Garth Risk Hallberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Garth Risk Hallberg
Naissance (41 ans)
Louisiane, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

Garth Risk Hallberg, né en en Louisiane, est un écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en [1],[2],[3],[4] en Louisiane, près de Bâton-Rouge, Garth Risk Hallberg grandit à Greenville en Caroline du Nord[2],[5]. Il obtient un BA à l'Université Washington de Saint-Louis dans le Missouri et un Master of Fine Arts à l'Université de New York[6].

Garth Risk Hallberg vit depuis 2004 à New York[7], dans l'arrondissement de Brooklyn[2], avec sa femme et ses deux enfants[2],[7]. Il enseigne au Sarah Lawrence College à Yonkers[6].

Un premier roman phénomène[modifier | modifier le code]

Son roman City on Fire (en) est le premier roman le plus cher de l'histoire de l'édition[2] : le manuscrit a été acheté 2 millions de dollars aux États-Unis[8],[9] par l'éditeur Knopf en novembre 2013[8],[10] avant même qu'il soit achevé[11]. Le mois précédent[12], les droits d’adaptation cinématographiques avait déjà été acquis par le producteur Scott Rudin[8],[11].

A noter également que l'éditeur français Plon a payé plus de 100 000 euros pour publier le roman en France[13].

Dès sa parution en , la critique américaine dans son ensemble, sans toutefois être unanime[14], accueille très favorablement le roman qui figure d'emblée sur les listes des meilleurs livres de l'année de nombreux journaux ou magazines[15],[16], notamment les 100 Notable Books du supplément The New York Times Book Review[17], et devient rapidement un best-seller[4],[18],[19],[20].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Vies et mœurs des familles d'Amérique du Nord, Plon, 2017 ((en) A Field Guide to the North American Family, 2007)
  • City on Fire, Plon, 2016 ((en) City on Fire, 2015)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Garth Risk Hallberg's Manhattan Project par Bryan Appleyard dans The Sydney Morning Herald du 13 février 2016
  2. a b c d et e (en) ‘City on Fire’: How a North Carolinian Made the Year's Best NYC Novel par Julia Holmes dans le magazine Rolling Stone du 23 octobre 2015.
  3. (en) Garth Risk Hallberg, the Literary Wunderkind of 2015 par Stuart Emmrich dans The New York Times du 18 décembre 2015.
  4. a et b "City On Fire", le premier roman qui valait deux millions de dollars par David Caviglioli dans L'Obs du 16 janvier 2016.
  5. (en) The Unprecedented Garth Risk Hallberg par Brian Doherty dans le New York Magazine du 5 octobre 2015.
  6. a et b (en) Garth Risk Hallberg sur le site du Sarah Lawrence College.
  7. a et b (en) Garth Risk Hallberg Entretien avec l'auteur par Christopher Bollen dans le magazine Interview du 19 novembre 2015.
  8. a b et c (en) ‘City on Fire,’ a Debut Novel, Fetches Nearly $2 Million par Julie Bosman dans The New York Times du 10 novembre 2013.
  9. City on Fire, ce livre qui met le feu à l'édition par Bruno Corty dans Le Figaro du 5 janvier 2016.
  10. Culture : quoi de neuf en 2016 ? Garth Risk Hallberg, auteur à suivre Article du magazine Elle publié le 5 janvier 2016.
  11. a et b Un premier roman vendu 2 millions de dollars par David Caviglioli dans Le Nouvel Obs du 13 novembre 2013.
  12. (en) Scott Rudin Picks Up Hot NYC Literary Title 'City on Fire' (Exclusive) par Borys Kit dans le magazine The Hollywood Reporter du 28 octobre 2013.
  13. Jean-Eric Boulin, « Les romanciers font sauter la banque », Vanity Fair France n°32,‎ , p. 50
  14. "City On Fire" : 5 raisons de lire le roman le plus cher de l'histoire par Chloé Friedmann dans le magazine Grazia du 13 janvier 2016.
  15. (en) Notable fiction books of 2015 Palmarès du journal The Washington Post publié le 18 novembre 2015.
  16. (en) The Top Books of 2015 par Michiko Kakutani, Dwight Garner et Janet Maslin dans The New York Times du 10 décembre 2015.
  17. (en) 100 notable books of 2015 Palmarès du The New York Times Book Review publié le 27 novembre 2015.
  18. (en) The Year in Bestsellers: 2015 par Daisy Maryles dans le magazine Publishers Weekly du 8 janvier 2016.
  19. (en) City on Fire « Best-Selling Books » dans le journal USA Today.
  20. (en) Local bestsellers par John Paul Stapleton dans The Boston Globe du 9 janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]