Gaston Salvayre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salvayre.
Gaston Salvayre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement
Genre artistique
Distinction

Gaston Salvayre, né à Toulouse le et mort à Ramonville-Saint-Agne le , est un compositeur et critique musical français du XIXe siècle, prix de Rome en 1872[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1872 : Calypso, cantate, de Gaston Salvayre et Paul Hillemacher.
  • 1877 : Le Bravo, opéra en 4 actes, livret de Emile Blavet, créé le 18 avril 1877 à l'Opéra-National-Lyrique (Paris) avec Cécile Mézeray dans le rôle de Violetta Tiepolo
  • 1877 : Le Fandango, ballet-pantomime en 1 acte, sur une livret de Louis-Alexandre Mérante, Henri Meilhac et Ludovic Halévy, Paris, Académie nationale de musique, 26 novembre 1877.
  •  ???? : Chansons : Aubades Toi, la beauté, toi la jeunesse - J'ai cherché le repos; Chanson mauresque, Les filles d'Afrique - Chansons diverses J'aime dans le rayon (poème aussi utilisé par Tchaikovsky). Viens-tu pas ma belle, c'est l'heure - Réveil d'amour, toutes sur des textes de Paul Collin.
  • 1886 : Egmont, drame lyrique en 4 actes, livret de Albert Millaud et Albert Wolff, création à Paris, théâtre de l'Opéra-Comique, 6 décembre 1886.
  • 1888 : La Dame de Monsoreau.
  • 1897 : Noël méridional : La Maisonnette, mélodie sur un poème d'Edouard Guinand.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Le contenu de cet article a été ébauché à partir de diverses mentions d'article de Wikipédia-fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]