Gare de Saint-Georges-d'Aurac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Georges-d'Aurac
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Georges-d'Aurac
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare en 2016.
Localisation
Pays France
Commune Mazeyrat-d'Allier
lieu dit Saint-Georges-d'Aurac-Gare
Adresse 43300 Mazeyrat-d'Allier
Coordonnées géographiques 45° 09′ 38″ nord, 3° 29′ 41″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Auvergne
Caractéristiques
Ligne(s) Saint-Germain-des-Fossés - Nîmes-Courbessac
St-Georges-d'Aurac - St-Étienne-Châteaucreux
Voies 3
Quais 3
Transit annuel 3 534 voyageurs (2016)
Altitude 572 m
Historique
Mise en service 10 décembre 1866

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Georges-d'Aurac

Géolocalisation sur la carte : Auvergne

(Voir situation sur carte : Auvergne)
Saint-Georges-d'Aurac

La gare de Saint-Georges-d'Aurac est une gare ferroviaire française des lignes de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac et de Sant-Georges-d'Aurac à Saint-Étienne-Châteaucreux. Elle est située au lieu-dit Saint-Georges-d'Aurac-Gare, sur le territoire de la commune de Mazeyrat-d'Allier, à environ un kilomètre du bourg de Cerzat et à quatre kilomètres de celui de Saint-Georges-d'Aurac, dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne.

Elle est mise en service en 1866 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). C'est une gare d'arrêt, desservie par des trains Intercités et TER Auvergne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 572 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Saint-Georges-d'Aurac est située au point kilométrique (PK) 512,962 de la ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac, entre les gares de Paulhaguet et de Langeac.

Elle est également l'origine de la ligne de Saint-Georges-d'Aurac à Saint-Étienne-Châteaucreux, suivie par la gare de Lachaud-Curmilhac.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est mise en service lors de l'ouverture des sections de Brioude à Saint Georges d'Aurac et de Saint Georges d'Aurac à Langeac par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), le 10 décembre 1866[1].

Elle devient gare de bifurcation avec la mise en service de la section de Saint Georges d'Aurac à Darsac (Haute Loire), par la compagnie du PLM, le 18 mai 1874[2].

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte[3] SNCF,

Desserte[modifier | modifier le code]

Saint-Georges-d'Aurac est desservie[3] par un train Intercités (Le Cévenol) qui effectue une mission entre les gares de Nîmes et de Clermont-Ferrand, en sens pair uniquement[4].

C'est une gare TER Auvergne desservie[3] par des trains qui effectuent des missions entre les gares de Clermont-Ferrand et du Puy-en-Velay (4 TER par jour et par sens en semaine)[5] ou de Nîmes (2 TER par jour et par sens en semaine)[4].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé[3].

Des autocars TER assurent des relations entre les gares de Saint-Georges-d'Aurac et de Langeac[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site massifcentralferroviaire.com, Massif Central Ferroviaire: Inventaire, section de ligne élémentaire : Saint Georges d'Aurac - Langeac (Haute Loire) lire (consulté le 11 septembre 2011).
  2. Site massifcentralferroviaire.com, Massif Central Ferroviaire: Inventaire, section de ligne élémentaire : Saint Georges d'Aurac - Darsac (Haute Loire) lire (consulté le 11 septembre 2011).
  3. a, b, c et d Site SNCF TER Auvergne, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Halte ferroviaire de Saint-Georges-d'Aurac lire (consulté le 19 août 2014).
  4. a et b Fiche horaire 30 du TER Auvergne : Clermont-Ferrand – Nîmes, horaires valables du 6 juillet au 13 décembre 2014
  5. Fiche horaire 24 du TER Auvergne : Le Puy-en-Velay – Clermont-Ferrand, horaires valables du 6 juillet au 13 décembre 2014
  6. Fiche horaire 23 du TER Auvergne : Le Puy-en-Velay – Langeac – Clermont-Ferrand, horaires valables du 6 juillet au 13 décembre 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Clermont-Ferrand Brioude Intercités Langeac Nîmes
Clermont-Ferrand Brioude TER Auvergne Langeac Nîmes
Clermont-Ferrand Paulhaguet TER Auvergne Lachaud-Curmilhac Le Puy-en-Velay