Gaston Roullet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gaston Roullet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Paris, France
Nom de naissance
Marie Anatole Gaston Roullet
Nationalité
Activité
Maître
Distinction

Marie Anatole Gaston Roullet né le à Ars-en-Ré et mort le à Paris, est un peintre et illustrateur français, nommé peintre officiel des Colonies et de la Marine en 1885.

Il est le père de l'auteur dramatique et metteur en scène de théâtre et de cinéma Jacques Roullet (1878-1946) et l'oncle de l'artiste-peintre Marie-Thérèse Dethan-Roullet (1870-1945).

Biographie[modifier | modifier le code]

Port de Pont-Aven, huile sur toile, avant 1914.

Fils de Marie Zélie Boullineau et d'Auguste Roullet, greffier de justice, Marie Anatole Gaston Roullet est l’élève de Jules Noël, dont il épouse la fille, Marie-Caroline en 1874. Il débute la même année au Salon, exposant des paysages et des marines. Par la suite, il finit par se brouiller avec Jules Noël, voulant l'interdire de fréquenter les salles de jeux.

Nommé peintre de la Marine et des départements des Colonies, Roullet participe aux campagnes militaire du Tonkin en 1885 et 1886 avec mission artistique donnée par l'État d'exécuter des dessins ; puis il part en Tunisie (1889-1890), en Nouvelle-Calédonie (1889), au Sénégal et au Soudan (1891).

Il devient le correspondant pour Le Monde illustré pour lequel il exécute des scènes d’Afrique, d'Océanie, d'Indochine et du Canada, mais aussi inspirées de nombreux sites des côtes de Bretagne et de Normandie.

En février 1895, il expose à titre personnel au salon des Cent et, la même année, est nommé chevalier de la Légion d'honneur par le ministère des Colonies[1].

Gaston Roullet est membre de la Société des artistes français et de la Société des aquarellistes français. Il reçoit une médaille d'argent lors de l'Exposition universelle de 1889 et durant l'exposition de Lyon en 1894.

Conservation[modifier | modifier le code]

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

  • Chef d'escadron J.-F. Delauney et le capitaine Guittard, Historique de l'artillerie de la marine, illustré par Gaston Roullet, Paris : impr. de D. Dumoulin, 1889.
  • Maurice Caperon, Saint-Pierre et Miquelon, dessins de Gaston Roullet et Eugène Le Mouël, Paris : Impressions d'art Pierrefort, 1900.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base Léonore, Archives nationales de France, cote LH 192.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :