Gare de Laissey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laissey
Image illustrative de l’article Gare de Laissey
Ancien bâtiment voyageurs et entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Laissey
Adresse 25820 Laissey
Coordonnées géographiques 47° 17′ 56″ nord, 6° 14′ 01″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87718437
Service TER Bourgogne-Franche-Comté
Caractéristiques
Ligne(s) Dole-Ville à Belfort
Voies 2 (+ voies de garage)
Quais 2 latéraux
Transit annuel 14 013 voyageurs (2016)
Altitude 274 m
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Laissey
Géolocalisation sur la carte : Doubs
(Voir situation sur carte : Doubs)
Laissey

La gare de Laissey est une gare ferroviaire française de la ligne de Dole-Ville à Belfort, située sur le territoire de la commune de Laissey dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté.

Elle est mise en service en 1858 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM).

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Bourgogne-Franche-Comté.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 274 mètres d'altitude, la gare de Laissey est située au point kilométrique (PK) 425,332 de la ligne de Dole-Ville à Belfort, entre les gares ouvertes de Deluz et de Baume-les-Dames. En direction de Baume-les-Dames, s'intercalent les gares fermées de Douvot et d'Ougney-Douvot[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Laissey est mise en service le 1er juin 1858 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Besançon à Belfort de sa ligne de Dijon à Mulhouse[2].

La gare de « Laissey » est l'une des 1763 gares, stations ou haltes de la Compagnie PLM listées dans la nomenclature 1911. C'est une gare, ouverte au service complet de la grande vitesse (voyageurs), « à l'exclusion des chevaux chargés dans des wagons-écuries s'ouvrant en bout et des voitures à quatre roues, à deux fonds et à deux banquettes dans l'intérieur, omnibus, diligences, etc »[3], et de la petite vitesse (marchandises), avec les mêmes exclusions que pour la grande vitesse[4], qui peut recevoir ou expédier des dépêches privées[5],[6]. C'est une gare de la ligne de Dijon à Belfort située entre la gare de Deluz et la station d'Ougney-Douvot[7].

Dans la deuxième moitié du XXe siècle, la gare perd son guichet et devient une simple halte voyageurs desservie par des trains régionaux. Le rez-de-chaussée de l'ancien bâtiment voyageurs est réaménagé pour y recevoir une brigade de cheminots (réfectoire, douches, local de matériels...).

En 2015 c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux quais (1 et 2), un souterrain et un abri[8]. À la suite des travaux de renouvellement de la voie et du ballast sur l'axe Besançon - Belfort, le quai situé sur la voie en direction de Belfort a été rénové.

En janvier 2020, les travaux de rénovation de la gare débutent. L'objectif est de permettre, à terme, l'installation au rez-de-chaussée du bâtiment d'une unité territoriale de l'Office National des Forêts (ONF).

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

C'est une halte SNCF, point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre, équipée d'un abri de quai[9].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre[8].

Vue d'ensemble de la halte SNCF.

Desserte[modifier | modifier le code]

Laissey est une halte du réseau TER Bourgogne-Franche-Comté, desservie par des trains régionaux de la relation Besançon-Viotte - Belfort[10].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le stationnement des véhicules est possible à côté de l'ancien bâtiment voyageurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, Paris, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [852/1] Dôle - Beaume-les-Dames », p. 157.
  2. François Palau et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 2 (1858-1863), Paris, Palau, , 221 p. (ISBN 2-9509421-2-1), « 3.10 Besançon - Belfort : 1er juin 1858 », p. 22-23.
  3. PLM, 1911 : Nota, p. 50
  4. PLM, 1911 : Nota, p. 64
  5. PLM, 1911 : Par ordre alphabétique, p. 16
  6. PLM, 1911 : Nota, p. 5
  7. PLM, 1911 : par ordre topographique, p. 138
  8. a et b SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs horaire de service 2015 : Annexe B 1, liste des quais avec leurs équipements » [PDF], sur Gares & Connexions textes de références, (consulté le 9 mars 2015).
  9. « Services & Gares / Halte ferroviaire Laissey », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 9 mars 2015)
  10. « Livret Horaires et Travaux Besançon Belfort valable du 05/01/15 au 19/04/15 v1 », sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 9 mars 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, Nomenclature des gares, stations et haltes, Paris, Impr. Maulde, Doumenc, , 180 p. (lire en ligne), p. 23 et 138.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Besançon-Viotte Deluz
ou Besançon-Viotte
TER Bourgogne-Franche-Comté Baume-les-Dames Belfort