris VII). Elle enseigne en classes préparatoires aux grandes écoles. Parallèlement, elle entreprend une analyse et une formation analytique à l’École de la cause freudienne dont elle devient membre puis analyste membre de l'école (AME) et analyste de l'école (A)E de l’École européenne de psychanalyse.

Elle est membre du Champ freudien et de l’Association mondiale de psychanalyse, dont elle démissionne en 1999, pour participer à la fondation de l’ALEPH (Association pour l’étude de la psychanalyse et de son histoire) et du Collège des psychanalystes d’ALEPH, dont elle est l’actuelle présidente ainsi que de « Savoirs et clinique » (Association pour la formation permanente en psychanalyse) qu'elle préside.

Elle est conseillère scientifique de la revue de psychanalyse Savoirs et clinique, membre du CFAR (Center for Freudian Analysis and Research, Londres) et du CRIMIC (Centre de recherche interdisciplinaire sur les mondes ibériques contemporains), équipe d'accueil 2561 rattachée à l’École doctorale IV de Paris IV, « Civilisations, Cultures, Littératures et Société ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Ambiguïtés sexuelles sexuation et psychose Paris : Economica ; 2000.
  • L’Œuvre de Freud, l'invention de la psychanalyse, Paris : Bréal ; 2006.
  • La Loi de la mère. Essai sur le sinthome sexuel, Paris : Economica ; 2008.
  • Clinique du suicide, Toulouse : Eres ; 2010.
  • Pantallas y suenos. Ensayos psicoanaliticos sobre la imagen en movimiento, Barcelona, ediciones S&P ; 2011.
  • Sexual Ambiguities, London : Karnak Books, 2011.
  • La ley de la madre, Fondo de cultura económica, Santiago, 2012.
  • Das Gesetz der Mutter, Turia+Kant, Wien-Berlin, 2017.
  • The Law of the mother, London, Routledge, 2018.
  • Terroristes. Les raisons intimes d'un fléau global, Fayard, 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]