Gare de Pluvigner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pluvigner
Image illustrative de l’article Gare de Pluvigner
Localisation
Pays France
Commune Pluvigner
Coordonnées géographiques 47° 45′ 57″ nord, 3° 01′ 18″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services Fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Auray à Pontivy
Voies 1
Altitude 70 m
Historique
Mise en service 19 décembre 1864
Fermeture 2 octobre 1949
(service des voyageurs)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pluvigner

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Pluvigner

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Pluvigner

La gare de Pluvigner est une gare ferroviaire française (fermée) de la ligne d'Auray à Pontivy, située au village de Saint-Nicolas-des-Eaux sur le territoire de la commune de Pluvigner, dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Elle est mise en service en 1864 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO). Le service des voyageurs est fermé en 1949.

Cette ancienne gare, située sur une ligne en service, est fermée dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 70 m d'altitude, la gare de Pluvigner est située au point kilométrique (PK) 596,521 de la ligne d'Auray à Pontivy entre les gares d'Auray et de Lambel - Camors (fermée).

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Pluvigner est mise en service le 19 septembre 1864 Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne d'Auray à Pontivy, embranchement de la ligne de Savenay à Landerneau[1].

En 1912, la Compagnie du PO fournit au Conseil général un tableau des « recettes au départ » de ses gares du département, la gare de Pluvigner totalise 46 423 francs, ce qui la situe à la 15e place sur les 30 gares ou stations[2].

Le 2 octobre 1949, le trafic des voyageurs est officiellement transféré sur la route ce qui entraine la fermeture de la gare à ce service[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Gare fermée, située sur une ligne fermée au trafic voyageurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François et Maguy Palau, « 7.26 Auray-Pontivy : 19 décembre 1864 », dans Le rail en France, le Second Empire, tome 2, 1858 - 1863, édition Palau, Paris, 2001 (ISBN 2-950-94212-1), p. 40
  2. Site gallica.bnf.fr « Recettes au départ effectuées, en 1912, par les gares et stations situées dans le département du Morbihan », dans Rapports du Préfet et délibérations du Conseil général - Conseil général du Morbihan, 1913/09/08, p. 30 (consulté le 8 mai 2014).
  3. Jean-Pierre Nennig, op. cit., p. 178

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Nennig, Le Chemin de fer de Bretagne sud, édition JPN, 2008 (ISBN 2-9519898-5-7), pp. 177-184.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :